Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

107- VI - Questions des élus non inscrits.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 1998



QOC 98-142 Question de M. Georges MESMIN, élu indépendant, à M. le Maire de Paris concernant l'opération du parc de Passy (16e).
Libellé de la question :
" M. Georges MESMIN rappelle à M. le Maire de Paris qu'un nouveau projet concernant l'opération du parc de Passy a été présenté en mairie du 16e arrondissement.
Il souhaiterait savoir si les équipements sportifs (en particulier le gymnase), qui avaient été prévus dans le premier projet, sont bien maintenus dans le nouveau projet. "
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" L'aménagement du site dit " du parc de Passy ", qui devait notamment permettre la réalisation de logements, d'un jardin public, et de divers équipements publics (gymnase, crèche, locaux à usage culturel, aménagements de voirie) a démarré en 1993, mais a été arrêté pour cause d'un début de glissement de terrain.
Des désordres ont en effet alors affecté des immeubles de la rue Raynouard, et un remblaiement massif des terrassements qui furent à l'origine du mouvement de terrain a très vite été effectué. Par la suite, un confortement de l'immeuble principalement affecté a été décidé ; les travaux sont actuellement en cours d'achèvement.
Les experts nommés sur cette affaire par le Tribunal de grande instance de Paris par ordonnance de référé ont notamment mis en évidence la stabilité précaire du terrain d'assise du projet d'aménagement et ont indiqué que :
" ...il est hautement souhaitable :
que le nouveau projet comporte un nombre limité de sous-sols ;
qu'on y supprime le gymnase car sa présence dans la structure et sa réalisation représentent un risque important pour l'environnement ".
En conséquence, un nouveau projet a été élaboré dans le sens de la sécurité (diminution du nombre de niveaux de sous-sol) et d'une meilleure insertion dans l'environnement (diminution des hauteurs de certaines constructions). Concernant le gymnase, les études de faisabilité effectuées ont toutes abouti à la même conclusion déconseillant formellement la réalisation en sous-sol de cet équipement. "