Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à la politique des transports.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2018


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous examinons le v?u référencé n° 122 relatif à la politique des transports.

La parole est à Mme Laurence GOLDGRAB.

Mme Laurence GOLDGRAB. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, les services de la R.A.T.P., métro, bus ou tramway, sont une composante majeure de l'activité quotidienne de Paris. Chaque jour, plus de 4 millions de passagers transitent dans le métro parisien. Propreté du métro, sécurité des voyageurs et des agents, pollution de l?air, présence d?agents aux guichets, allongement des horaires de circulation, les sujets de travail et d'interrogations sont nombreux pour les élus de notre Assemblée.

Le développement d'un transport public de qualité et adapté à tous constitue un des objectifs majeurs de notre majorité et, au vu des ambitions qui sont les nôtres, que ce soit dans le cadre du Grand Paris ou des Jeux olympiques ou paralympiques, nous ne devrons pas abandonner cet objectif.

"Ile-de-France Mobilités" prend des décisions qui impactent fortement la vie des Parisiens sans que le Conseil de Paris n'en soit saisi. Si nous comprenons aisément que cette compétence ne soit pas la nôtre, nous pensons néanmoins nécessaire de pouvoir débattre de ces questions au sein de notre Assemblée.

Nous demandons ainsi par ce v?u que soit organisé un débat au Conseil de Paris sur l'action de la R.A.T.P. Le bilan que nous pouvons en tirer pour Paris et la feuille de route à définir pour les années à venir. Cela permettra d'avoir collectivement connaissance des orientations défendues par la Ville de Paris auprès d'I.D.F.M., cela permettra aux élus du Conseil de Paris de ne pas être informés par voie de presse, d'informations qu'ils jugent essentielles. Cette information lisible et partagée, nous devons aussi l'avoir à destination des Parisiens car, pour nombre d'entre eux, un trajet en transport en commun qui par essence devrait être rapide et simplifiée peu parfois rimer avec temps perdu, fatigue et souffrance. Pour ces raisons, je vous demande, mes chers collègues, de bien vouloir voter ce v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à M. Christophe NAJDOVSKI pour vous répondre.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Vous souhaitez, chers collègues, qu'une communication ait lieu en Conseil de Paris pour engager un débat sur la politique des transports, notamment sur la politique en matière de transports collectifs. Nous y sommes bien sûr favorables et c'est la raison pour laquelle nous donnerons un avis favorable à cette demande.

Toutefois, comme vous le précisez, l'organisation des transports collectifs est francilienne, elle n'est pas strictement parisienne puisque l'autorité organisatrice est "Ile-de-France Mobilités", anciennement S.T.I.F.

I.D.F.M. dispose d?un contrat avec l?ensemble des opérateurs de transport sur Paris et l'Ile-de-France, soit la R.A.T.P., soit la S.N.C.F., et c'est cette autorité qui organise et supervise les grands projets d'investissement qui contribuent à l'amélioration et au développement du réseau de transport ; je pense au tramway, au métro, au RER ou encore aux différentes gares.

C'est pour cela que nous vous proposons dans nos amendements, d'une part d'élargir la question des politiques de transport en commun à celles de la mobilité en général, et d'autre part, de convier l?ensemble des acteurs concernés à se réunir pour débattre de ce point. Un débat spécifique avec "Ile-de-France Mobilités", la R.A.T.P., la S.N.C.F. pourrait ainsi avoir lieu soit à l'occasion de la 3e Commission, soit à l'occasion de la Commission extramunicipale des déplacements, ce qui permettra d'aborder par exemple des questions qui nous préoccupent comme la propreté des espaces publics dans le métro ou encore les questions d'investissement et d'entretien du matériel. Enfin, le Conseil parisien des mobilités, qui sera prochainement mis en place, offrira l'opportunité à chaque utilisateur des transports en commun de la voirie, des services de mobilité partagée, de pouvoir exprimer ses v?ux. Sous réserve de cet amendement, nous pourrons adopter votre v?u.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - L'amendement est-il accepté, Madame GOLDGRAB ?

Mme Laurence GOLDGRAB. - Il est accepté, bien que j'aurais préféré une conférence citoyenne sur ce thème au lieu d?une concertation. Mais nous acceptons et nous verrons après comment faire.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Madame la Présidente.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Radical de Gauche, Centre et Indépendants, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 59).

V?u déposé par le groupe les Républicains et Indépendants