Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DEVE 181 - Communication sur le lancement d’un appel à projets 2018 relatif aux jardins partagés.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet DEVE 181. Communication sur le lancement d'un appel à projets 2018 relatif aux jardins partagés.

Joëlle MOREL.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Cette communication concerne le lancement d'un appel à projets de 15.000 euros relatif aux jardins partagés déjà adhérents ou souhaitant adhérer à la Charte "Main Verte". Celui-ci sera complété par un autre appel à projets début 2018 pour l'ensemble des jardins partagés.

Les jardins partagés sont importants pour nous, écologistes, oasis de convivialité. Lieux de rencontre entre générations, ils sont aussi des outils efficaces de socialisation, et facilitent la cohabitation entre groupes d'origine culturelle ou sociale différente.

C'est une dimension particulièrement importante en cette période de crise économique, notamment dans les quartiers "politique de la ville". Ce sont aussi, dans une des villes les plus denses au monde, des espaces de respiration indispensables à nos quartiers. Ajoutons également que ces lieux peuvent être propices à une meilleure alimentation.

Nous l'avions déjà évoqué devant cette Assemblée, une enquête pluridisciplinaire menée à Marseille dans les quartiers défavorisés montre que l'accès à un jardin potager associatif peut modifier favorablement les pratiques alimentaires des jardiniers et de leurs foyers, en augmentant notamment leur consommation de fruits et légumes.

La forte demande des Parisiennes et des Parisiens pour créer de nouveaux jardins partagés nous montre à quel point ces lieux sont essentiels pour notre ville.

Si nous intervenons ici, c'est tout d'abord pour saluer le travail des associations gestionnaires de jardins partagés, mais aussi pour demander que soit réalisé et communiqué un bilan des jardins partagés.

En effet, le premier jardin partagé à Paris a été créé il y a une quinzaine d'années et les jardins partagés sont désormais plus d'une centaine, en majorité dans le Nord-Est parisien. Sur la mandature, il est prévu de créer 10 à 12 jardins partagés par an. Au vu de la place qu'ils occupent dans notre paysage urbain, du bien-être qu'ils permettent à leurs jardiniers, mais aussi à tous ceux qui les fréquentent, de leur développement important, ce bilan nous paraît désormais indispensable et nous permettra de réfléchir avec les associations gestionnaires à leur évolution.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci, Madame MOREL.

Pénélope KOMITÈS pour vous répondre. S?il vous plaît, je vais demander puisque, vraiment, le bruit de fond monte en permanence, donc, si vous avez des conversations, vous les tenez dehors. Pénélope KOMITÈS.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Madame MOREL, pour votre intervention.

Effectivement, le programme des jardins partagés, année après année, voit une dynamique importante puisque, comme vous l'avez rappelé, nous créons et nous allons créer, sur la mandature, environ 10 à 12 jardins partagés par an. Rappeler qu'on en a déjà ouvert 36 depuis 2014, qui, aujourd'hui, portent leur total à 122. Les principes d'ouverture et d'implication des habitants et des acteurs sont, bien évidemment, au c?ur du programme de ces jardins. Ils sont inscrits, comme vous le savez, dans leurs règles de fonctionnement.

L'appel à projets qui est proposé dans ce projet de délibération permet, effectivement, d'aider chaque année les associations gestionnaires dans leurs activités quotidiennes ou dans les travaux d'aménagement de leurs parcelles. C'est un outil qui dynamise et leur donne un nouveau souffle en permettant de créer de nouveaux projets collectifs.

L'année dernière, on avait eu une thématique "Accueillir au jardin", avec un montant de 15.000 euros, ce qui vous est proposé cette année. Il n'y a pas de thématique particulière cette année pour laisser plus de liberté aux jardins partagés, ce qu'ils nous avaient demandé. J'entends votre demande de bilan sur ces jardins partagés. Moi, j'y suis tout à fait favorable, donc je vous propose que nous puissions le faire avant l'été et, effectivement, envisager après, éventuellement, des modifications sur les modes de fonctionnement, tout cela en lien, bien évidemment, avec les gestionnaires.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. S'agissant d'une communication, il n'y a pas de vote.