Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par l'Exécutif relatif à l'attribution de subventions destinées aux pistes cyclables parisiennes.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Nous allons maintenant passer au v?u n° 243 déposé par l?Exécutif et relatif à l?attribution de subventions destinées aux pistes cyclables parisiennes par le Conseil régional.

Je donnerai la parole à M. NAJDOVSKI. Est-ce qu?il y a des prises de parole des groupes politiques ? Non.

Monsieur NAJDOVSKI, s?il vous plaît.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Merci, Madame la Maire.

Merci de me laisser la possibilité de présenter ce v?u de l?Exécutif qui est relatif à l?attribution de subventions destinées aux pistes cyclables parisiennes par le Conseil régional d?Ile-de-France.

Sous la précédente mandature régionale, la Région Ile-de-France finançait systématiquement à hauteur de 50 % tous les travaux d?aménagement de pistes cyclables à Paris, comme ailleurs en Ile-de-France, dès lors que les critères étaient réunis.

Or, depuis deux ans, l?Exécutif régional présidé par Valérie PÉCRESSE a refusé d?inscrire à l?ordre du jour de la Commission permanente nos demandes de subventions qui correspondaient à dix projets de pistes cyclables, dont certains majeurs constitutifs du Réseau Express Vélo, et cela sans donner de justifications.

Vous avez ici une liste et un tableau qui présente ces dix projets qui ont été menés par la Ville de Paris. L?absence de subventions par la Région Ile-de-France représente pour la Ville une perte financière de 3,2 millions d?euros.

La Région Ile-de-France essaye désormais de noyer le poisson, en évoquant le financement d?autres aménagements au titre des zones 30, mais qui sont des projets instruits à part. Elle n?apporte aucune justification à l?absence de subventions en 2016 et en 2017 pour ces projets de pistes. Elle invoque juste l?avis mitigé du Préfet de police pour le projet de la rue de Rivoli pour justifier son refus d?avoir subventionné ces pistes, qui sont pourtant d?intérêt régional puisque la rue de Rivoli n?accueille pas que des cyclistes parisiens et elle fait partie du réseau Paris Express Vélo qui a une dimension éminemment métropolitaine. Nous n?avons pas d?autres cas connus de non-subventionnement de la Région ces dix dernières années pour des projets de pistes cyclables éligibles aux subventions en Ile-de-France.

Les niveaux de polluants sont élevés en c?ur d?agglomération, en particulier à Paris. La Ville de Paris a adopté à l?unanimité du Conseil de Paris un Plan Vélo doté de 150 millions d?euros pour développer la pratique du vélo et la culture vélo. Il faut bien considérer qu?un euro de subvention octroyé à Paris bénéficie aux habitants parisiens - on a une plus forte densité d?habitants en Ile-de-France - mais aussi, comme je le disais, à tous les usagers franciliens des infrastructures parisiennes de transports.

Nous demandons à travers ce v?u que la Maire de Paris adresse un courrier à la présidente de Région pour lui demander de préciser aux élus du Conseil de Paris les raisons pour lesquelles ces 10 projets, jusqu?ici éligibles aux subventions régionales, n?ont pas été subventionnés pour un montant de 3,2 millions d?euros, ni en 2016 ni en 2017.

Nous lui demandons également d?adopter des modalités d?instruction des subventions plus transparentes qui permettent notamment de formaliser et de motiver les accords et refus selon des critères connus et identiques pour tous les territoires et dans un délai raisonnable ; et enfin, de fournir une information permettant de s?assurer que l?ensemble des territoires de la Région, en particulier les plus denses et exposés au niveau de polluants les plus élevés, puissent bénéficier d?aménagements cyclables en privilégiant les pistes capacitaires et sécurisées à même d?inciter la pratique du vélo, aussi bien pour les loisirs que pour les déplacements domicile/travail.

Mme Olivia POLSKI, adjointe, présidente. - Je vous remercie.

Y a-t-il donc des explications de vote ?

Non.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u n° 243 de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est donc adopté. Je vous remercie. (2018, V. 144).

V?u déposé par l'Exécutif relatif à l'évaluation de l'impact du Plan