Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DVD 7 - Parc de stationnement Alban-Satragne Magenta. - Principe de la D.S.P. pour l'exploitation et la modernisation.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DVD 7 : parc de stationnement Alban-Satragne Magenta. Principe de la D.S.P. pour l?exploitation et la modernisation.

La parole est tout d'abord à M. Nicolas BONNET-OULALDJ au nom du groupe PCF-FG.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, il s'agit, par ce projet de délibération, de renouveler le principe de délégation de service public pour l'exploitation et l'entretien du parc de stationnement Alban-Satragne dans le 10e arrondissement. Si nous n'avons pas d'objection au renouvellement de la D.S.P., il nous semble que nous devons être vigilants pour que ce renouvellement n?empêche pas des améliorations de circulation autour du parking.

En effet, les entrées et sorties du parking sont aujourd'hui loin d'être optimums. Plusieurs scenarii ont déjà été étudiés par différents services de la Ville. Le conseil de quartier Saint-Denis/Paradis a également fait des propositions : par exemple, mettre un feu pour permettre une sortie alternée entrante et sortante pour la trémie débouchant sur Magenta. Une piste parmi d'autres à étudier pour réduire les entrées et sorties du parking devant la crèche.

Par ailleurs, les travaux importants s'engagent sur la zone avec la rénovation totale du jardin Satragne, mais aussi avec des travaux d'ampleur prévus sur le bâtiment de la Poste Satragne. Nous aurons l'occasion d'en reparler lors des réunions de conseil de quartier. Il nous semble donc essentiel de ne pas trop fermer les possibilités de modification des circulations sur la zone et de pouvoir faire évoluer, dans la période de la D.S.P., les entrées et sorties du parking.

Je vous remercie.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci, Monsieur BONNET-OULALDJ.

Mme SIMONNET a la parole.

Mme Danielle SIMONNET. - Mes chers collègues, je ferai très, très court. Qu'il s'agisse du parc de stationnement Alban-Satragne/Magenta pour lequel il est prévu le principe de la délégation de service public pour l'exploitation et la modernisation, qu'il s'agisse de la délégation de service public du projet de délibération sur la partie garage du parc de stationnement Saint-Sulpice, qu'il s'agisse, dans une autre mesure, du parc de stationnement George-V, où, là, on est sur une convention de concession pour l'exploitation d?entretien du parc, contrat d?occupation du domaine public pour l'exploitation de la station-service.

Sur l'ensemble de ces projets de délibération, à chaque fois, je tiens le même discours : je souhaite qu'il y ait enfin une réflexion sur l'ensemble des parcs de stationnement de la Ville qui font partie des services publics municipaux, mais qui, pour une grande partie d'entre eux, sont délégués au privé, qu'il y ait enfin une grande réflexion là-dessus pour le retour à 100 % en régie publique.

Vous connaissez ma position à ce sujet. Je me souviens d'un Conseil de Paris où M. l'adjoint Christophe NAJDOVSKI nous avait exposé qu'il y avait une volonté de la Ville d'augmenter les parcs de stationnement en régie par les sociétés d'économie mixte et qu'il y avait plutôt des bascules de marchés privés vers le retour en S.E.M. J'aimerais que l'on ait, sans doute pas là, au détour d'un projet de délibération, mais qu'à un prochain Conseil, on puisse avoir un état des lieux de la situation et un débat sur ce sujet.

Je vous remercie.

Evidemment, je voterai contre les projets de délibération que j'ai cités.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci, Madame SIMONNET.

Pour vous répondre, M. Christophe NAJDOVSKI.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

La délégation de service public du parc Alban-Satragne/Magenta, exploitée par une filiale du groupe "Indigo", arrive à échéance le 6 août 2019, donc nous devons relancer une procédure de délégation de service public bien avant l'échéance. L'état du parc est satisfaisant, et donc, nous proposons de renouveler le contrat via un affermage de 12 ans, avec l?objectif, à terme, de regrouper l'exploitation de ce parc avec le parc Franz-Liszt, le parc Montholon et, plus tard, le parc Lariboisière. Le renouvellement des concessions nous permet d'imposer un ensemble de conditions tarifaires avantageuses pour les résidents, pour les personnes à mobilité réduite, les petits rouleurs ou les véhicules moins polluants. Elles nous permettent également de proposer des places avec recharges électriques, des emplacements pour les vélos, les motos. L'activité d'exploitation, d'entretien et de rénovation des parkings souterrains est un métier de spécialiste et, depuis de longues années, délégué à des entreprises spécialisées. Nous sommes tenus de mettre en concurrence l'exploitation de ces parcs.

En réponse au propos de Mme SIMONNET, je rappellerai que la SAEMES, qui est une société d?économie mixte dans laquelle la Ville de Paris a la majorité du capital, pourra, bien évidemment, concourir pour cette délégation de service public. Mais vous comprendrez bien que l'on ne peut pas attribuer et désigner telle ou telle société de gré à gré et que cela passe par des procédures qui sont tout à fait cadrées.

Nous votons sur le principe de la consultation pour le renouvellement de cette concession, comme nous le faisons pour beaucoup d'autres parcs de stationnement. Et, d'ailleurs, la SAEMES remporte un certain nombre de D.S.P. pour le compte de la Ville de Paris.

En réponse au propos de M. BONNET-OULALDJ, je voudrais rappeler qu'il y a effectivement un travail qui est mené sur cette question des entrées et sorties du parking, que nous y travaillons notamment avec les élus du 10e arrondissement et que, même si je n'ai pas de réponse à vous donner là, formellement, tout de suite, cela fait partie des points de vigilance concernant ce parc de stationnement.

M. Nicolas NORDMAN, adjoint, président. - Merci, Monsieur NAJDOVSKI.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 7.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DVD 7).