Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens Progressistes et Constructifs relatif au Jardin Claire Motte.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 113 est relatif au jardin Claire-Motte.

La parole est à M. Jérôme DUBUS.

M. Jérôme DUBUS. - Merci, Monsieur le Maire.

Le jardin Claire-Motte est situé dans le quartier des Hauts de Malesherbes dans le 17e arrondissement. C'est un quartier qui a maintenant une bonne douzaine d'années, un quartier mixte. Il se trouve qu'il y a un magnifique jardin, qui s'appelle le jardin Claire-Motte et qui bénéficiait d'un gardien à temps partiel jusqu'au début de cette année.

Le gardien a disparu dans le cadre d'une réforme de l'organisation. Donc il n'y a plus de gardien depuis le début de cette année, ce qui a posé de nombreux problèmes, notamment cet été. Il y a eu un certain nombre de dégradations, des incivilités, etc., alors que c'est un jardin qui est magnifique et qui jusqu'à maintenant bénéficiait d'une tranquillité absolue. Alors, à la demande des nombreux habitants, des associations de riverains, nous demandons à ce que ce gardien, qui était à temps partiel - il était là le matin et en fin de journée, un peu le midi - soit rétabli. C'est moins sensible en période d'hiver bien évidemment, mais si nous ne nous y prenons pas maintenant, nous ne l'aurons pas au printemps. C'est la raison pour laquelle je demande le rétablissement de ce poste de gardien à temps partiel pour la sécurité et la tranquillité de ce jardin.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Colombe BROSSEL ?

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci beaucoup, Monsieur DUBUS, pour ce v?u. Je suis toujours très embêtée lorsqu'on met en place une déconcentration plus forte et de la politique publique municipale et des interlocuteurs qui sont affectés et dédiés, que les maires d'arrondissement globalement nous disent qu'ils sont plutôt satisfaits d'avoir des interlocuteurs qui coordonnent, sur leur périmètre d'action et d'intervention, l'ensemble des actions des services déconcentrés, et que nous nous retrouvons en Conseil de Paris avec des v?ux qui sont en décalage avec ce schéma et ce retour des maires d'arrondissement.

Nous aurons l'occasion de retravailler, je l'ai dit en 3e Commission, avec l'ensemble des maires d'arrondissement sur la mise en ?uvre de la réforme de la DPSP, première phase et préparation, début de la seconde phase après le mois de janvier, mais cela me paraît être un peu compliqué d'avoir comme élus d'arrondissement et comme conseillers de Paris des discours qui parfois ne sont pas totalement homogènes. C'est donc la raison pour laquelle je vais me faire un plaisir de vous apporter quelques éléments d'explication sur ce qui se passe aujourd'hui dans le jardin Claire-Motte et quel est l'accompagnement qui est proposé par la DPSP. Les I.S.V.P. ont effectué sur ce jardin 127 missions en 2017 contre 10 en 2016. Ils ont effectué 70 interventions contre 10 l'année dernière. La sécurisation est donc assurée par un plus grand nombre d'agents, et de façon plus dynamique et proactive.

Je ne suis pas maire d'arrondissement et je fais par principe confiance aux maires d'arrondissement. C'est la raison pour laquelle j'apporterai un avis défavorable à ce v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 113 avec un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.