Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupes les Républicains et Indépendants et UDI-MODEM relatif à la sécurisation du complexe sportif Max Rousié.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Nous passons donc au v?u référencé n° 61 relatif à la sécurisation du complexe sportif Max Rousié.

Il est présenté par M. Geoffroy BOULARD.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

C'est un v?u qui revient régulièrement, nos demandes sur le complexe Max Rousié portent sur la sécurisation de ce complexe sportif important du 17e arrondissement, et sur trois points très simples : la mise en ?uvre des préconisations de l'avis de sûreté réalisé en juillet 2015 ; la rénovation et la remise en service du système de vidéo-protection de ce complexe, notamment à l'intérieur des locaux ; et enfin, le rehaussement des clôtures du complexe pour prévenir les intrusions nombreuses.

Force est de constater que malgré nos interpellations régulières et le vote d'un v?u, je le rappelle, en février 2016, le complexe sportif Max Rousié fait toujours l'objet de nombreuses intrusions, agressions, dégradations, violences qui pourrissent la vie des associations sportives, des enfants notamment, et donc des usagers. A ce jour, les préconisations ne sont toujours pas mises en ?uvre. Je rappelle que c'est un avis de sûreté qui avait été prononcé en juillet 2015, je crois qu'il est temps de passer des paroles aux actes pour sécuriser le complexe Max Rousié.

Je vous remercie.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je donne la parole peut-être d'abord à M. le Représentant du Préfet de police.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Non pas pour répondre aux demandes sur la mise en ?uvre de l'audit de sûreté, mais pour préciser que les services de police accompagnent la prise en compte des problématiques de sécurité autour de ce complexe. Des opérations de sécurisation sont régulièrement organisées, la Brigade de soutien au quartier réalise des points de présence, de rencontre et de dissuasion sur place aux horaires de fréquentation les plus importants, et elle participe également à la réunion organisée en mairie au mois de février pour traiter de ces différentes problématiques.

Le tout sur la base de contrôles sur réquisition du Procureur de la République si nécessaire, et on continuera de le faire pour traiter les difficultés rencontrées avec l'intervention à l'intérieur du complexe si nécessaire, sur réquisition des personnes en charge de sa gestion.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à M. Jean-François MARTINS.

M. Jean-François MARTINS, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Maire du 17e arrondissement, je ne peux que partager à la fois votre cri d'alerte et votre agacement sur les délais pris, et je l'ai fait savoir à celles et ceux qui étaient chargés de mettre en ?uvre cet audit dans les plus brefs délais. Le rehaussement des grilles a été fait en 2017, et a en partie permis de résoudre les problèmes. Je ne crois pas cependant que l'ensemble de l'audit suffira, mais il faut qu'il soit mis en ?uvre sans délai. Cependant, un certain nombre d'autres interventions, à la fois une présence renforcée et je suis heureux d'entendre la Préfecture de police nous dire son engagement à le faire, et un travail avec le CEVEO chez nous, permettront tant sur le bâtimentaire que sur l'humain, de résoudre petit à petit ces problèmes d'intrusion. J'émets donc un avis favorable.

M. Bruno JULLIARD, premier adjoint, président. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par les groupes les Républicains et Indépendants et UDI-MODEM, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 89).

Je vous remercie.