Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DLH 275 - Réalisation 25, rue Jasmin / 11-13, rue Henri Heine (16e) d'un programme de construction neuve de 34 logements sociaux (17 PLA-I et 17 PLUS) par la RIVP.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération DLH 275. C?est un programme de réalisation de logements au 25 rue Jasmin, dans le 16e arrondissement.

La parole est à Mme Danièle PREMEL.

Mme Danièle PREMEL. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, eh bien, nous voici dans le 16e arrondissement. Effectivement, je parlerai des trois opérations qui concernent le 16e arrondissement, et ces trois opérations témoignent de la politique menée par la Ville de Paris en faveur d?un rééquilibrage territorial, qui vise à développer l?offre de logement social dans les arrondissements qui en sont dépourvus comme le 16e, avec moins de 5 %.

Les trois projets de délibération s?inscrivent dans cette volonté politique de mixité sociale comme facteur de cohésion sociale. Pour nous, tous les ghettos, y compris les "ghettos de riches", fragilisent le contrat social. Tous les Parisiens, quelle que soit leur position dans la hiérarchie sociale, classes moyennes et publics les plus précaires, ont droit d?accès à tous les territoires parisiens. "Paris pour tous et à tous" reste une priorité.

Je souhaite donc exprimer mon soutien aux trois projets de délibération concernant le 16e, en particulier, les 34 logements sociaux sur un terrain situé dans la partie la plus nantie du 16e, opération qui va être remarquable par sa qualité architecturale et à destination des ménages les moins aisés de la capitale : 17 P.L.A.-I. et 17 PLUS. D?autre part, une opération de construction neuve de grande ampleur, qui concerne la construction de 55 logements, principalement des T3 et des T4 destinés à l?accueil de familles. Et puis, une pension de famille de 25 logements, qui va pouvoir répondre et accueillir les publics isolés pour leur offrir un cadre sécurisant.

Eh bien, c?est pour moi la solidarité, la mixité de ce Paris-là que nous voulons, et nous soutiendrons ces trois projets de délibération.

Je vous remercie.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à M. Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce projet de délibération porte sur un programme de construction neuve de 34 logements sociaux au croisement de la rue Jasmin et de la rue Heine dans le 16e arrondissement, à deux pas du métro Jasmin. Rappelons que le 16e arrondissement, mais comme d?autres arrondissements du centre et de l?Ouest parisien, a encore un retard en matière de logements sociaux, puisque le 16e compte aujourd?hui un peu moins de 5 % de logements sociaux. Il est vrai qu?en 2001, nous étions à 1 %, donc c?est un progrès, mais il y a encore du chemin à parcourir.

Il s?agit d?une très belle opération, qui présente plusieurs atouts. D?abord, je rappelle que cette parcelle a une histoire : elle appartenait à la famille EL-ASSAD, et nous l?avons expropriée pour construire du logement social. Ensuite, les architectes de MU Architecture, qui sont lauréats du concours d?architecture à l?origine du projet, ont choisi de travailler les volumes du bâtiment de façon à assurer à chaque logement une vue dégagée ou un balcon afin de produire des logements agréables. Et enfin, le projet prévoit aussi une crèche pour les enfants du quartier.

Bref, je pense que nous devrions, dans cette enceinte, nous rassembler sur ce projet qui permet d?avancer sur le chemin de la mixité sociale.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Une demande d?explication de vote de Pierre AURIACOMBE.

M. Pierre AURIACOMBE. - Merci.

Juste, rapidement, pour dire que nous voterons cette proposition, mais je voudrais tout de même dire deux mots. Un : quand on parle de mixité sociale dans le 16e, on n?a pas attendu l?arrivée de la gauche, elle existe depuis longtemps. Il y a, dans le 16e arrondissement, beaucoup de personnes? On avait même à un moment créé une régie de quartier. Il y a beaucoup de personnes en difficulté, comme partout dans Paris. Dans l?haussmannien, il y a une réelle mixité sociale, mais vous avez l?air de l?oublier. Il n?y a pas que les logements sociaux de la Ville.

Par ailleurs, concernant la parcelle qui nous est proposée ici, c?est à la demande notamment de la mairie du 16e que nous avons avancé sur ce dossier. Nous aurions souhaité, Monsieur le Maire - M. Ian BROSSAT en parlait tout à l?heure, en disant qui fallait des populations intermédiaires -, qu?il y ait des P.L.S. sur ce projet, davantage de P.L.S., ce qui n?a pas été le cas, pour faire plus de place au logement intermédiaire.

Je vous remercie.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci beaucoup. C?était une intervention, pas seulement une explication de vote.

Je mets aux voix le projet? Madame la Maire, allez-y.

Mme Danièle GIAZZI, maire du 16e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Juste deux mots : Madame PREMEL, nous sommes ravis de ce projet. Pourquoi ? Déjà parce que c?est mon prédécesseur, Claude GOASGUEN, qui avait, avec le prédécesseur de M. BROSSAT, monté ce dossier. Les logements sociaux ont été mis là, à notre demande, à condition qu?il y ait une crèche, et nous avions obtenu satisfaction.

Je voudrais simplement vous faire remarquer, Madame PREMEL, qu?il faut arrêter en séance avec des mots qui ne représentent plus rien aujourd?hui. Quand vous dites "ghettos de riches", ou "quartier de nantis", c?est vraiment très déplacé pour toutes les personnes qui vivent dans le 16e arrondissement.

M. Emmanuel GRÉGOIRE, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 275.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2017, DLH 275).

C?est bien cela ? Nous sommes d?accord. Je vous remercie.