Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DU 69 - Gare des Mines-Fillettes dans Paris Nord Est (18e) intégrant un équipement olympique. - Objectifs poursuivis et modalités de la concertation préalable en vue de la création d'une Z.A.C.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Nous passons directement à la gare des Mines-Fillettes dans Paris Nord Est, 18e.

La parole est à M. Christian HONORÉ.

M. Christian HONORÉ. - Monsieur le Maire, nous allons voter ce projet de délibération qui porte sur l'intégration de l'Arena 2 sur le secteur de la gare des Mines et sur les modalités de la concertation précédant la création d'une Z.A.C.

On ne peut que se réjouir de la création d'un équipement olympique dans ce secteur. L'aménagement de ce quartier n'est pas aisé. On ne peut guère s'en étonner puisqu'il s'agit d'un projet intercommunal.

Je voudrais toutefois rappeler que, sur une emprise de 22 hectares, occupée aujourd'hui par le bowling de la porte de la Chapelle, le stade des Fillettes, la cité Charles-Hermite et l'immeuble Valentin Abeille, il était prévu de réaliser un quartier mixte réparti entre 50 % d'habitants et d'équipements, et 50 % d'activités. Un chiffre de 1.800 logements a été annoncé, dont 1.100 logements familiaux et 700 logements étudiants.

Je ne vais pas revenir sur les évolutions de ce dossier. Mais j'aimerais avoir quelques précisions. Que devient le marché des 5 Continents prévu dans le secteur ? De plus, le projet Arena 2 change beaucoup de choses et remet en question le projet prévu initialement puisque le projet de délibération indique, je cite : "Le programme de l'opération d'aménagement devra être réorientée au regard de l'implantation de l'Arena 2, et de la réintégration de l'ensemble des équipements sportifs à reconstituer dans son périmètre. Les conséquences de l'implantation de l'Arena 2 seront précisées au fur et à mesure de l'avancement du projet".

Avec Pierre-Yves BOURNAZEL, nous aimerions que soit précisé que les terrains de sport actuels seront bien maintenus sur le site, et que donc les usagers ne seront pas pénalisés. On peut se douter, de plus, que les étudiants qui vont arriver auront besoin d'espaces sportifs. La création de l'Arena 2, que nous soutenons, va avoir des conséquences sur les déplacements. Donc, nous voudrions savoir également ce qui est prévu pour les accès, les circulations, le stationnement autour de cet équipement.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - La parole est à M. Nicolas BONNET-OULALDJ.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Monsieur le Maire, par ce projet de délibération, nous continuons d'agir pour la renaissance du quartier gare des Mines-Fillettes en redéfinissant ici les objectifs du projet et les modalités de la concertation préalable, suite à la décision d'intégrer l'Arena 2, futur équipement olympique et structurant, dans un quartier populaire de la Chapelle.

Nous saluons ce choix d'implanter la nouvelle Arena parisienne porte de la Chapelle, dans ce quartier populaire. C'est un choix beaucoup plus raisonnable que dans le parc de Bercy, contesté par la population. La mutation de la porte de la Chapelle et la proximité de la parcelle avec la Seine-Saint-Denis et le Stade de France en fait un endroit stratégique.

Vous le savez, pour notre groupe, l'héritage des Jeux olympiques et paralympiques est primordial. C'est le c?ur de notre candidature, le fait que le quartier gare des Mines-Fillettes accueille dorénavant un équipement olympique va jouer un rôle d'accélérateur pour la rénovation de ce quartier.

Cette implantation est une bonne chose, nous portons l'idée d'un rattrapage nécessaire des équipements sportifs sur notre territoire, et nous espérons, qu'au-delà de cette Arena, nous continuerons à investir pour que des équipements sportifs naissent dans ces quartiers populaires.

Cette seconde Arena remplit un double objectif à l'horizon 2024 : une salle qui permettra d'accueillir un club élite de handball ou de basket, et une salle qui leur garantira une attractivité indispensable à leur développement, et d'offrir deux gymnases pour le sport de proximité, pour les Parisiennes et les Parisiens, notamment les sportifs du 18e arrondissement.

Cela étant dit, nous souhaiterions avoir quelques informations complémentaires sur cette future Z.A.C. En effet, l'Arena 2 ne saurait être le seul équipement structurant du quartier. Je comprends la nécessité de revoir les objectifs du projet et les modalités de la concertation, mais que fait-on des propositions qui avaient été faites avant l'implantation de l'Arena 2 ?

Je voudrais relayer, dans notre Conseil, une aspiration de celles et ceux qui aujourd'hui vivent au nord de Paris et qui fait sens dans ce quartier, je veux parler du marché des 5 Continents.

Cela fait des années que nous cherchons une solution pérenne pour mettre fin aux étals qui se succèdent sur les trottoirs. La construction d'une halle dédiée compenserait le peu de commerces de proximité et comporterait des restaurants de tous les pays, des commerces spécialisés dans l'alimentation, un marché couvert, une librairie internationale, un magasin des musiques du monde, etc.

Enfin je voudrais saluer la volonté d'afficher le fait de tisser des liens permettant de franchir le périphérique, autrement que par les axes radiaux des portes. Le lien entre Paris et la Seine-Saint-Denis est précieux et représente l'avenir du Nord de notre Capitale.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Pascal JULIEN.

M. Pascal JULIEN. - Je suis très heureux de voir que l'on m'écoute en Conseil d'arrondissement puisque beaucoup des arguments que j'avais avancés ont été repris par les orateurs précédents, à commencer par le marché des 5 Continents. Je m'en réjouis, ce n'est pas du tout ironique ce que je dis, c'est un motif de satisfaction. C'est moi qui ai posé la question au Conseil d'arrondissement.

La question que j'ai posée, c'est si Arena prend la place du marché des 5 Continents, alors où se fera ce marché des 5 Continents ?

Sinon, quelle politique est mise en place pour permettre aux grossistes et semi-grossistes du quartier Château-Rouge d'exercer leur activité dans un site plus approprié qu'une sorte de centre-ville que constitue Château-Rouge. Voilà l'objet de ma première question.

La deuxième question est liée, bien sûr, aux déplacements. Cela a été dit et je la reprends à mon compte. On crée Arena, très bien, mais qu'en est-il des déplacements ? Le projet de délibération n'en dit pas grand-chose.

Troisième question, y aura-t-il, avec cette modification du projet initial, une incidence sur le boulevard périphérique et sur la couverture du boulevard périphérique ?

Quatrième chose qui est plutôt encore une question. La densification déjà élevée va-elle augmenter ou diminuer ? Le nombre de logements prévus va-t-il rester constant ou diminuer ?

Et dernier point, qui est plus un rappel, une remarque, qui ne va pas surprendre Jean-Louis MISSIKA. Cette Z.A.C., ce projet est fort peu végétalisé. Il y a très peu d'espaces verts, on est dans un secteur où il y a peu d'espaces verts. La création du jardin Chapelle-Charbon, 3 hectares, peut-être un et demi et le reste, pour atteindre 6 hectares, c'est très incertain. Un jardin qui ne suffira jamais à répondre aux besoins existants et, surtout, qui vont se manifester avec la création des universités, des logements, etc.

Pour toutes ces questions et pour ce que je viens de dire en finale, nous voterons malgré tout pour ce projet de délibération, avec autant d'enthousiasme qu'on aurait devant une copie qui serait notée 10 sur 20. Un projet médiocre mais acceptable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Jean-Louis MISSIKA pour vous répondre.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Je crois qu?il y a une tradition en matière de leçons, au groupe Ecologiste. La notation? Au moins la note donne la moyenne, c'est déjà cela.

Bien. Est-ce que je peux parler ? J'ironisais simplement sur la note.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - L?incorrection, cela a besoin d?être partagé. Franchement? Merci. Je crois que je l'ai.

M. Christian HONORÉ. - On ne va pas s'énerver à 22 heures.

M. Pascal JULIEN. - On peut demander une suspension de séance.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Oui, bien sûr, bien sûr, bien sûr...

Chers collègues, ce projet de délibération rouvre la concertation sur la gare des Mines-Fillettes que nous avions lancée en 2015 et qui a rassemblé au cours de six événements de nombreux riverains et acteurs locaux. Le vote du P.L.U. en 2016 nous a conduits à revoir une hypothèse clé de l?aménagement qui était la relocation de terrains de football sur des terrains voisins. Nous reprenons donc le projet pour relocaliser les terrains de football dans l'opération. C'est ma réponse à votre question.

Le choix de construire l'Arena 2 redonne une cohérence particulière à ce projet avec une réorganisation et un accroissement de l'offre sportive au Sud du périphérique. Ce nouvel équipement très structurant impose aussi de rouvrir la concertation. Cela nous permettra notamment de mettre dans la concertation l'aménagement des liaisons clés entre Paris et Plaine Commune, les portes de la Chapelle et d'Aubervilliers, mais aussi la liaison centrale dans le prolongement de la rue des Fillettes, cet axe qui se situe à l?un des rares endroits où le boulevard périphérique est au niveau du sol.

Pour reprendre la conversation précédente, il nous paraît essentiel de préserver l'avenir et donc de ne pas construire un ouvrage très lourd à cet endroit. En effet, lorsque le périphérique sera transformé en boulevard urbain, nous serons à cet endroit précisément du périphérique, dans la possibilité d'organiser des croisements.

L'implantation de l'Arena 2 nous amènera à revoir à la baisse la constructibilité de la Z.A.C., jusqu'à 10 % de moins, mais la nouvelle programmation que nous proposerons restera ambitieuse et équilibrée, à la hauteur de nos engagements en matière de construction de logements, de développement de l'activité, de l'offre sportive et de trames vertes. Avec le maire du 18e, nous continuons à travailler sur le Marché des cinq continents qui pourra peut-être s'implanter sur "gare des Mines-Fillettes", mais il y a d'autres zones possibles d'implantation à proximité. Vous savez que les négociations que nous menons aujourd'hui avec S.N.C.F. Immobilier portent sur un certain nombre de sites, par exemple la gare Dubois ou la porte de la Villette, qui me paraissent aussi intéressants. Ce que je voulais vous dire également, c'est que l'ouverture de cette nouvelle phase de concertation sera une occasion de développer de nouvelles propositions pour renforcer encore les liens entre Paris, Aubervilliers et Saint-Denis, effacer la fracture urbaine que constitue le périphérique. Nous avons eu une séance de travail avec Plaine Commune, avec les maires d'Aubervilliers et de Saint-Denis très récemment, sur cette question. Il est clair que l'implantation de l'Arena 2 a aussi comme conséquence de modifier la vision de la Z.A.C. que porte Plaine Commune de l'autre côté du périphérique. Je crois que ce que nous allons faire, avec nos partenaires de Plaine Commune, de Saint-Denis et d'Aubervilliers, c'est de faire la première vraie Z.A.C. métropolitaine. J'espère que la seconde sera celle de Bercy-Charenton avec la mairie de Charenton. Je pense que c'est aussi une façon extrêmement importante de construire le Grand Paris, que de mener ces opérations en concertation avec nos voisins. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 69.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DU 69).