Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2017 DLH 407 - Réalisation 146, rue Vaugirard (15e) d'une maison relais comportant 25 logements PLA-I par RSF.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération DLH 407 concernant la réalisation, 146 rue de Vaugirard, d?une maison relais comportant 25 logements.

La parole est à Mme de CLERMONT-TONNERRE, pour 5 minutes.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Merci, Madame la Maire.

Ce projet de délibération porte sur le devenir du pavillon Blumenthal, situé dans l?enceinte de l?hôpital Necker-Enfants malades, juste à côté du S.A.M.U. de Paris. Ce pavillon de briques, daté de 1930, et jusqu?alors propriété de l?A.P.-H.P., a été réquisitionné par le Préfet il y a deux ans pour y installer, de façon provisoire, un centre d?hébergement, avant qu?une nouvelle destination lui soit trouvée ; destination qui d?une part a fait l?objet de discussions et de projets au sein de l?A.P., et d?autre part a suscité l?intérêt de la Ville.

Ayant eu vent des intentions municipales de préempter ce site pour le transformer sans concertation en logements sociaux, le maire du 15e, Philippe GOUJON, a saisi la Maire de Paris pour lui faire part de son avis défavorable sur la préemption de ce bien qui, compte tenu de sa localisation, pourrait ou aurait pu accueillir d?autres projets.

En premier lieu, ce bâtiment semblait tout à fait adapté pour être transformé en hôtel hospitalier, d?autant que le groupe Necker-Enfants malades fait justement partie des trois hôpitaux parisiens sélectionnés, à l?issue d?un appel d?offres national, pour réaliser un projet d?hôtel hospitalier. Cette structure innovante a vocation à permettre l?hébergement de patients en amont et en aval de leur prise en charge, le principe étant de favoriser le virage ambulatoire en évitant les nuits coûteuses à l?hôpital et en améliorant le confort des patients. Convaincu par le bien-fondé de ce projet, nous avons saisi la Ministre de la Santé pour soutenir la création d?un hôtel hospitalier dans le pavillon Blumenthal.

Parallèlement et dans le même esprit, nous avons saisi la Ville, sans pour autant avoir été entendus, si j?en juge les termes du projet de délibération qui nous est soumis aujourd?hui. Cette opération est donc une occasion manquée, au moins pour deux raisons : d?abord parce que le site était parfaitement dimensionné et localisé pour l?implantation de l?hôtel hospitalier que j?évoquais tout à l?heure. Ensuite, et compte tenu de la proximité de Necker et de la fondation "Imagine", la réalisation d?un programme de logements pour les infirmières ou l?accueil des chercheurs eut été opportun. C?est d?ailleurs une idée que nous avions avancée dès 2016.

Pour conclure, je regrette la décision unilatérale que vous avez prise. Elle illustre parfaitement le mépris de l?Exécutif pour les propositions formulées par les arrondissements, puisque nos suggestions sont restées lettre morte, voire, elles n?ont même pas été examinées. Vraiment, Madame la Maire, nous sommes là à mille lieues des grandes envolées sur la culture de la participation et sur la co-construction dont vous vous prévalez.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Pour vous répondre, la parole est à Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Madame la Maire, chers collègues.

Chère Claire de CLERMONT-TONNERRE, le présent projet de délibération concerne la création d?une maison relais, aussi appelée "pension de famille", suite à l?acquisition par la Ville de Paris d?un ensemble immobilier situé 146, rue de Vaugirard dans le 15e arrondissement. Une maison relais, vous le savez, ce sont des logements pérennes à destination de personnes qui sortent de la rue.

Cette programmation va dans la continuité de l?actuel projet en place. En effet, cette vaste parcelle de 908 mètres carrés fait actuellement office de centre d?hébergement d?urgence géré par la Croix-Rouge.

La maison relais sera dotée de 25 logements, comprenant 20 T1 de 19 mètres carrés et 5 T1 de 24 mètres carrés. Elle permettra, comme je le disais, de loger des personnes en situation de grande exclusion. 250 mètres carrés seront utilisés dans les locaux collectifs : hall d?accueil, salle de réunion, tisanerie, laverie, bureau, afin de répondre aux différents besoins des résidents. C?est la raison pour laquelle il me paraît important de voter ce projet de délibération.

La Ville de Paris s?est par ailleurs engagée, dans le cadre du pacte parisien de lutte contre l?exclusion, dans la création de nouvelles places en maisons relais. Je sais que Dominique VERSINI y est, à très juste titre, très attachée, et il me semble qu?il est bon que nous puissions créer à cet endroit-là une maison relais supplémentaire.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 407.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ? Le projet de délibération est adopté. (2017, DLH 407).