Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Rappel au règlement.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Chers collègues, je vous propose que nous reprenions nos débats qui se concluront par les votes de quatre v?ux, les v?ux nos 169, 170, 171, et le v?u de l'Exécutif n° 171 bis. Deux demandes de scrutin public ont été faites pour le v?u du groupe UDI-MODEM et le v?u bis de l'Exécutif. Avant de passer au vote, nous poursuivons le tourniquet des interventions, et pour les groupes qui le souhaitent il y aura des explications de vote, sauf si vous voulez cumuler les temps dans une seule et même intervention. Alexandre VESPERINI, vous voulez intervenir pour un rappel au règlement.

M. Alexandre VESPERINI. - Je voulais un peu conclure nos discussions, attendre la pause déjeuner et le fait qu'un certain nombre d'entre nous prennent un peu de Xanax et se reposent, pour conclure en tant que benjamin, en tant que président du groupe PPCI, puisque nous sommes le groupe qui était a priori la première victime de l'organisation de ces débats.

Je me mets à la place des Parisiens, malheureusement peu nombreux à mon avis, qui regardaient nos débats sur Internet, ils ont dû être particulièrement déçus par la teneur de ceux-ci.

Déçus bien évidemment, je le sais, vous allez le dire et c'est vrai, par une partie des membres de l'opposition, j'en fais partie, qui pensent qu'il faut parfois crier plus fort pour faire plus de médias, mais aussi et surtout par l'Exécutif qui sur ce sujet, sans relancer le truc, a mal organisé les débats. On a évité le pire. Ils ont été mal organisés tout simplement parce que l'organisation de ces débats a été fixée avec la conférence d'organisation et une partie seulement des secrétaires généraux des groupes et nous, nous n'en avons pas été informés. Je veux terminer mon rappel au règlement en disant que dorénavant, il faudrait que l'ensemble des groupes du Conseil de Paris, les grands comme les modestes, comme ceux qui sont en croissance, soient informés rigoureusement de la façon dont les débats sont organisés. Notre orateur, Jérôme DUBUS, va donc gagner deux minutes, mais si nous n'avions pas eu cette scène homérique il n'aurait pas eu ces deux minutes de plus. Il aurait eu malheureusement cinq minutes pour présenter deux v?ux et une explication de vote. Je pense que nous devrions prendre de la graine de ce qu'il s'est passé en fin de matinée, car les Parisiens nous regardent, même si sur Internet ils sont malheureusement trop peu nombreux. Merci.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup, Alexandre VESPERINI. Charge à nous, collectivement, de donner la meilleure image possible de notre Assemblée et de nos débats.