Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Suspension et reprise de la séance.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

(La séance, suspendue douze heures quarante minutes, est reprise à douze heures quarante-huit minutes, sous la présidence de Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe).

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Bien.

Est-ce que chacun peut s?asseoir dans la joie et la bonne humeur ? Merci.

Allez, je suis une charmante adjointe.

Où est M. AZIÈRE ?

Monsieur AZIÈRE, c?est à vous.

M. Eric AZIÈRE. - M. DUBUS a demandé un rappel au règlement.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Monsieur DUBUS ?

M. Jérôme DUBUS. - Madame la Maire, nous devions traiter ce matin du sujet le plus important de cette mandature. Il y avait deux sujets très importants : l?affaire du Vélib?, Mme la Maire n'était pas là, qui a été traité sans elle. Nous n'avons rien dit. Notre groupe n'a rien dit. Et l'affaire des voies sur berges. Il est inadmissible que Mme la Maire soit absente de ces deux débats.

De plus, vous avez, par rapport à la Conférence d'organisation, mis en place de nouvelles règles sur lesquelles le groupe PPCI n'a pas été informé pour organiser ce débat. Nous avions plusieurs v?ux à présenter. Nous nous attendions à ce que chacun présente ses v?ux.

Vous nous annoncez, cinq minutes avant, que chaque groupe a cinq minutes pour débattre, plus peut-être deux minutes pour présenter son v?u. C'est inadmissible !

Dans ces conditions, soit vous fixez des règles très précises d'organisation bien avant et vous nous les redonnez bien avant. En plus, je souhaite, et nous souhaitons que Mme la Maire soit présente avant de reprendre les débats. Sinon, nous ne reprendrons pas les débats.

Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe, présidente. - Monsieur AZIÈRE ?

M. Eric AZIÈRE. - Madame la Maire, on vient d'en parler entre membres des trois groupes de l'opposition. Ce débat ne peut pas avoir lieu, selon nous, sans la présence de la Maire. C'est un débat sur le projet phare de la mandature, ce sont ses propres mots. Je ne vois pas comment, d'une façon sereine, d'une façon respectueuse du débat démocratique, on pourrait s'adresser à vous-même ou à quelqu'un d'autre dans cet hémicycle, qui ne soit pas véritablement la Maire de Paris. La Ville de Paris est dirigée par Anne HIDALGO. Il n'y a qu'un seul maître à bord. Il est clair que, sur un sujet aussi important, sa présence est impérative, selon nous. Deuxième chose, dans cinq minutes, il sera 13 heures. On ne va pas commencer et poursuivre ce débat dans un délai qui nous obligerait, dans quelques minutes, à l'interrompre, pour le reprendre après le déjeuner. Après le déjeuner, c'est peut-être une heure et demie ou une heure trois-quarts de plus, ce qui permettrait à la Maire de Paris de réfléchir aux conséquences de son absence et de nous rejoindre en début d'après-midi. Je demande à ce que le débat soit reporté en début d'après-midi.