Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à une dénomination en hommage à Françoise Dorin (17e).

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous changeons de style littéraire et nous passons à Françoise Dorin, avec le v?u référencé n° 86.

La parole est à M. Jérôme DUBUS.

M. Jérôme DUBUS. - Les écrivains, mais cette fois-ci c'est une femme, Françoise Dorin. Et si on essaie de la célébrer, c'est parce qu'elle naquit dans le 17e arrondissement, elle a longtemps vécu dans les Batignolles au 5, rue des Batignolles pendant des années. Françoise Dorin était née le 23 janvier 1928. Elle est décédée récemment, le 12 janvier 2018. Elle était la fille du chansonnier René Dorin qui, paraît-il, était très célèbre. Moi, je ne sais pas qui était René Dorin, mais voilà. Françoise Dorin commença sa carrière comme comédienne avec Michel PICCOLI et Roger Hanin, puis travailla pendant trois ans avec son père au théâtre des Deux Ânes. Elle composa ensuite de nombreuses chansons, comme vous le savez, pour Charles AZNAVOUR, pour Guy MARDEL, que l'on a oublié, pour Dalida, pour Patachou, pour Mireille MATHIEU, pour Claude François, pour Juliette GRÉCO. Elle monta sa première pièce de théâtre en 1967, qui s?appelait "Comme au théâtre". Ensuite, elle passa comme écrivaine. A partir des années 1970, elle écrit de nombreux romains, 23 romans, dont le grand succès de librairie "Les Vendanges tardives", en 1997, et une vingtaine de pièces de théâtre. Elle se retira de la vie publique en 2008, atteinte d'un cancer qui, malheureusement, l'emporta tout récemment au mois de janvier. C'est un multi-compositeur, extrêmement créative puisqu'elle a touché un peu à tout, des chansons, du théâtre, des romans. C'est une femme assez étonnante qui a terminé sa vie à Courbevoie. Nous souhaiterions, et je crois que le maire du 17e, Geoffroy BOULARD, a écrit en ce sens, qu'une rue ou qu?une plaque soit apposée dans le 17e arrondissement en la mémoire de Françoise Dorin. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Catherine VIEU-CHARIER. Nous aurons ensuite une explication de vote.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - D'abord, je vous remercie, Monsieur DUBUS, et je n'ajouterai rien à ce que vous venez de dire.

Simplement, effectivement, qu'elle est née le 23 janvier 1928 dans le 17e arrondissement et a vécu toute son enfance au 5, rue des Batignolles.

Ainsi, cette proposition tombe très bien dans le cadre de la finalisation du quartier de la Z.A.C. "Clichy-Batignolles" et je pense que nous n'aurons aucune difficulté à trouver une rue pour Françoise Dorin. Avis favorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Explication de vote d?Alix BOUGERET.

Mme Alix BOUGERET. - A demi-mot, Monsieur le Maire. Il est tard, d'autant que tout a été dit.

Pour dire qu?évidemment nous voterons le v?u présenté par Jérôme DUBUS. Comme il l'a rappelé ainsi que vous, Madame la Maire, il va également dans le sens d'un courrier que le Maire du 17e, Geoffroy BOULARD, vous a adressé avec l?hypothèse qu?une rue de la Z.A.C. "Clichy-Batignolles" puisse avoir le nom de Françoise Dorin. Nous voterons évidemment le v?u. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Parfait.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Parisiens, Progressistes, Constructifs et Indépendants, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 45).