Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2017
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au périmètre des quartiers dits populaires.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2017


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Je ne vois pas Pauline VÉRON, qui doit répondre à ce premier v?u. Est-ce que Frédéric HOCQUARD... De toute façon, il y a un avis favorable.

Monsieur Claude DARGENT, vous avez la parole.

M. Claude DARGENT. - Merci, Madame la Maire.

Ceux qui connaissent cette partie de la Capitale le savent bien, le 15e arrondissement est caractérisé par une grande diversité sociale. Cette diversité se traduit par des différences substantielles entre les quartiers qui le composent. Ce v?u que je présente aujourd'hui découle de ce constat. Il vise à augmenter le nombre de quartiers du 15e pouvant bénéficier de l'enveloppe du budget participatif.

Les quartiers populaires sont en effet définis dans le contrat de ville 2015-2020. Or, ce contrat ne retient aujourd'hui que le quartier des Périchaux comme quartier en veille active. Cela permet à cette partie du 15e arrondissement de bénéficier d'une enveloppe de plus de 100.000 euros, qui lui est particulièrement utile et a permis notamment de programmer la réalisation d'une Maison de santé. Mais d'autres secteurs du 15e ont des caractéristiques proches des Périchaux et rencontrent de ce fait des difficultés analogues.

Deux critères peuvent permettre d'objectiver ce débat, le taux S.R.U. et la population des familles fréquentant les établissements scolaires. L'examen de ces deux indicateurs montre que deux quartiers dans le 15e sont socialement très proches des Périchaux, le secteur des Frères Voisins, près de l'héliport, d'une part, et le secteur Bargue, dans l'Est de l'arrondissement, d'autre part.

Nous demandons donc que l'enveloppe des quartiers populaires dans le 15e soit augmentée pour permettre d'inclure ces deux quartiers dans le dispositif.

L'un comme l'autre ont en effet des besoins aujourd'hui non satisfaits qu'un financement complémentaire permettrait de couvrir. C'est aussi une question d'équité, puisque ces deux secteurs rencontrent des difficultés analogues aux Périchaux, qui bénéficient aujourd'hui d'un financement.

Pour terminer, ce v?u déposé par le groupe des élus de gauche au Conseil du 15e arrondissement y a été voté à l'unanimité.

Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci beaucoup, Monsieur DARGENT. Je donne la parole à Pauline VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Merci, Madame la Maire.

Chers collègues, cher Claude DARGENT, depuis 2016, la Maire de Paris a souhaité s'assurer de l'effet redistributif du budget participatif, en dédiant une enveloppe spécifique de 30 millions d'euros aux quartiers populaires de Paris.

Que sont ces quartiers populaires ?

Le choix que nous avons fait avec Colombe BROSSEL a été de nous appuyer en partie sur la carte administrative de la géographie prioritaire, mais de s'émanciper de cette vision administrative pour l'adapter, avec pragmatisme, à la réalité des quartiers.

Ainsi, les quartiers prioritaires au sens du budget participatif comprennent aujourd'hui les quartiers prioritaires de la politique de la ville bien sûr, mais aussi les quartiers de veille active et les rues situées entre plusieurs quartiers prioritaires, en vue de créer des ensembles cohérents et compréhensibles par les Parisiens. Nous sommes donc, avec Colombe BROSSEL, à l'écoute des ajustements de cette cartographie des quartiers populaires qui nous sont proposés par les arrondissements. Cette proposition d'extension du périmètre "quartiers populaires" dans le 15e nous semble tout à fait cohérente au regard des indicateurs dont nous disposons pour ces quartiers. Nous notons par ailleurs que la mairie du 15e s'engage à augmenter la part de l'enveloppe qu'elle consacre aux quartiers populaires, pour pouvoir intégrer cette extension. C'est une proposition consensuelle, sur laquelle j'émets un avis favorable.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci. Avis favorable. Je soutiens cet avis favorable, connaissant bien ce quartier.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 157 du groupe Socialiste et Apparentés.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2017, V. 380).