Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

100- QOC 98-147 Question de Mme Danièle GIAZZI et M. Gérard LEBAN à M. le Préfet de police à propos des mesures de sécurité envisagées aux abords du Parc-des-Princes pendant la Coupe du monde de football (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1998



Libellé de la question :
" Mme Danièle GIAZZI et M. Gérard LEBAN souhaitent à nouveau appeler l'attention de M. le Préfet de police sur les mesures de sécurité devant être prises aux abords du Parc-des-Princes (16e) pendant la Coupe du monde de football.
Ils souhaitent savoir quels seront les moyens mis en oeuvre pour s'assurer que les riverains, notamment les commerçants, ne soient pas victimes de vandalisme. "
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
" Dans le cadre de la Coupe du monde de football 1998, 6 matches se dérouleront au Parc-des-Princes respectivement les 15, 19, 21, 25, 27 juin ainsi que le 11 juillet.
Chacune de ces rencontres fera l'objet d'un dispositif de sécurité renforcé, qui mobilisera d'importantes forces de l'ordre.
Pendant toute la période couvrant l'événement, une surveillance motorisée permanente du site et de ses abords sera également exercée.
J'ajoute que la 1ère Division de Police judiciaire déploiera des groupes de voie publique aux abords du stade pour lutter contre les éventuels faits de " hooliganisme ".
Par ailleurs, les habituelles dispositions restrictives de stationnement seront appliquées. L'information des riverains sera effectuée en temps utile au moyen d'un affichage sur 48 panneaux et complétée par des courriers adressés aux associations les représentant ainsi qu'aux chefs d'établissements scolaires proches du Parc-des-Princes.
Il sera également procédé à un papillonnage informatif 48 heures avant les rencontres et à six reprises jusqu'au matin du match.
Lors de la mise en place du service d'ordre, le dispositif classique de 11 barrages, visant à isoler le périmètre de sécurité, sera également reconduit. Seuls les possesseurs de billets et les riverains pouvant justifier de leur domicile seront autorisés à franchir ces barrages. "