Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au label "Fabriqué à Paris". Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l'examen de v?ux non rattachés, notamment les v?ux n° 65 et n° 65 bis, relatifs au label "Fabriqué à Paris".

La parole est à Nicolas BONNET-OULALDJ pour deux minutes, pour présenter ce v?u.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Merci, Monsieur le Maire.

Le label "Fabriqué à Paris" a été décerné à 234 produits et a rencontré un vif intérêt, à la fois chez les artisans et les Parisien-ne-s.

A travers ce v?u, je vous demande à la fois de renforcer la communication autour de la première édition du label et la pérennisation du dispositif. Je vous l'ai dit, les artisans sont tous très satisfaits, les Parisien-ne-s aussi, mais restent quelques questions.

La première question, c'est la mise en ?uvre d'une stratégie renforcée en matière foncière et immobilière. Beaucoup d'artisans nous ont fait part de leurs difficultés à trouver ou à conserver un local qui réponde à leurs besoins de fabrication et de production, du fait notamment du coût du foncier à Paris. Beaucoup de ces artisans nous ont aussi parlé du besoin de visibilité.

Donc, à travers ce v?u, je vous propose que la Ville fasse apparaître, sur ses supports de communication, les lauréats de la première édition du label "Fabriqué à Paris", avec par exemple une page dédiée sur le site Paris.fr, et l'édition d'un catalogue des premiers produits labellisés.

Je vous propose que la Ville propose aux fabricant-e-s des 234 produits labellisés un partenariat pour que ceux qui sont volontaires puissent mettre leurs produits en vente dans la boutique "Paris Rendez-vous", rue de Rivoli.

Je vous propose aussi que les dispositifs des ateliers d'art puissent être renforcés par l'implantation, dans toutes les nouvelles opérations d'urbanisme, de locaux à loyer modéré correspondant aux besoins des artisans et fabricants parisiens.

Enfin, je vous propose de réaliser, dans les meilleurs délais, un état des lieux des travaux en cours pour la création d'un dispositif inter-bailleur, permettant de recenser les locaux pouvant accueillir les fabricant-e-s parisien-ne-s et permettre la mutualisation de ces locaux. Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Monsieur BONNET-OULALDJ.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Olivia POLSKI.

Mme Olivia POLSKI, adjointe. - Monsieur le Maire, Monsieur le Président, mes chers collègues. Je me réjouis aussi, comme vous, du très grand succès qu'a rencontré cette première édition du label "Fabriqué à Paris", qui suscite des retours très positifs de la part des Parisiens, des lauréats, de nos partenaires des fédérations professionnelles, des touristes eux-mêmes.

La création de ce nouveau label, qui a été un engagement de la Maire de Paris qui d'ailleurs figurait en page 111 de son projet de mandature "Osez Paris", est une illustration supplémentaire du soutien que notre Municipalité apporte aux commerçants et aux artisans parisiens.

Comme vous le savez, le label "Fabriqué à Paris" comporte aussi, et cela a été évoqué, un volet communication qui a pour objectif de soutenir et de valoriser les lauréats dans le développement de leur activité. A ce titre, nous avons engagé, depuis décembre, un travail important avec les services de la Ville.

Nicolas BONNET-OULALDJ, vous demandez une page dédiée pour les 234 premiers lauréats sur le site Paris.fr. Je vous informe qu'une page y est déjà entièrement dédiée depuis décembre dernier. C'était d'ailleurs ma préoccupation lorsque j'ai souhaité que l'on mette en place un dispositif de vote pour les Parisiens, avec un prix coup de c?ur des Parisiens, présentant la totalité des produits sélectionnés. Cela me semblait très important de pouvoir offrir cette visibilité aux artisans.

Cette consultation, j'en profite pour le dire aujourd'hui, a suscité près de 10.000 suffrages en quelques jours, ce qui a vraiment confirmé l'intérêt des Parisiens pour ce sujet. J'ajoute que nous travaillons actuellement sur la publication d'un support papier avec la Direction de la Communication, ce qui rejoint votre proposition de catalogue.

Concernant la place que nous pourrions donner au label "Fabriqué à Paris" au sein de la boutique "Paris Rendez-vous", le principe en est déjà acté, comme j'ai pu en parler avec vous. Nous travaillons avec la directrice de cet espace sur les modalités concrètes de ce partenariat.

S'agissant de la question des locaux appartenant aux bailleurs sociaux parisiens et pouvant être spécifiquement destinés à des activités artisanales, vous n'êtes pas sans ignorer qu'une structure spécifique existe déjà. Il s'agit du G.I.E. "Paris Commerces", outil mis en place en septembre dernier et qui assure la commercialisation de l'ensemble des locaux en pied d'immeubles de "Paris Habitat", la R.I.V.P., et Elogie-SIEMP, soit près de 7.000 adresses aujourd'hui, ce qui est effectivement assez important. Les attributions à des activités artisanales constituent l'un des principaux objectifs de ce G.I.E. Je pourrais, à ce titre, vous citer plusieurs exemples d'attribution : à un fabricant de mozzarella, à une activité de haute couture, à une maison de joaillerie, à des ateliers de Paris. Voilà. Enormément de choses qui se sont faites depuis. Oui, je sais. Donc, bref.

Nous vous proposons, parce que nous travaillons déjà activement sur l'ensemble des préconisations qui sont émises dans votre v?u, un v?u de l'Exécutif.

Je vous propose de le retirer au profit du v?u de l'Exécutif.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Olivia POLSKI.

Nicolas BONNET-OULALDJ, est-ce que, dans ces conditions, vous maintenez ou vous retirez le v?u n° 65 ?

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Je retire le v?u au profit du v?u de l'Exécutif, mais je voudrais rappeler ici qu?évidemment, il y a un mot dans le programme d'Anne HIDALGO. Et, d'ailleurs, on le partageait puisqu?on l?a mené ensemble, ce programme, on l'a porté ensemble. Mais l'aboutissement de ce label fut le fruit, aussi, d'un amendement budgétaire qu'on avait présenté, car il n'y avait aucune ligne budgétaire qui était mise sur ce label "Fabriqué à Paris". Donc, quand je parle de pérennisation, je parle aussi de moyens. Et puis, vous avez répondu à beaucoup de préoccupations que les artisans ont, notamment en termes de locaux. Nous espérons que les choses vont avancer rapidement.

Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Je suis saisi d'une demande d'explication de vote de M. Jérôme GLEIZES, pour le groupe Ecologiste de Paris.

M. Jérôme GLEIZES. - Merci, Monsieur le Maire.

Le groupe Ecologiste soutient le v?u et la proposition de l'Exécutif, car il est important d'assurer la pérennisation. Et quand nous parlons d'assurer la pérennisation, cela veut dire qu?au-delà de la question d?un label, à travers le travail de la mission et à travers ce qui a été fait par la suite de cette mission, c'est de modifier l'écosystème industriel de la Ville de Paris. Donc, la question des gens qui sont labellisés une première année, il faut qu?ils soient labellisés l'année suivante et que le nombre de produits labellisés "Fabriqué à Paris" augmente avec le temps. C'est pour cela que cette pérennisation est très importante. C'est pour cela que nous soutenons le v?u de l'Exécutif.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Bien. Le v?u n° 65 est retiré.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l'Exécutif. Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté à l'unanimité. (2018, V. 29).

Il est adopté dans une belle unanimité !