Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DGRI 78 - Subventions (80.000 euros) et conventions "Label Paris Co-développement Sud" 2017.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Nous examinons le projet de délibération DGRI 78. Il s?agit de subventions de 80.000 euros et de conventions "Label Paris Co-développement Sud" 2017. Madame Sandrine MÉES, vous avez la parole pour le groupe Ecologiste de Paris.

Mme Sandrine MÉES. - Merci, Madame la Maire.

Mes chers collègues, depuis 2006, la Ville de Paris soutient l?action des associations de migrants avec un appel à projets appelé "Label Paris Co-développement Sud", dédié au soutien de projets associatifs de solidarité internationale.

Nous souhaitons tout d?abord féliciter les candidats qui ont pu, grâce à la qualité de leur dossier, être sélectionnés parmi les 25 projets éligibles cette année. Nous souhaitons également revenir sur l?évolution du label, qui est devenu depuis octobre dernier, le label "Solidev" : changement de nom pour signifier une évolution que nous avions appelée de nos v?ux devant cette Assemblée il y a deux ans, évolution dont nous sommes très satisfaits, même si nous aurions apprécié d?être associés à la réflexion qui a été menée au premier semestre 2017.

Trois évolutions importantes : les thématiques se concentrent désormais sur les axes énoncés par les Nations Unies dans les 17 objectifs du développement durable pour éradiquer la pauvreté et protéger la planète. Le calendrier a été modifié afin que les affectations se fassent plus tôt dans l?année et que cet appel puisse être inclus dans une communication globale à destination des associations sur les appels à projets à l?international de la Ville de Paris. Et le volet parisien est désormais beaucoup plus simple pour les associations, puisqu?il ne s?agit plus de construire, d?élaborer des actions savantes pour favoriser l?intégration, mais d?un volet proposant une simple restitution auprès des Parisiens, afin de rendre compte de la réalisation des projets.

Nous nous félicitons de cette évolution et nous resterons vigilants lors des prochaines éditions sur les deux points suivants, qui sont encore peut-être à perfectionner : tout d?abord, la couverture géographique. En effet, au vu des projets retenus depuis quelques années, il semble que quelques zones géographiques soient moins représentées que d?autres et il nous semblerait important que des associations de solidarité avec des pays comme ceux du Maghreb ou du Machrek participent davantage.

D?autre part, au sujet de la diffusion de l?information, une communication spécifique envers les associations de migrants, à qui cet appel à projets est destiné, est indispensable, et si possible, une communication plus importante, car le nombre de dossiers reçus chaque année est encore assez faible, ce qui est dommage, puisque les subventions sont conséquentes. Elles vont de 5.000 à 1.500 euros par lauréat.

Madame la Maire, mes chers collègues, je vous remercie.

(M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, remplace Mme la Maire de Paris au fauteuil de la présidence).

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

Je donne la parole, pour vous répondre, à Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci.

Merci beaucoup, Madame MÉES, merci pour votre présence assidue et votre attention constante sur ce "Label Paris Co-développement Sud" qui va devenir, en effet, "Solidev". Nous étions ensemble au jury qui nous a permis de décider, avec l'ensemble des membres du jury, les 10 projets qui sont aujourd'hui présentés aux conseillers de Paris.

Vous l'avez dit, nous avons souhaité faire évoluer, prenant le temps de faire le bilan des 11 années d'existence du label "Paris Co-développement Sud", nous avons souhaité faire évoluer ce label qui deviendra donc "Solidev". Mille excuses si la concertation n'a pas été aussi bien menée qu'elle aurait dû l'être. Pour ma part, je me rappelle des échanges intéressants et pertinents que nous avons eus pendant la séance du jury sur la façon dont nous avions collectivement intérêt à faire évoluer ce label pour qu?il soit, d'abord, plus efficace, mieux structuré, et puis, qu'il ait un impact plus conséquent sur le territoire parisien et dans les pays dits "du Sud".

Je ne reviens pas sur le label en tant que tel. Vous en avez très bien parlé. Je ne reviens pas non plus sur les différentes modifications qui, en effet, vont intervenir, que ce soit sur les objectifs, le calendrier et donc, le nom.

J'avais entre les mains une petite plaquette que je souhaitais mettre en avant, il s'agit du nouvel outil de communication, disponible dans toutes les maisons des associations et dans les mairies d'arrondissement.

J'entends et je partage les deux remarques que vous avez faites sur la couverture géographique. C'est, en effet, un sujet que nous évoquons à chaque jury. Je crois que vous avez raison, qu?une communication mieux ciblée pourra nous permettre d?y répondre et qu?une communication plus large - et je compte et nous comptons, avec Patrick KLUGMAN, sur cette plaquette pour y parvenir - nous permettra d'atteindre ces objectifs.

Le nouveau projet "Solidev" a été clos le 5 décembre et on a une augmentation du nombre de dossiers qui ont été déposés. Cela n'est donc pas encore l'atteinte de tous nos objectifs, mais je note - et nous notons, avec Patrick KLUGMAN - que nous sommes manifestement sur le bon chemin et que les décisions que nous avions prises avec l'ensemble des membres du jury étaient manifestement adaptées au moment dans lequel nous sommes. Donc merci, de nouveau, de votre attention constante sur ce sujet et Patrick KLUGMAN et moi-même vous en remercions vivement et vous invitons, évidemment, à voter pour ce projet de délibération.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie pour vos explications.

Donc je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DGRI 78.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DGRI 78).