Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Ecologiste de Paris relatif aux ateliers-logements et aux lieux de résidence.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Le v?u référencé n° 96 est relatif aux ateliers logements et aux lieux de résidence.

Madame Marie ATALLAH, vous avez la parole, pour le groupe Ecologiste de Paris.

Mme Marie ATALLAH. - Merci, Madame la Maire.

Plusieurs points pour résumer un constat, et quatre propositions pour justifier le v?u que nous proposons à notre Assemblée.

D'abord, comme nous le savons tous, la création culturelle et artistique à Paris joue un rôle essentiel dans le rayonnement et l'attractivité de notre ville. Pour répondre à cette exigence, le budget important et les actions diversifiées menées par notre collectivité témoignent d'un effort important pour répondre aux besoins diversifiés de nos artistes.

Etant donné l'importance de la politique de la Ville en matière d'ateliers individuels et de lieux de résidence collectifs, plusieurs rapports et études ont été publiés sur la question, dont celui de l'Inspection générale de la Ville datant de 2009 et proposant 9 recommandations pour améliorer notre politique municipale et mieux l'adapter à l'évolution des besoins des artistes ;

Etant donné que les besoins d'information sur les actions et projets menés par la Ville pour répondre à ces recommandations du rapport de 2009 ;

Etant donné les besoins que nous constatons tous les jours en matière d'accueil et d'accompagnement des artistes parisiens, notamment les élèves sortant d'une école d'art ou encore les artistes réfugiés installés à Paris,

Etant donné l'évolution de la Commission d'attribution des ateliers de la Ville dont les modalités de fonctionnement ont changé depuis 2014 ; notre groupe demande que la Ville de Paris publie, avant la rentrée 2018, un bilan relatif à la mise en ?uvre des 9 recommandations du rapport de 2009, demande à l'A.P.U.R. de mener une étude pour publier un rapport avant la fin de cette année portant sur un état des lieux territorial des divers ateliers et lieux d'accueil et de résidence soutenus ou gérés par la Ville de Paris, que la Ville publie, avant la fin 2018, un guide pratique nécessaire pour les artistes demandeurs d'ateliers, d'ateliers logements ou d'un lieu d'accueil collectif, procède à la remise en place d'une commission d'attribution des ateliers et publie un rapport annuel propre à ses travaux. Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci à vous, Madame ATALLAH.

La parole est à M. JULLIARD, pour vous répondre.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Merci, Madame la Maire et merci à Marie ATALLAH pour la présentation de ce v?u qui nous permet d'évoquer la question centrale de la création à Paris et des moyens importants que nous mettons en ?uvre pour permettre aux artistes de continuer à créer dans la capitale, malgré les contraintes liées notamment au foncier, bien évidemment.

Vous le savez, le soutien à la création est un des grands marqueurs de notre politique culturelle, l'accueil des collectifs d'artistes, la construction d'ateliers, mais aussi l'invention de nouvelles formes dans l'ensemble de nos établissements culturels.

Pour revenir au sujet spécifique des ateliers et ateliers-logements, Paris en compte un peu plus de 2.000, dont 1.000 pour lesquels la Ville de Paris est directement attributaire. Nous continuons à augmenter ce nombre d'ateliers ou d'ateliers-logements sur le territoire parisien en lien avec Ian BROSSAT.

Vous évoquez un rapport de l?Inspection générale sur les ateliers d?artistes. Il est désormais tout de même obsolète puisqu'il a été réalisé en 2009 et, fort heureusement, la quasi-totalité des recommandations de ce rapport a été, depuis, mise en ?uvre. Le point important soulevé par le rapport de l'Inspection générale, mais aussi par votre v?u, est celui de la faible rotation des occupants des ateliers. C'est vrai et nous le déplorons.

La réglementation des ateliers-logements est la même que celle du logement social, malgré la très forte spécificité des ateliers-logements, notamment liée au caractère professionnel de ces espaces. L'augmentation du taux de rotation nécessiterait une évolution législative, que nous n'avons pas pu obtenir jusqu?à aujourd'hui, mais cela reste une priorité. Je m'adresse à tous les parlementaires présents dans cette Assemblée. Si des amendements pouvaient nous permettre d'améliorer cette rotation des artistes dans les ateliers-logements, nous y serions très favorables. Je crois d'ailleurs que cette position est unanimement partagée sur l'ensemble des bancs de cette Assemblée.

Votre v?u est bienvenu puisqu?il nous permettra de faire un point complet en 2e Commission, par exemple, sur les recommandations du rapport de l'IG ainsi que de présenter une photographie des lieux de création à Paris, comme vous le demandez.

J'approuve également l'idée d'un guide pratique en complément des informations nombreuses déjà disponibles sur le site Internet de la Ville.

Enfin, je vous remercie d'avoir accepté les quelques amendements que nous vous avons soumis, notamment sur la remise en place d'une commission d'attribution spécifique qui aurait allongé inutilement les délais d?attribution. Celles-ci se font déjà en toute transparence avec un passage devant trois commissions : la commission d?expertise artistique, la commission logement et la commission bailleur. Inutile d?en ajouter une troisième, merci donc d'avoir accepté cet amendement.

Avis favorable avec le v?u ainsi amendé.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci, Monsieur JULLIARD.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u amendée est adoptée. (2018, V. 101).