Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Hommage au sergent Jonathan Lassus-David de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Cher général GALLET, chers amis de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, chère Emilie, mes chers collègues, chaque jour les sapeurs-pompiers de Paris s'engagent au service de leurs concitoyens avec une abnégation totale au péril de leur propre vie.

Aujourd'hui, je souhaite rendre hommage à Jonathan Lassus-David décédé dans la nuit du 13 au 14 janvier suite à une intervention, le 10 janvier, dans le parking de la résidence du square Anatole-France à Choisy-le-Roi. Confronté à un incendie criminel de grande ampleur, Jonathan Lassus-David est allé jusqu'au bout de son engagement, risquant sa vie pour sauver celle de ses concitoyens, comme le dit la devise de la Brigade : sauver ou périr.

Le sacrifice de cet homme d'exception plonge la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, comme l'ensemble de notre collectivité, dans un deuil que nous partageons avec sa famille. Nous étions à vos côtés, aux côtés de la Brigade et de la famille de David lors de l'hommage qui lui a été rendu par le Ministre de l'Intérieur et la Ministre de la Défense.

Mais je veux également ici, Monsieur le Préfet de police, M. le Représentant du Préfet de police, avoir une pensée pour la policière de la Brigade fluviale portée disparue dans la Seine après un exercice de plongée le 5 janvier dernier. Je veux adresser à sa famille et à ses proches la solidarité et le soutien de la Ville de Paris. Je veux vous dire, à vous qui êtes à la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, à vous qui êtes les policiers, les militaires qui intervenez pour notre sécurité, je veux vous dire notre admiration, notre gratitude.

Grâce à vous, nous pouvons être debout et nous le savons, vous le payez aussi de votre vie. C'est le serment que vous avez fait à cette République, cette République à laquelle nous tenons. C'est le serment que vous avez fait et dans lequel nous essayons de vous accompagner parce que, nous le savons, la liberté de cette ville, la liberté des citoyens de pouvoir aller, venir, travailler, se cultiver, échanger, cette liberté est possible grâce à votre engagement.

Nous avons toujours dit ici, après chacune des épreuves que nous avons subies, qu'il s'agisse des attentats ou de la mort de l'un des vôtres, donc des nôtres, nous l'avons toujours dit, cette liberté ne se fait pas au détriment ou contre la sécurité. Ce sont deux fondamentaux qui vont ensemble, qui se conjuguent pour que nous puissions vivre.

Je veux transmettre ma reconnaissance absolue à tous les sapeurs-pompiers, à tous les fonctionnaires de police de Paris. Je salue votre admirable professionnalisme et votre courage exemplaire.

Mes chers collègues, je m'adresse à nouveau à la famille de Jonathan Lassus-David représentée ici par Emilie. Je sais qu'elle fait preuve d'un courage immense et qu'elle est épaulée par l'ensemble de la Brigade. Je veux vous dire les condoléances de notre Assemblée. Nous pensons à Jonathan et nous ne l'oublierons jamais.

Je vous demande de procéder maintenant à une minute de silence.

(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence). Je vous remercie.