Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DU 111 - Dénomination place Hubert Curien (5e).

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DU 111 relatif à la dénomination de la place Hubert-Curien.

La parole est à Mme Florence BERTHOUT.

Madame BERTHOUT, c'est à vous. DU 111 : dénomination de la place Hubert-Curien.

Mme Florence BERTHOUT, maire du 5e arrondissement. - Madame la Maire, mes chers collègues, je ne peux que me féliciter de cette proposition de donner à une place du 5e arrondissement le nom d?Hubert Curien. Le Conseil du 5e avait d'ailleurs adopté à l'unanimité le v?u de notre collègue Marie-Christine LEMARDELEY. Toutes les bonnes idées ne viennent pas de chez nous. Il faut d'autant plus les saluer quand elles ne viennent pas de chez nous.

Vous aviez souhaité, chers collègues, proposer en octobre 2016, à très juste titre je dois dire, pour cette dénomination nouvelle, une placette qui était nichée entre les rues Rataud et Pierre-Brossolette.

Passionné de recherche fondamentale tout en étant curieux de tout, Hubert Curien aura eu un rôle déterminant, nous le savons tous, pour structurer la recherche française en créant les principaux centres de recherche et de multiples programmes ambitieux : exploration et utilisation de l'espace, étude de la planète et de l'environnement, etc. Il aura également ?uvré pour la démocratisation de la science en créant des centres de culture scientifique et la fête de la science. C'est d'ailleurs une idée que l'on fait vivre et que l'on continue à faire vivre dans le 5e arrondissement. Puis, enfin, en ministre de la Société civile, il aura su inspirer confiance aux plus hauts responsables politiques comme à ses étudiants. C'était un visionnaire - je crois également un homme de dialogue - qui reste pour nous tous, quelles que soient nos sensibilités politiques, une référence comme ministre de la Recherche.

En donnant à une place du 5e le nom d?Hubert Curien, ce sont les Parisiennes et les Parisiens qui vont ainsi honorer une personnalité singulière et exemplaire. Je formule un v?u, c'est que cette petite place bénéficie, dans les mois qui viennent, du même niveau d'aménagement et d'embellissement que l'E.S.P.C.I. qui va connaître de très importants travaux de restructuration, et que ces efforts d'aménagement et d'embellissement bénéficient aussi aux places voisines : Alfred-Kastler et Lucien-Herr. L'hommage de la Ville à Hubert Curien ne restera pas ainsi que symbolique.

Merci.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci, Madame BERTHOUT.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Marie-Christine LEMARDELEY.

Mme Marie-Christine LEMARDELEY, adjointe. - Merci, Madame la Maire du 5e arrondissement, pour votre intervention sur ce projet de délibération. Le texte qui est en effet soumis aujourd'hui au Conseil de Paris, et que je co-rapporte avec ma collègue Catherine VIEU-CHARIER, est le fruit d'un v?u que j?avais déposé et présenté lors de la séance du Conseil du 5e de septembre 2016, comme vous l'avez rappelé. Et vous avez aussi rappelé que ce v?u avait été adopté à l'unanimité.

Je me réjouis que nous rendions enfin hommage à Hubert Curien, une personne qui, très jeune, s'engagea dans la résistance, plus précisément dans le maquis de la Piquante-Pierre en 1944, avant d'entamer une brillante carrière scientifique au service du savoir, de son rayonnement en France comme à l?international. Normalien, agrégé de physique, enseignant-chercheur à l'université Pierre-et-Marie-Curie, directeur général du C.N.R.S., président du Centre national d'études spatiales, président de l'Agence spatiale européenne, ministre et président de l'Académie des sciences : un magnifique parcours.

En attribuant le nom d?Hubert Curien à la place située au c?ur du 5e arrondissement et de la montagne Sainte-Geneviève, à proximité de l'Ecole normale supérieure et du campus de l'université ex-Pierre-et-Marie-Curie, devenue Sorbonne Université, et de l?E.S.P.C.I. Paris, précisément, vous l'avez rappelé, à l'angle des rues Rataud et Pierre-Brossolette, face à la place Alfred-Kastler et devant la future entrée du campus rénové de l?E.S.P.C.I., Paris souhaite certes rendre hommage à ce grand serviteur de l?Etat, à ce professeur exceptionnel, véritable modèle pour tous ses étudiants, mais surtout brillant chercheur, père fondateur de l'Europe des sciences.

Chers collègues, je vous remercie donc de voter, je l'espère unanimement, ce projet de délibération.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 111.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2018, DU 111).