Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants relatif aux dégradations engendrées par la pose de cadenas dits "d'amour".

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u non rattaché référencé n° 80 est relatif aux dégradations engendrées par la pose de cadenas dits "d?amour".

La parole est à Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER.

Mme Céline BOULAY-ESPERONNIER. - Pour être rapide et efficace en cette fin de journée et concernant ce v?u pour la pose des cadenas pour éviter qu?ils ne redeviennent un problème, notamment sur les statues parisienne, ce qui a tendance à les abîmer malencontreusement, Mme LEVIEUX m?a demandé de supprimer le deuxième considérant, ce que je fais bien volontiers, ainsi que le considérant sur la demande de verbaliser plus, ce qui reviendrait à verbaliser les touristes et cela n?aurait effectivement pas beaucoup de sens.

Le v?u ainsi amendé est que nous émettons le v?u que la Mairie de Paris, comme cela a été fait de façon probante à Rome, crée des espaces et des équipements publics réservés à la pose de cadenas et relance les opérations de prévention auprès des touristes pour en limiter la pose.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci de votre concision, vous avez fait à la fois la question et la réponse. Mais je vais quand même donner la parole à Véronique LEVIEUX.

Mme Véronique LEVIEUX, adjointe. - Je vous remercie.

Nous avons eu effectivement l?occasion de bien commencer à travailler sur ce dossier avec Mme BOULAY-ESPERONNIER. Je l?en remercie.

Nous avons déjà eu l?occasion en Conseil de Paris d?aborder la question des cadenas dits "d?amour". Nous sommes très honorés de cette passion des touristes pour poser ces petits engins. Malheureusement ils viennent pour visiter notre patrimoine qu?ils abîment sans s?en rendre compte et cela continue.

Il y avait le Pont des Arts et le Pont de l?Archevêché. Bruno JULLIARD avait trouvé des solutions et certaines étaient d?urgence compte tenu de la situation. Aujourd?hui, c?est le Pont Neuf et le square du Vert-Galant qui est en situation assez compliquée, et des interventions sont prévues assez rapidement. La pratique ou cette passion des touristes perdure. C?est la raison pour laquelle j?ai accepté que l?on pose le cadre d?une réflexion à venir pour essayer de voir si l?on peut relancer à la fois des modalités de communication préventive et dissuasive auprès des touristes, voire de tiers lieux dans la mesure du possible, sans susciter de nouveaux lieux de fixation néanmoins. Je remercie Mme la Conseillère de son écoute à mes remarques.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe PPCI, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 39).