Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Dépôt de questions d'actualité.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Mes chers collègues, je vous informe que 9 questions d'actualité ont été déposées.

La première question d'actualité, posée par le groupe les Républicains et Indépendants à Mme la Maire de Paris, est relative à "la politique du stationnement à Paris."

La deuxième question d'actualité, posée par le groupe Démocrates et Progressistes à Mme la Maire de Paris, est relative aux "financements des mesures annoncées courant janvier par Mme la Maire."

La troisième question d'actualité, posée par le groupe UDI-MODEM à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police, concerne "la crue de la Seine."

La quatrième question d'actualité, posée par le groupe Socialiste et Apparentés à Mme la Maire de Paris, est relative à "l'organisation de la Nuit de la solidarité à Paris."

La cinquième question d'actualité, posée par le groupe Ecologiste de Paris à Mme la Maire de Paris, est relative au "projet d'installation d'une ?uvre d'art place de Tokyo et à la place de l'art dans l'espace public."

La sixième question d'actualité, posée par le groupe Communiste - Front de Gauche à Mme la Maire de Paris, concerne "le théâtre Tarmac dans le 20e arrondissement."

La septième question d'actualité, posée par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police, est relative "au phénomène de bandes à Paris."

La huitième question d'actualité, posée par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police, concerne "l'efficacité des arrêtés limitant la consommation d'alcool."

Et, enfin, la dernière question d'actualité, posée par Mme SIMONNET à Mme la Maire de Paris, est relative "aux hébergements d'urgence."

Je vous propose, mes chers collègues, que nous interrompions cette séance. Merci pour votre soutien populaire. Nous reprendrons nos travaux à 14 heures 45.

Bon appétit !