Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif aux centres d'entraînement pour les J.O. de 2024 et leur rénovation.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 141 est relatif aux centres d'entraînement pour les Jeux olympiques de 2024 et à leur rénovation.

La parole est à M. Pierre AURIACOMBE.

M. Pierre AURIACOMBE. - Dans le cadre des Jeux olympiques de 2024, comme vous le savez, le futur village olympique sera installé à Saint-Ouen, à moins de 7 kilomètres du centre-ville de Paris, et très proche du 17e arrondissement. Mon collègue Jérôme DUBUS souhaitait que le Conseil de Paris émette un v?u pour demander au Comité d'organisation des Jeux olympiques, le C.O.J.O. 2024, qu'un certain nombre d'équipements sportifs - gymnases, courts de tennis du 17e arrondissement - soient retenus comme centres d'entraînement pour 2024 et fassent l'objet des rénovations nécessaires dans ce cadre.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci de ce v?u parce qu'il permet de rappeler que, dans le budget de l'organisation des Jeux olympiques, dans le budget des infrastructures, au-delà des grandes enceintes, il y a 100 millions pour ce que l'on appelle les sites d'entraînement qui vont être financés dans la France entière, mais en particulier sur la Métropole, et que, dans le dossier de candidature, trois sites ont déjà été retenus : la piscine Georges Vallerey dans le 20e arrondissement, le centre sportif Bertrand Dauvin dans le 18e arrondissement et le centre sportif Max Rousié dans le 17e arrondissement ont déjà été retenus comme sites d'entrainement et feront donc l'objet d'investissements spécifiques pour les mettre aux standards d'accueil des délégations étrangères.

Pour le reste, on va continuer à travailler avec le C.O.J.O. et "Solideo" dans une discussion globale, à la fois sur la pertinence par rapport à la proximité du village olympique, mais aussi sur nos sites qui ont le plus besoin d?investissements prioritaires et qui seraient de très beaux héritages pour les Parisiennes et Parisiens.

Vous comprendrez, Monsieur AURIACOMBE, et à travers vous M. DUBUS, qu?on ne peut pas circonscrire cette question au 17e arrondissement strictement. Cette question de l?héritage doit concerner tout Paris.

Je propose d?aborder ce débat lors de la prochaine Commission des élus sur les Jeux olympiques et paralympiques au cours de laquelle, j?en profite pour vous l?annoncer, on fera un point précis sur l?Arena 2 et précisément sur peut-être ces futurs sites d?entraînement. Ce sera une discussion assez ouverte où chacun, quel que soit son arrondissement, pourra faire valoir cet argument. Je propose de retirer ce v?u et de continuer cette discussion dans les six ans et demi qui viennent.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Maintenez-vous votre v?u ?

M. Pierre AURIACOMBE. - Je le retire.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Parfait. Je vous remercie.