Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à la création d'un aménagement urbain Porte de Saint-Ouen - Porte de Montmartre.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 158 est relatif à la création d'un aménagement urbain porte de Saint-Ouen - porte Montmartre.

La parole est à M. Christian HONORÉ.

M. Christian HONORÉ. - Le quartier porte Montmartre - porte de Saint-Ouen mérite toute notre attention pour améliorer son cadre de vie. Des habitants ont élaboré des projets d'aménagement viables et concrets. L'un d'eux consistait à aménager le territoire qui se situe devant la crèche Henri Huchard. Il se trouve que sur ce territoire, il y a une occupation illégale du domaine public par des vendeurs à la sauvette qui créent des nuisances.

Pour éviter cette occupation illégale, on a mis des barriérages devant la crèche, sauf que non seulement ce n'est pas joli, mais qui plus est, ces barriérages empêchent les parents d'emmener leurs enfants à la crèche, ce qui est fort dommage.

Dans le cadre du budget participatif, a été élaboré un projet qui reprenait dans les grandes lignes le projet initial des habitants, sauf que ce terrain devant la crèche a été oublié.

Pour éviter ces barriérages, je propose que l'on revienne au projet des habitants, qu'on les accompagne, que l'on fasse véritablement un aménagement devant la crèche, pour rendre ce terrain viable, agréable, et éviter l'occupation illégale du domaine public.

Je voudrais en outre rappeler qu'un comité de concertation, quartier porte Montmartre, qui devait réunir les habitants et les élus, devait se réunir. Il ne s'est réuni qu'une fois. Après mon intervention, un adjoint au maire du 18è m'a indiqué que ce comité devait se réunir. Il aurait été l'occasion de concertations et de discussions entre les habitants et les élus pour voir ce que l'on pouvait aménager. Ce comité n'a jamais plus été réuni. Je le déplore, les habitants aussi.

Le v?u que nous proposons, c'est que la Maire de Paris étudie la faisabilité d'un aménagement urbain sur le terrain situé devant la crèche 1, rue Henri Huchard, en lien avec les habitants et les représentants d'associations à l'origine de projets d'aménagement, pour faire en sorte d'une part, qu'il n'y ait plus d'occupation illégale du domaine public, et d'autre part, que la crèche ait un accès facile pour les usagers, et que ce quartier voie son cadre de vie amélioré.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Jacques BAUDRIER.

M. Jacques BAUDRIER. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur HONORÉ, depuis la mise en place du grand projet de renouvellement urbain porte Montmartre, de nombreux investissements ont été engagés pour la requalification de l'espace public et des espaces verts avec la création d'un espace partagé rue Gérard de Nerval, l'installation d'agrès dans les squares voisins, Binet et Marcel Sembat, la requalification du passage sous le pont du périphérique avec le projet "passage miroir", et l'arrivée du tramway qui permettra aux habitants d'avoir une bien meilleure desserte de transports collectifs et qui va entraîner également des travaux dans les rues adjacentes : les rues Jean Varenne et Henri Brisson.

La mairie du 18e est en train d'étudier la mise en place d'un projet du budget participatif à hauteur de 500.000 euros, qui consiste à créer une coulée verte avec des installations ludiques, artistiques et sportives. Il reprend les grandes lignes du projet auquel vous faites référence. Il y a un travail déjà engagé par la mairie du 18e, ce qui vous a été déjà répondu, me semble-t-il, lors du conseil d'arrondissement du 18e, ce qui fait que votre v?u nous apparaît sans objet, et donc, j'appellerai à un vote défavorable s'il n'est pas retiré.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Monsieur HONORÉ, vous maintenez, j?imagine ?

M. Christian HONORÉ. - La même réponse m'a été faite au Conseil du 18e arrondissement. Je connais le projet?

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Reconnaissez-nous de la cohérence.

M. Christian HONORÉ. - Il s?agit du terrain qui se situe devant la crèche Henri-Huchard.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Maintenez-vous ?

M. Christian HONORÉ. - Les parents?

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je sens que vous maintenez.

M. Christian HONORÉ. - ? Ne peuvent pas emmener leurs enfants à la crèche...

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je crois que vous maintenez.

M. Christian HONORÉ. - J'aimerais que l'adjoint à la Maire de Paris en prenne conscience.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Vous maintenez.

M. Christian HONORÉ. - Je maintiens ce v?u?

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Monsieur HONORÉ.

M. Christian HONORÉ. - ? Parce que cela répond à la demande des habitants, Monsieur le Maire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Monsieur HONORÉ, je vous posais juste une question.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée. V?u déposé par le groupe Parisiens Progressistes et Constructifs relatif au Grand Plan National d'Investissement 2018-2022.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 159, relatif au Grand Plan National d'Investissement 2018-2022.

La parole est à M. Jérôme DUBUS.

M. Jérôme DUBUS. - Oui. Merci, Monsieur le Maire.

Rapidement, pour vous dire que le Premier ministre a présenté, le 25 septembre dernier, un Grand Plan National d'Investissement 2018-2022 d'un montant de 57 milliards d'euros, avec 4 objectifs : réduire l'empreinte écologique, augmenter le potentiel économique et le niveau de l'emploi et transformer les services publics. 15 milliards d'euros pour la formation professionnelle, 20 milliards d'euros pour la transition écologique, 13 milliards d'euros dans l'innovation et 9 milliards d'euros dans la transition numérique.

Pour appliquer, pour réfléchir sur ce Grand Plan d'Investissement, qui était prévu par le Président MACRON dans sa campagne, qui est mis en ?uvre, les collectivités locales sont, bien évidemment, appelées à projets. Il me semble que, compte tenu des besoins de Paris dans tous ces domaines, un groupe de travail ou une commission de travail, peu importe le nom, rassemblant l'ensemble des représentants des groupes, pourrait être mise en place pour réfléchir, hiérarchiser, et présenter un certain nombre de projets qui pourraient être inscrits dans ce Grand Plan National d'Investissement. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. Emmanuel GRÉGOIRE.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint. - Monsieur le Maire, merci.

Chers collègues, vous attirez l'attention de notre Assemblée, effectivement, sur le Grand Plan d'Investissement 2018-2022 qui a été présenté par le Premier Ministre le 25 septembre dernier. 57 milliards. Vous avez évoqué les grandes sommes : 15 milliards dans la formation professionnelle, 20 milliards dans la transition écologique, 13 dans l'innovation et 9 milliards dans la transition numérique.

Et, effectivement, le Premier Ministre a annoncé qu?en la matière, les collectivités territoriales devaient prendre un rôle très important pour la mise en ?uvre de ce Grand Plan et vous proposez la création d'un groupe de travail associant l'ensemble des groupes de notre Conseil. Et je sais que Jean-Louis MISSIKA y est très favorable, donc avis favorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Parisiens Progressistes et Constructifs, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2017, V. 311).