Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe Démocrates et Progressistes relatif à la création d'un fonds pour la francophonie.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Le v?u référencé n° 95 est relatif à la création d'un fonds pour la francophonie.

Madame Fadila MÉHAL, vous avez la parole, pour le groupe Démocrates et Progressistes.

Mme Fadila MÉHAL. - Comme il a été rappelé hier, le 20 mars était la Journée internationale de la francophonie. Vous le savez que la francophonie constitue, pour la France et pour ses partenaires francophones, une formidable opportunité à la fois économique et culturelle majeure.

D'ailleurs, le président de la République a confié à l'écrivaine Leïla SLIMANI, une mission très importante pour développer une francophonie ouverte en action avec l'éducation, la culture et l'égalité.

Les pays francophones représentent 16 % du P.I.B. mondial qui connaît un taux de croissance de 7 %.

Le français est la cinquième langue mondiale après le mandarin, l'anglais, l'espagnol et l'arabe, et qui est parlé par 274 millions de personnes. Vous le savez peut-être, de 2010 à 2014, le nombre des francophones a augmenté de 7 %, plus 15 % en Afrique sub-saharienne et plus de 30 % dans les pays où elle s'est imposée comme langue d'enseignement.

Il y a eu beaucoup de rapports sur le sujet, je pense notamment à celui de Jacques ATTALI intitulé "La francophonie et la francophilie, moteurs de croissance durable" qui permet de mettre en avant le potentiel à la fois économique, éducatif et culturel.

Je dirais tout simplement que Paris, Madame la Maire, vous l'avez d'ailleurs rappelé hier, c'est évidemment une Ville-Monde, mais elle doit aussi rayonner par la francophonie. C'est très important puisque vous avez accordé des subventions à l'Association internationale des maires francophones.

Ma question et mon v?u sont simples. Au nom du groupe, je vous demande de réfléchir à la mise en place d'une mission de préfiguration pour, dans un premier temps, recenser toutes les actions relevant de la francophonie, peut-être de construire un fonds à partir de cela qui puisse en effet avoir une structuration de ses actions avec l'ambition que vous portez pour la francophonie.

Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci.

La parole est à M. JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint. - Au lendemain de la Journée internationale de la francophonie, votre v?u est le bienvenu pour souligner l'ampleur de ce que la Ville de Paris fait pour soutenir de manière déterminée la francophonie à Paris, sur le territoire régional mais également à travers le monde. Je pense notamment à l'ensemble de nos politiques publiques qui toutes ?uvrent en partie pour la promotion de la francophonie. Je pense aussi à nos actions à l'international, par exemple à travers l'A.I.M.F. ou le C40 où la Maire de Paris, elle-même, est une avocate de la francophonie. Je pense aussi à l'accueil des Jeux Olympiques en 2024 à Paris, ce sera aussi un moyen et un outil pour favoriser la francophonie à travers le monde.

Mais bien évidemment, la politique culturelle de la Ville est un vecteur majeur essentiel de promotion de la francophonie.

Je pourrais citer le programme d'action très dense et divers organisé tout au long du mois de mars dans les bibliothèques, intitulé "Le français en partage".

Je pourrais aussi citer l'accueil, au sein de l'Hôtel de Ville, de la grande dictée francophone ainsi que le financement de nombreux lieux accueillant et accompagnant des artistes francophones venus du monde entier. Je pense, par exemple, à l'accueil en résidence, en partenariat avec des lieux culturels parisiens, des écrivains internationaux dans le magnifique écrin de la cité des Récollets. Bon nombre d'écrivains y ont été accueillis, par exemple tout récemment Dany LAFERRIERE qui vient d'être admis à l'Académie.

Si le travail que vous demandez permet de donner plus de cohérence et de lisibilité aux actions que la Ville de Paris entreprend en matière de soutien à la francophonie, il est évidemment le bienvenu.

Je me permets simplement d'appeler à votre vigilance quant à la souplesse nécessaire pour le bon fonctionnement de notre Assemblée et de notre Municipalité. Il faut évidemment éviter tout type d'usine à gaz, mais je propose de revenir vers vous sur les contours d'une mission de préfiguration qui semblent encore assez flous à ce jour. Comme je partage l'ensemble de vos propositions et de votre vision, ce sera malgré ce point de vigilance un avis favorable à votre v?u.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Démocrates et Progressistes, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 100).