Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

102- QOC 98-149 Question de M. Claude GOASGUEN à M. le Préfet de police au sujet d'actes de vandalisme et de vols dont sont victimes les automobilistes stationnant quai de Saint-Exupéry au niveau de la rue du Général-Niox (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1998



Libellé de la question :
" De nombreux automobilistes qui stationnent leur véhicule le soir quai Saint-Exupéry, au niveau de la rue du Général-Niox (16e), se plaignent d'actes de vandalisme et de vols d'autoradios.
En effet, cette partie du quai Saint-Exupéry, en bord de Seine, est totalement désertée par les passants après une certaine heure et très mal éclairée.
M. Claude GOASGUEN demande à M. le Préfet de police de lui faire connaître les mesures de sécurité qu'il compte prendre pour remédier à cette situation. "
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
" Depuis le 1er janvier 1998, six vols de véhicules et six vols à la roulotte, commis sur le quai Saint-Exupéry, ont été portés à la connaissance des services de police.
Au cours de cette même période, l'action menée sur ce secteur par les effectifs de police locaux a permis d'interpeller trois individus pour dégradations volontaires de biens privés et vols de scooters.
Je puis vous assurer que les surveillances exercées par les services de police dans cette partie du 16e arrondissement seront maintenues avec toute la rigueur nécessaire.
Enfin, comme vous le soulignez à juste titre, il apparaît que l'amélioration de l'éclairage de cette voie, qui relève de la compétence de la Ville de Paris, serait certainement de nature à contribuer à la sécurité du quai Saint-Exupéry. "