Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains relatif à l'espace réservé à la Maison des associations du 5e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2017


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 178 relatif à l?espace réservé à la Maison des associations du 5e.

Monsieur LECOQ, vous avez la parole.

M. Jean-Pierre LECOQ, maire du 6e arrondissement. - Monsieur le Maire, mes chers collègues.

Avec ma collègue et amie Florence BERTHOUT, nous avons souhaité effectivement déposer un v?u portant sur la fusion imposée des maisons des associations des 5e et 6e arrondissements, qui vise à regrouper sur le site de la rue des Arènes les deux maisons des associations, ou plutôt ajouter à celle du 5e les associations qui étaient jusqu?ici installées rue Saint-André-des-Arts.

Le problème est que, bien évidemment, on ajoute à 350 associations du 5e, en gros, 170 associations qui étaient domiciliées dans le 6e arrondissement. Cela fera donc 530 associations sur une superficie inchangée.

Notre v?u vise à proposer à la Maire de Paris et à ses services, à la DDTC, de prendre en compte le fait que les locaux actuels de la Maison des associations du 5e sont amputés au niveau des 1er et 2ème étage par deux logements loués par la Ville de Paris à l?association "Freha", au terme d?un bail emphytéotique qui a été passé le 29 septembre 2006 et qui effectivement expire dans un nombre d?années respectable.

Je proposons donc, avec Florence BERTHOUT et l?ensemble des élus du groupe les Républicains, que la Ville de Paris examine la possibilité que cette association qui occupe ces deux appartements soit relogée ailleurs afin de permettre à la nouvelle Maison des associations des 5e et 6e arrondissements de disposer de locaux suffisants et nécessaires pour accueillir les 530 associations des 5e et 6e arrondissements.

Alors certes, cela ne se fait pas en un jour - renégocier et avoir un dialogue constructif avec l?association "Freha" -, mais je pense que ce serait une bonne chose que parallèlement aux travaux qui seront sans doute faits et qui permettront d?augmenter le nombre de casiers, etc., la Ville de Paris réfléchisse à une extension des surfaces, afin que les associations des 5e et 6e arrondissements disposent des surfaces nécessaires à un fonctionnement harmonieux dans ces locaux de la rue des Arènes.

Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à Mme VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Monsieur le Maire du 6e arrondissement, Madame la Maire du 5e arrondissement, vous le savez, les Maisons des associations vont devenir des Maisons de la vie associative et citoyenne, le 1er janvier prochain, ce qui va permettre une plus grande ouverture des Maisons sur leur quartier, avec des horaires d'ouverture élargis, des conditions d'accès simplifiées et un accès désormais à toutes les formes d'engagement.

Il est également prévu le recrutement de dix agents supplémentaires dans ces Maisons et le regroupement deux à deux des Maisons des associations du centre de Paris.

Concernant la Maison de la vie associative et citoyenne des 5e et 6e arrondissements que vous évoquez plus particulièrement, je voudrais vous rassurer sur la qualité de l'accueil qui sera réservé aux associations des 5e et 6e arrondissements à partir du mois de janvier.

Tout d'abord, l'équipe sera renforcée d'un agent supplémentaire, ce qui n'est pas négligeable, cela va permettre d'améliorer concrètement l'accueil.

Concernant les locaux que vous évoquez plus particulièrement, des travaux sont prévus et vont avoir pour conséquence, pendant un temps limité, qu'une des salles de réunion va être utilisée en salle de travail pour accueillir ce nouvel agent.

Toutefois, ces travaux sont tout à fait transitoires. Il y aura bien trois salles de réunion d'ici le premier trimestre 2018. Un déplacement de l'espace de convivialité est prévu, ce qui permettra bien de revenir à trois salles de réunion.

Mais surtout je voudrais vous prouver que notre système de clefs électroniques, que nous sommes en train de mettre en place dans les Maisons, va permettre un accès beaucoup plus large aux locaux, sept jours sur sept de 8 heures à 22 heures, ce qui n'est pas négligeable.

Cela va représenter 98 heures d'accessibilité de ces salles de réunion, alors qu?aujourd'hui, nous avons seulement en moyenne 30 heures d'accessibilité de ces salles de réunion. Nous aurons donc un triplement de l'offre des salles pour les associations.

Il s'agit bien d'une extension des surfaces comme vous le demandez dans votre v?u, puisqu'on permet ainsi d'avoir trois fois plus de salles accessibles pour les associations locales, sans avoir besoin d'investir dans de nouveaux locaux, puisque nous avons en réalité des salles qui ne sont pas utilisées autant qu'elles le pourraient. Grâce à ces clefs intelligentes, nous allons pouvoir optimiser puisque nous allons tripler le nombre d'heures d'accessibilité à ces associations.

Cette Maison des 5e et 6e arrondissements, du Quartier latin en quelque sorte, accueillera dans de bonnes conditions les 530 associations à partir du 1er janvier, ce qui est la moyenne du nombre d'associations accueillies par les Maisons des associations dans Paris.

Les espaces situés au-dessus de la Maison accueillent actuellement deux logements adaptés pour personne en situation de handicap. Ils ont été confiés à l'association F.R.E.H.A. à travers un bail emphytéotique qui court jusqu'en 2046. F.R.E.H.A. est un bailleur social associatif issu du mouvement Emmaüs, et reconnu comme l'une des plus importantes associations françaises dans le domaine du logement très social.

Il n'y a aucune raison juridique ni motif politique qui nous fondent à rompre ce B.E.A. Je crois que ce n'est pas la solution que de supprimer ces deux logements, et je ne pourrai donc pas donner un avis favorable à votre demande de déplacement de ces deux locataires de F.R.E.H.A., fût-ce pour agrandir les locaux de la Maison des associations, future Maison de la vie associative et citoyenne. Mais j'espère qu'au vu des éléments que je vous ai apportés sur l'aménagement futur des lieux, vous aurez assez d'éléments pour choisir de retirer votre v?u.

Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Retirez-vous votre v?u, Monsieur le Maire ?

M. Jean-Pierre LECOQ, maire du 6e arrondissement. - Je ne le retire pas, mais je voulais remercier Mme VÉRON pour sa réponse. Je note que l'on triple les surfaces et je vous en remercie parce qu'on aurait pu imaginer qu'une troisième Maison des associations fusionne avec celles du 5e et du 6e. C'est un trait d'humour.

Je vous propose peut-être d'examiner comment cela se passe au cours de l'année 2018 et puis on verra. Il ne s'agissait pas, dans notre v?u, de supprimer deux logements. J'ai bien compris qu'ils étaient destinés à des personnes handicapées. Nous pourrions peut-être vous proposer de les réimplanter ailleurs puisque maintenant la Ville fait des logements domotisés, qui ont des...

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Ne faites pas une deuxième intervention sur ce v?u. Je veux simplement savoir si vous le maintenez.

M. Jean-Pierre LECOQ, maire du 6e arrondissement. - On regardera cela et on en reparlera au vu de l'expérience.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Bien.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.