Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif à l'évolution du site de l'hôpital Bichat. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons à présent les v?ux référencés nos 86 et 86 bis, relatifs à l'évolution du site de l'hôpital Bichat.

La parole est encore à M. Jérôme DUBUS, pour le groupe PPCI.

Vous avez deux minutes de temps de parole pour présenter ce v?u.

M. Jérôme DUBUS. - Un v?u de l'Exécutif répond à notre v?u et va parfaitement dans le sens que nous souhaitions.

Je rappelle très rapidement ce que nous souhaitions sur ce sujet de Bichat, qui est un sujet très important.

Bichat et Beaujon vont être regroupés, comme chacun le sait, sur un campus hospitalier universitaire Grand Paris Nord, dont la première pierre a été posée au mois d'avril par l'ancien Président de la République François HOLLANDE. Maintenant, ce projet est sur les rails. Donc Bichat et Beaujon se posent la question de leur suite une fois qu'ils auront déménagé sur ce site à Saint-Ouen.

Pour Beaujon, c'est un peu particulier, mais pour Bichat, une concertation a été menée et n'a pas réuni beaucoup de monde. A certaines réunions, il y avait moins de dix personnes dans la salle, ce qui est quand même assez important, puisque Bichat couvre l'ensemble des besoins hospitaliers sur le 18e arrondissement mais aussi sur toute une partie du 17e arrondissement.

Beaucoup de gens qui habitent dans le 17e arrondissement travaillent à Bichat et donc, c'est un sujet de préoccupation important.

Jusqu'à maintenant, évidemment, le maire de Clichy était aux premières loges avec Beaujon ainsi que le maire du 18e arrondissement. Mais il n'y avait pas vraiment de consultations ou d'informations très précises sur le devenir de Bichat.

Il y a plusieurs sujets de réflexion. Il y a la possibilité de maintenir un certain nombre de lits, 400 lits sur la partie Claude Bernard qui n'est donc pas la tour pour ceux qui connaissent Bichat, mais les pavillons qui sont devant la grande tour, et puis savoir si on ne pourrait pas installer une maison de la santé, telle que le Gouvernement veut les développer actuellement un peu partout en France et, notamment, à Paris.

On demande une possibilité d'informations plus précises de la part des autorités qui sont en charge de ce sujet vis-à-vis de la population à la fois du 18e et du 17e, de manière à ce que il n'y ait pas de fantasmes qui soient créés, de manière à rassurer, aussi, les personnels qui sont, pour la plupart d'entre eux, extrêmement inquiets sur leur devenir, le personnel de Bichat, le personnel hospitalier et le personnel de santé. Le v?u que vous avez proposé nous va tout à fait. Donc, nous retirerons notre v?u au profit de celui de l'Exécutif. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Jérôme DUBUS.

Pour vous répondre, je donnerai la parole à Anne SOUYRIS. Ensuite, deux demandes d'explication de vote, Geoffroy BOULARD, pour le groupe des Républicains indépendant et Eric LEJOINDRE, maire du 18e arrondissement, pour le groupe Socialiste et Apparentés.

La parole est à Mme Anne SOUYRIS, pour vous répondre dans un premier temps.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, merci, Monsieur DUBUS.

Depuis le lancement en 2014 du projet hospitalo-universitaire du Grand Paris Nord par François HOLLANDE, qui regroupera à Saint-Ouen les hôpitaux de Beaujon et Bichat, la direction générale de l?A.P.-H.P. a bien engagé une concertation avec l?ensemble des élus du territoire et organisé déjà au moins quatre réunions publiques d?information ouvertes à tous. D?autres suivront, en temps voulu, comme elle s?y est engagée.

En ce qui concerne les activités médicales du futur site de Claude Bernard, site jouxtant celui de Bichat et situé dans le 18e arrondissement, il est envisagé qu?il accueille après 2025, dans des conditions rénovées, des services de gériatrie, de psychiatrie, de médecine hospitalière ambulatoire et diverses activités. Le projet médical est aujourd?hui discuté au sein d?un comité regroupant l?A.R.S. d?Ile-de-France, l?A.P.-H.P. et diverses parties prenantes au projet, notamment le G.H.T. de psychiatrie et neurosciences, l?association "Aura" pour y développer les activités de dialyse.

La Ville est partie prenante de ce groupe de travail et est attentive à ce qu?une offre de soins conséquente soit maintenue sur le site Claude Bernard. Le député de circonscription a été aussi régulièrement informé de l?avancement du projet par l?A.P.-H.P. Le nouveau député le sera aussi.

J?entends votre souhait que les élus soient régulièrement informés et consultés sur l?évolution du site de Bichat, dont la destination fait actuellement l?objet d?études techniques, notamment concernant le devenir de la tour et les possibilités offertes par ce terrain qui sera libéré. Il ne paraît cependant pas utile dans ce cadre, ni au regard du calendrier de cette opération, de multiplier des consultations sans avancée intermédiaire significative du projet.

J?en profite pour vous informer que la Maison de santé pluriprofessionnelle que vous avez appelée de vos v?ux est déjà en cours d?implantation sur le site de Bichat-Claude Bernard, et que votre groupe a voté favorablement en ce sens en adoptant le projet de délibération DASES 418 G lors du précédent Conseil de Paris. C?est donc en ce sens que je soumets au Conseil le v?u de l?Exécutif, rappelant la nécessité de poursuivre le processus de concertation engagé par l?A.P.-H.P., et que je vous demanderai donc - vous l?avez accepté - de retirer votre v?u.

Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci à vous, chère Anne SOUYRIS.

Jérôme DUBUS, vous retirez votre v?u - vous le maintenez ou vous le retirez - au profit de celui de l?Exécutif.

Deux explications de vote : M. Geoffroy BOULARD, pour le groupe les Républicains et Indépendants.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Lorsque ce v?u avait été déposé au Conseil d?arrondissement par les élus du groupe majorité présidentielle, je m?étais étonné par son manque de clarté. A qui s?adressait-il ? Sont-ils contre ce projet ? Soutiennent-ils la démarche des personnels ? Autant de questions que nous nous étions posées.

La Maison de santé est quelque chose d?acté. Ce projet, il faut le rappeler, avait été impulsé sous François HOLLANDE en juillet 2013, porté par l?A.P.-H.P. et la Ville, et le projet d?hôpital permettait d?offrir aux habitants du Nord de Paris de meilleures conditions de prise en charge, et aux soignants, un environnement de travail de qualité. A la lecture du v?u du groupe majorité présidentielle du 17e, on avait l?impression qu?il soutenait le personnel hospitalier, mais je n?avais pas eu le souvenir de les avoir aperçus lors de la manifestation du 26 septembre dernier, qui réunissait des représentants syndicaux de la C.G.T., des élus de la France insoumise et du P.C.F., qui étaient venus apporter leur soutien au personnel de la C.G.T.

J?ai donc, suite à ce v?u, proposé au député de la 3e circonscription, dont le territoire couvre le 17e et le 18e arrondissement, d?organiser une réunion publique sur le sujet de Bichat, en présence de la Ministre de la Solidarité et de la Santé, qui était d?ailleurs venue dans le 17e arrondissement il y a quelques mois nous parler des vaccins. Et j?ai demandé également au député qu?il interroge la Ministre sur le devenir de l?hôpital.

Ce dernier m?a répondu - et je le porte à la connaissance de notre Assemblée - qu?il avait créé un groupe de citoyens du 17e et du 18e arrondissement sur cette question, qui a, je le cite, "vocation à mieux comprendre les attentes en termes d?offre de santé de proximité". J?en attends avec impatience les conclusions, mais aucune réponse, par contre, à ma demande de réunion publique en présence de la Ministre. Je suis heureux que le v?u de l?Exécutif soit beaucoup plus précis, intègre le 18e arrondissement voisin, et je voterai favorablement le v?u de l?Exécutif qui reprend nos demandes.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire.

La parole est à un autre maire, M. Eric LEJOINDRE, maire du 18e arrondissement.

M. Eric LEJOINDRE, maire du 18e arrondissement. - Merci. Quelques mots à mon tour pour dire que bien sûr, je voterai avec enthousiasme le v?u de l?Exécutif tel qu?il a été modifié.

Cela fait maintenant un certain temps que nous travaillons, la mairie du 18e, la Ville de Paris, l?A.P.-H.P., sur ce grand projet qui impacte non seulement l?offre de soins dans le Nord-Est parisien, avec l?investissement enfin de beaucoup de moyens de l?Etat pour améliorer la qualité de l?offre de soins dans le Nord-Est parisien, et bien sûr sur le devenir futur du site à la fois de Bichat et de Claude Bernard. Et je rappelle que nous avons tenu - mais Anne SOUYRIS l?a dit - des réunions publiques, plus de quatre : deux à la mairie du 18e, qui ont rassemblé des centaines de personnes et de très nombreux habitants de ces territoires, aussi bien au printemps dernier que l?année précédente et depuis de nombreuses années. Ce travail a permis notamment d?apaiser un certain nombre de craintes à la fois des riverains, des habitants, qui s?inquiétaient de la capacité d?être soignés dans le Nord-Est parisien, et en partie des personnels. Je me réjouis que l?on puisse continuer ce travail, et je rappelle que nous avons déjà obtenu, grâce à la mobilisation notamment des élus parisiens et des élus du 18e, la création de cette Maison de santé, le renforcement de l?offre de soins, et notamment de soins psychiatriques. Et je redis aussi que nous sommes dans le 18e très attachés à ce que nous puissions aboutir sur la question de la maternité, parce qu?il nous semble indispensable que nous puissions continuer à naître dans le 18e arrondissement de Paris, ou en tout cas à Paris, et que la perspective d?avoir une seule énorme maternité sur le nouveau site de l?hôpital Saint-Ouen paraît un tout petit peu éloignée des besoins et des volontés des habitants de nos quartiers. Cette concertation, nous l?avons menée, nous l?avons souvent initiée, nous l?avons beaucoup demandée à l?A.P.-H.P. Je ne vois pas pourquoi on arrêterait de faire cette concertation. Et puis, il faudra lancer la concertation - Anne SOUYRIS l?a dit - sur le devenir du site actuel de Bichat, qui doit nous permettre de refaire un morceau de ville à cet endroit. J?ai bien vu que de nouveaux responsables politiques s?y intéressaient maintenant. Je m?en réjouis, parce que je crois que c?est très important, comme Annick LEPETIT avait été très engagée sur cette question avant, que les parlementaires s?engagent aussi sur cette question et puissent travailler, notamment en lien avec le Gouvernement, à faire en sorte que nos revendications soient entendues. En tout cas, vous pouvez continuer à compter sur moi et sur l?ensemble de mon équipe à la mairie du 18e, je dis bien "continuer à compter sur moi et sur l?ensemble de mon équipe à la mairie du 18e", pour faire en sorte que le futur projet à Claude Bernard et à Bichat ait du sens pour les habitants. Tous ceux qui veulent nous rejoindre dans cette démarche sont non seulement les bienvenus, mais aussi très attendus, parce que nous aurons besoin de beaucoup de poids pour peser face aux différentes contraintes, et notamment économiques, auxquelles le futur Grand hôpital Nord et donc, ce qui restera à Claude Bernard, aura à faire face. Et j?espère que nous saurons convaincre les autorités de l?Etat, comme nous avons su convaincre le Gouvernement précédent sur cette question.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté. (2017, V. 354).