Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au centre de santé 12, rue Viala (15e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 84 relatif au centre de santé du 12, rue Viala, dans le 15e arrondissement, et la parole est à Mme Anne-Charlotte BUFFETEAU.

Vous avez deux minutes pour le présenter.

Mme Anne-Charlotte BUFFETEAU. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, je vous présente ce matin le même v?u que lors de notre séance d'avril, sur la sauvegarde du centre de santé Viala, dans le 15e arrondissement. Mon but n'est pas d?allonger les débats, mais simplement de continuer à alerter et à porter la voix des 60.000 personnes qui fréquentent ce centre de santé.

Nous avons toujours défendu ces établissements et je me permets donc de vous alerter à nouveau sur la nécessité de maintenir une offre de soins de secteur 1 dans le 15e arrondissement. Après la fermeture des centres de santé de Balard, Beaugrenelle ou encore Anselme-Payen, le centre Viala ne peut pas fermer.

Nous demandons donc à nouveau à la Maire de Paris d'intervenir auprès de la Caisse d'Allocations Familiales de Paris et de DocteGestio pour que le 12, rue Viala reste le centre de santé à vocation sociale que nous avons. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Anne-Charlotte BUFFETEAU.

Pour répondre, je donne la parole à Mme Anne SOUYRIS.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Effectivement, vous avez déjà fait un v?u sur le même thème. Je voudrais quand même vous rappeler qu'il y a un vrai sujet puisque ce centre a été placé en redressement judiciaire, puis a été repris par DocteGestio. C'est un groupe spécialisé dans le rachat-sauvetage d'activités médicales et surtout, c'est un groupe à vocation commerciale qui fait des dépassements fréquents et importants. La situation actuelle, c'est une situation de contentieux dans lequel la Ville ne peut pas gérer, s'immiscer pour le moment. C'est la première des choses. Ensuite, nous souhaitons évidemment protéger les centres de santé, mais nous souhaitons protéger les centres de santé qui, vraiment, sont en secteur 1 et qui ont vraiment une vocation non commerciale. Là, la situation n'est pas du tout la même. En plus, c'est un contentieux entre la C.A.F. et ce centre justement pour ces questions. Je vous propose que nous travaillions plutôt sur l'installation et sur le soutien à des centres de santé et des maisons de santé de cet arrondissement qui soient plus vertueux et plus en conformité avec nos priorités. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Si j'ai bien compris, Anne SOUYRIS, avis défavorable. Vous le confirmez.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.