Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DLH 70 - Création de 113 logements sociaux secteur Chapelle/International lots B et G (18e). - Modification des garanties de la Ville (6.404.641 euros) demandée par I.C.F. Habitat "La Sablière".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le projet de délibération DLH 70 porte création de 113 logements sociaux secteur Chapelle/International.

Danièle PREMEL.

Mme Danièle PREMEL. - Merci, Monsieur le Maire, chers collègues.

Ce projet de délibération est l'occasion de souligner à quel point l'Exécutif régional fragilise et retarde les opérations de construction de logements sociaux.

Depuis 2016, la Région ne contribue plus au financement des logements P.L.A.-I. dans certains secteurs de l'Ile-de-France, comme celui de Chapelle/International. La moins-value pour cette opération est de 408.000 euros.

L'Ile-de-France compte cependant 660.000 demandeurs de logements sociaux.

Par ailleurs, la crise du logement s'aggrave. La reprise de la spéculation immobilière, après un tassement relatif dû à l'encadrement des loyers, risque encore d'accélérer les processus d'exclusion.

Face à une situation aussi grave, force est de constater que la droite à la tête de la Région ne nous est d'aucune aide. Pire encore, elle freine la production de logements sociaux et laisse les mains libres aux spéculateurs. Le désengagement de la Région, mis en avant par ce projet de délibération, en est une illustration éclatante.

Alors, rappelons-nous quand même que 68 % des demandeurs parisiens sont au plafond P.L.A.-I. Face à une telle opposition, la Ville de Paris est donc contrainte de relever ses garanties. C'est l'objet du présent projet de délibération.

La responsabilité qui pèse sur nos épaules est considérable. Rien ne serait pire que de ralentir nos efforts parce que précisément, ce serait céder et donner raison à ceux qui ne veulent pas de mixité. Nous soutenons le travail de l'Exécutif parisien pour qui le logement est un dossier prioritaire. Au-delà d'un engagement de chacun d'entre nous, c'est bien notre conception de la ville qui est en jeu. Nous revendiquons donc le droit à la ville. Sans logement abordable, il n'y a pas de droit à la ville. Aussi, nous continuerons à nous mobiliser et à tout faire pour mettre en ?uvre et pour atteindre l'objectif de la mandature de 7.000 logements sociaux par an.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Ian BROSSAT.

M. Ian BROSSAT, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire, merci à Danièle PREMEL, pour cette intervention très juste.

Ce projet de délibération porte en effet sur les nouvelles garanties apportées par la Ville de Paris à I.C.F. Habitat "La Sablière" pour la création de 113 logements sociaux dans le secteur de Chapelle/International, pas très loin de la porte de la Chapelle. Il s'agit d'ailleurs de logements sociaux de tout type et de toute catégorie. Nous sommes contraints de voter ce projet de délibération, de réaliser de nouvelles garanties d'emprunt précisément du fait du désengagement de la Région Ile-de-France. Vous l'avez dit très justement, sous la houlette de Mme PÉCRESSE, la Région a décidé de sacrifier le logement social à Paris. Cela nous emmène nous, de fait, à compenser ce désengagement, ce que nous faisons parce que nous avons des ambitions importantes en matière de logement social. Je regrette la décision de la Région Ile-de-France, mais d'une certaine manière, les Parisiens ont ici la démonstration que notre majorité municipale, elle, ne lâche pas le logement social parce que nous savons que Paris est une ville qui compte encore beaucoup de Parisiens en difficulté de logement et qu'il serait aberrant de ne pas être au rendez-vous en matière de logement social dans une ville comme la nôtre. En tout cas, nous, nous connaissons cette réalité et les Parisiens peuvent compter sur nous pour continuer notre mobilisation en la matière.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 70.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DLH 70).