Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

69- 1998, DPA 77 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, en vue de la réalisation des travaux de réfection des menuiseries extérieures à l'école élémentaire, 7, rue de la Providence (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1998



1998, DPA 78 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, en vue de la réalisation des travaux de réfection des menuiseries extérieures au groupe scolaire, 103, avenue de Choisy - 9-11, rue Auguste-Perret (13e).
1998, DPA 85 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, en vue de la réalisation des travaux de réfection des menuiseries extérieures à l'école élémentaire, 6, rue Vaucanson (3e).
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons aux projets de délibération DPA 77, DPA 78 et DPA 85 relatifs à des travaux de réfection des menuiseries extérieures dans des écoles élémentaires.
La parole est à M. REVEAU.
M. Jean-Pierre REVEAU. - Monsieur le Maire, s'agissant de l'école située 7, rue de la Providence, vous nous demandez d'approuver le principe de réalisation de travaux de réfection de 36 châssis en bois pour un montant prévisionnel de 800.000 F, soit un coût de revient de plus de 22.200 F par châssis.
J'ai une double question : d'une part qu'elle est la surface d'un châssis, et d'autre part quels sont le critères qui vous permettent d'estimer le coût de ces travaux ?
Monsieur le Maire, en ce qui concerne le projet de délibération DPA 78, au sujet de ces travaux, il nous est indiqué que ceux-ci sont aussi estimés à 800.000 F. Mais contrairement au précédent projet de délibération, le coût de revient d'un châssis en bois est d'environ 13.000 F.
Je désire savoir pourquoi il y a une telle différence entre ces deux estimations.
Monsieur le Maire, pour ce qui est du projet de délibération DPA 85, je reviens encore sur ces estimations de travaux qui me semblent présenter un certain nombre d'incohérences.
Incohérence puisque cette fois-ci nous ne savons même pas le nombre exact de châssis à changer. Je souhaite connaître la surface d'un châssis et le nombre exact de menuiseries à changer.
Et je réitère la question : quels sont les modes de calcul utilisés par les services de l'Architecture pour estimer le coût des travaux ?
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci. La parole est à M. de GAULLE pour répondre à l'intervenant.
M. Jean de GAULLE, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Merci, Monsieur le Maire. Les réponses aux trois questions de M. REVEAU peuvent être groupées.
Il s'agit en effet dans les trois cas de réfection de menuiseries extérieures portant sur des châssis de fenêtre de caractéristiques différentes dans des écoles différentes.
Le projet de délibération DPA 77 concerne l'école élémentaire 7, rue de la Providence (13e). La surface des fenêtres varie de 1,8 mètre carré, à 7,8 mètres carrés avec des coûts moyens unitaires tout compris de 5.200 F H.T. à 24.000 F H.T..
Le projet de délibération DPA 78 concerne le groupe scolaire 103, avenue de Choisy - 9-11, rue Auguste-Perret (13e). Les surfaces varient de 1,6 mètre carré à 7,8 mètres carrés et les coûts moyens unitaires de 4.600 F H.T. à 22.500 F H.T. Dans ce projet sont également inclus 80 mètres linéaires d'appuis en maçonnerie à reprendre avec échaffaudage.
Le projet de délibération DPA 85 est relatif à l'école élémentaire 6, rue Vaucanson (3e). Les coûts des menuiseries varient de 2.000 F H.T. à 3.700 F H.T. Le coût moyen unitaire s'établit à 2.600 F TTC/mètre carré toutes prestations confondues.
Dans tous les projets, la dépense globale prévoit les coûts de publicité, duplication des pièces de marché (40 exemplaires) ainsi que la mission du coordonnateur de sécurité/santé.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Merci, Monsieur de GAULLE. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 77.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, M. REVEAU s'étant abstenu. (1998, DPA 77).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 78.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, M. REVEAU s'étant abstenu. (1998, DPA 78).
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 85.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, M. REVEAU s'étant abstenu. (1998, DPA 85).