Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au domaine des Trois Châteaux à Coye-la-Forêt (60).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Nous passons au v?u n° 201 relatif au domaine des Trois Châteaux, à Coye-la-Forêt.

Je donne la parole à Jean-François LEGARET, c'est normal.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Oui, il s'agit de quoi ? La Ville de Paris est propriétaire de biens immobiliers parfois un peu éloignés géographiquement du c?ur de Paris. Il s'agit du domaine des Trois Châteaux dans l'Oise, à Coye-la-Forêt.

A l'occasion d'un v?u de l'Exécutif déposé en juin dernier, on nous avait expliqué que, après la fermeture de l'école, la Ville de Paris envisageait d'accueillir une structure d'accueil pour enfants autistes confiés à l'aide sociale à l'enfance. On nous indiquait d'ailleurs que des discussions étaient en cours avec les agences régionales de santé d'Ile-de-France et des Hauts-de-France.

Ce que nous voudrions, c'est d'abord savoir où vous en êtes de l'état d'avancement de ces projets, d'autant plus qu'entre-temps, nous avons appris que le lieu avait été mobilisé, d'une part, pour accueillir les réfugiés climatiques de Saint-Martin à la suite de l'ouragan de septembre dernier et, d'autre part, pour la mise à l'abri de familles à la rue pendant la période hivernale .

Nous voudrions que vous nous indiquiez le travail que vous menez en collaboration, j'imagine, avec les élus locaux de Coye-la-Forêt et avec les Agences régionales de la santé. Donc, nous vous demandons si l?on peut avoir, d?abord, un état d'avancement des projets évoqués l'année dernière et un point sur les réflexions que la Ville peut mener à l'avenir sur ce site.

Je vous remercie.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Merci beaucoup, Monsieur LEGARET.

Mme Dominique VERSINI.

Mme Dominique VERSINI, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Mes chers collègues, Monsieur le Maire, effectivement, le projet dont je vous avais parlé pour accueillir des enfants autistes a bien avancé, puisque nous avons eu non seulement un co-financement avec l'A.R.S. Ile-de-France, mais il y a eu un appel à projets - la séance a été, d'ailleurs, présidée par Léa FILOCHE - qui a abouti au choix d'une association. Ensuite, c?est vrai que nous espérions que ce lieu, qui n'est qu'à 20 minutes de la gare de l'Est et qui a 3 châteaux très agréables et plutôt en bon état, pourrait convenir, mais l'association retenue, comme toutes celles qui avaient postulé, considérait que le site n'était pas adapté à des enfants autistes, car il fallait faire des travaux de sécurité particuliers. Eux-mêmes, ceux qui ont été retenus, ont des locaux, et donc, vont pouvoir démarrer pour accueillir les enfants. Donc, la question des enfants confiés à l?A.S.E., des enfants autistes confiés à l'A.S.E.

Ensuite, concernant le site de Coye-la-Forêt, nous avons proposé de mettre ce site à disposition de l'Etat - vous l'avez dit - pour l'accueil de nos compatriotes de Saint-Martin qui avaient été victimes de l'ouragan Irma. Ensuite, pendant la période hivernale, puisque le site était vide et en bon état, l'Etat a pu l'utiliser pour mettre à l'abri des femmes, familles avec enfants. Et enfin, le Maire de Coye-la-Forêt, parce qu'il a lui-même des travaux dans l'école de son village, nous a demandé l'autorisation de faire une occupation temporaire de l'école du centre de Coye-la-Forêt, le temps que ces travaux se terminent.

Après, l'avenir du site : pour l'instant, je ne peux pas vous le dire. Il ne correspond pas à celui que nous avions prévu, donc il va falloir que l?on re-réfléchisse.

Sinon, je rends un avis favorable à votre v?u. J'espère avoir répondu à vos interrogations.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint, président. - Merci, Madame VERSINI.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 201 du groupe les Républicains et Indépendants, avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté à l'unanimité. (2018, V. 154).