Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DASCO 158 - Caisse des écoles (5e). - Subvention 2018 (1.802.288 euros) pour la restauration scolaire, périscolaire et extrascolaire.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous examinons à présent le projet de délibération DASCO 158. C?est toujours relatif à la caisse des écoles, mais du 5e arrondissement cette fois-ci, avec une subvention pour l?année 2018 de 1.802.288 euros pour la restauration scolaire, périscolaire et extrascolaire.

La parole est à Mme Florence BERTHOUT pour le groupe les Républicains et Indépendants.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - C?est un peu le chant du cygne car je ne me fais absolument aucune illusion sur le sort qui sera réservé à ce v?u. Je regrette que le précédent, Monsieur l?Adjoint, vous ne l?ayez pas pris parce qu?il allait dans le bon sens.

Sur le projet de délibération DASCO 158, je serai très rapide. Je me dois d?intervenir aussi pour tous ceux qui, au sein de la caisse des écoles que je préside, ?uvrent pour que nous soyons en situation de donner des repas très équilibrés à nos enfants.

A la suite de la réunion de dialogue de gestion budgétaire entre la caisse des écoles et les services de la DASCO, la Ville de Paris a souhaité fixer la subvention municipale au titre de la restauration scolaire à 1.802.288 euros pour l?année 2018, comme vous le savez, Monsieur l?Adjoint. A cela s?ajoute la subvention du Département de Paris de 212.806 euros, ce qui fait donc au total 1.915.094 euros.

La subvention pour l?année 2017 était supérieure. Elle était de 1.847.309 euros pour sa part municipale et de 216.261 euros pour sa part départementale, à laquelle s?ajoutait une subvention non négligeable de qualité. Aujourd?hui, la caisse des écoles connaît une baisse de sa subvention qui n?est pas négligeable puisqu?elle est de 111.631 euros au total, c?est-à-dire très précisément quand même moins 5,47 %.

Si la caisse des écoles du 5e est bien évidemment disposée, et vous le savez, à continuer à rechercher des marges de man?uvre budgétaires - je pense qu?il est sain d?ailleurs de chercher des marges de man?uvre budgétaires comme nous le faisons depuis plusieurs années -, une telle baisse est difficilement compréhensible, Monsieur l?Adjoint. C?est pour deux raisons. Même si vous avez bien voulu - d?ailleurs je le reconnais entre l?échange téléphonique que nous avons eu et ce qui a été donné - améliorer les choses. Mais je voudrais rappeler quand même que la caisse des écoles du 5e a entamé un très ambitieux processus de déprécarisation de ses personnels, avec la titularisation de onze agents. Je dois dire que même vos services m?ont reproché d?avoir titularisé à ce niveau-là. La caisse des écoles poursuit par ailleurs une politique d?achats ambitieuse en matière de produits issus de l?agriculture biologique, de produits labellisés et/ou d?achats de denrées en filière courte. Vous savez que, chez moi, les filières courtes sont extrêmement importantes. Puis de manière globale, il faut noter que la réforme de financement des caisses des écoles que la Maire de Paris a mis en place a eu comme effet direct une baisse très significative des subventions aux caisses des écoles pour un total de 2.600.000 euros. Même si je ne me fais évidemment pas d?illusions sur le sort qui est réservé à tout ce que je viens de dire, je voulais, Monsieur l?Adjoint, vous réalerter très formellement pour que vous puissiez corriger le tir l?année prochaine, et en tout cas peut-être arrêter l?élan de réduction que vous avez entamé. Merci.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Monsieur Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - J?avais répondu par anticipation à votre intervention, pas seulement lors d?un échange qui avait un caractère plus privé que notre échange d?aujourd?hui en cette séance de Conseil de Paris, mais parce qu?avaient été présentés deux v?ux, non seulement relatifs à la prestation concernant l?Espace Nature Découverte de La Celle-Saint-Cloud mais le v?u n° 119 était relatif justement au montant de la subvention pour la caisse des écoles du 5e arrondissement pour 2018.

Merci pour votre intervention parce qu?elle s?est faite dans l?esprit responsable qui vous caractérise. Je sais le souci que vous avez pu exprimer, ayant moi-même présidé une caisse des écoles lorsque j?étais maire du 11e arrondissement.

On a été amené à bouger les lignes, vous le savez, y compris après notre échange téléphonique. Evidemment il ne s?agit pas, nous l?avons compris à travers votre intervention, de ne pas voter le projet de délibération puisqu?il priverait la caisse des écoles du 5e arrondissement de sa subvention pour 2018, mais effectivement de prendre date pour 2019.

Je suis prêt à prendre date pour 2019 en fonction justement de la mise en ?uvre de cette convention, de la façon dont les différents indicateurs ont été pris en compte et de la manière dont les objectifs ont été poursuivis. Je ne peux que soutenir votre effort, tant en ce qui concerne l?alimentation durable et sa progression dans le 5e arrondissement ou encore votre démarche de déprécarisation du personnel de cette caisse.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 158.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2017, DASCO 158).