Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Socialiste et Apparentés relatif à la construction d'un immeuble 7 passage du Télégraphe.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen de v?ux non rattachés. Le v?u référencé n° 109 est relatif à la construction d'un immeuble au 7, passage du Télégraphe.

La parole est à Mme Frédérique CALANDRA, pour 2 minutes maximum.

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20e arrondissement. - Madame la Maire, Madame la Présidente.

Je suis un peu navrée d'encombrer l'Assemblée avec ce v?u parce que très sincèrement, cela peut paraître anecdotique. Pour autant, c'est révélateur des difficultés que nous avons dans certains arrondissement et sur certains types de construction.

J'ai donc proposé aux élus du 20e arrondissement un v?u sur ce projet de construction au 7, passage du Télégraphe, v?u qui a été adopté à l'unanimité de mon Conseil.

L'église évangélique protestante, qui possède ce terrain, souhaite en faire une opération immobilière avec un promoteur privé. Sur le principe, je n'ai aucune opposition à un programme de logement à cette adresse. Le problème est que ce projet ne respecte absolument pas le caractère patrimonial de ce passage. Comme vous le savez, le 20e arrondissement fait partie de ces arrondissements qui ont été en partie massacrés par un urbanisme dévastateur dans les années 60, 70 et 80.

Nous avons donc fait des demandes au porteur du projet et leurs architectes en termes d'alignement au droit des façades voisines. En termes de hauteur, nous leur avons demandé de revenir à R+3, et en termes de matériaux de façade, nous leur avons demandé d'utiliser des matériaux bio-sourcés, par exemple de type bois.

Ils ont eu plusieurs réunions à l'Hôtel de Ville avec le promoteur et les architectes. Ils ont redéposé une nouvelle demande de permis de construire en ne prenant en compte aucune des demandes émises par la mairie du 20e arrondissement, malgré leurs engagements.

Cela fait deux fois que j'émets un avis défavorable au permis de construire et j'ai souhaité déposer ce v?u au Conseil de Paris afin de faire comprendre à un certain nombre de promoteurs privés que si nous ne nous opposons pas à leur projet, nous souhaitons qu'ils respectent l'insertion dans l'environnement, dans les très rares endroits de nos arrondissement populaires qui ont été épargnés par un urbanisme dévastateur. Je voulais aussi ajouter?

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Je vous invite à aller vers votre conclusion.

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20e arrondissement. - Je voulais juste dire à M. GLEIZES, qui a parlé ce matin d'un programme de la R.I.V.P. rue des Cascades, qu'il est quand même très compliqué de dire tout et son contraire. Je m'applique à respecter ce que disait Mme Mireille FERRI il y a plusieurs années, à savoir qu'il faut densifier la zone dense. Nous avons des gens à la rue à loger, et je construis du logement social dans mon arrondissement qui est déjà à plus de 30 % de logements sociaux pour loger des gens en grande difficulté, et cela implique un certain nombre de décisions.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

La parole, pour vous répondre est à M. MISSIKA, et j'ai été saisi d'une explication de vote de M. GLEIZES.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Chère Frédérique CALANDRA, je tiens tout d'abord à préciser, mais vous l'avez dit vous-même dans votre intervention, que vous abordez un sujet pour lequel il est difficile de statuer dans le cadre d'une séance du Conseil de Paris. Les permis de construire sont inscrits et analysés par la Direction de l'urbanisme qui saisit plusieurs entités pour avis consultatif ou régalien. Les mairies d'arrondissement sont bien évidemment des acteurs importants de cette instruction. Vous nous dites que le projet que vous signalez au Conseil de Paris pose une vraie question, et je partage votre préoccupation.

Il n'empêche que le Conseil de Paris ne peut décider de refuser un permis de construire puisqu'il s'agit d'un acte administratif. En suivant vos arguments, je crois que l'idée la plus intéressante et faisable, c'est que le dialogue se poursuive entre les différentes parties afin que le projet présente une insertion urbaine satisfaisante dans le passage du Télégraphe, tant au niveau des formes et matériaux que de l'accroche au bâtiment voisin.

Je vous propose donc de modifier légèrement votre v?u, modification qui a été transmise à l'ensemble du Conseil, afin de permettre son adoption et engager les discussions avec le pétitionnaire pour faire évoluer son projet.

J'émets un avis favorable à ce v?u, si vous acceptez l'amendement que j'ai proposé.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Est-ce que cet amendement est accepté, Madame CALANDRA ?

Mme Frédérique CALANDRA, maire du 20e arrondissement. - Absolument, et je remercie M. MISSIKA, avec lequel je travaille extrêmement bien.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Une explication de vote de M. GLEIZES, qui portera, à n?en pas douter, sur le v?u n° 109.

M. Jérôme GLEIZES. - Oui, bien sûr, et en plus, comme j?ai été cité par Madame la Maire, c?est vrai que c?est quand même dommage qu?on? Si on amène tous les permis de construire pour 14 appartements au Conseil de Paris, on n?est pas sorti de l?auberge, parce qu?il va y en avoir, des v?ux par rapport à ça !

Ce que j?aimerais bien, c?est qu?il n?y ait pas deux poids et deux mesures, Madame la Maire - s?il vous plaît, vous avez le droit de parole parce que vous êtes la maire d?arrondissement -, c?est que d?un côté, on s?oppose à la construction d?un logement privé à R+4 et que de l?autre côté, on autorise un R+5 sur une petite rue qui est aussi très encaissée ; et que d?un côté, on a Madame la Maire du 20e arrondissement et que de l?autre côté, on a Madame la Présidente de la R.I.V.P., et qu?il y ait ce "deux poids, deux mesures". Je suis donc très surpris que ce qui est valable pour? Mais vous prendrez la parole après. Vous avez?

Vous n?étiez pas là ce matin, Madame la Maire. Ian BROSSAT a donné son accord pour qu?il y ait une réunion avec les riverains pour présenter le projet, et donc, nous verrons bien ce que diront les riverains par rapport à ce projet.

Donc, bien sûr, nous apportons notre soutien à M. MISSIKA, aux amendements de M. MISSIKA, et nous voterons bien sûr ce v?u.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Socialiste et Apparentés, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2017, V. 364).