Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par les groupes Communiste - Front de Gauche et Ecologiste de Paris relatif au bâtiment "Eastman".

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 227 est relatif au bâtiment Eastman.

Monsieur Hervé BÉGUÉ, non ? Nicolas BONNET-OULALDJ, pardon.

M. Nicolas BONNET-OULALDJ. - Monsieur le Maire, notre v?u concerne l'Institut Eastman du 13e arrondissement. Le lieu, résultat d'une donation pour les soins dentaires en direction des enfants défavorisés, abrite aujourd'hui un centre dentaire de secteur 1 ainsi que des laboratoires du service de santé environnementale de la Ville. Il est aujourd'hui question de le céder aux intérêts privés sous couvert d'ouverture publique.

Je rappelle qu'il y a aujourd'hui près de 11.500 patients au centre dentaire chaque année.

J'en viens à l'appel à projets "Réinventer Paris 2" lancé par Jean-Louis MISSIKA. Ce projet rencontre une forte opposition des habitants ainsi que celle des salariés du centre dentaire et du service municipal de santé environnementale. En plus de ces oppositions, le projet n'est pas mûr. Faut-il donc imposer à marche forcée la cession de ce bâtiment ? Ce n'est pas la bonne méthode, nous considérons que l'opération reste floue. Cet appel à projets évitera à la Ville de prendre en charge la rénovation du bâtiment. Mais combien coûtera vraiment cette rénovation ? Le centre dentaire devait être transféré dans le centre voisin Edison. Mais combien de sièges dentaires, pour quelles surfaces ? Quel avenir pour le dentaire juvénile ? Pour quel coût ? Aucune réponse à ce jour à toutes ces questions.

Par ailleurs, nous savons l'importance de la santé environnementale quand il s'agit de mesurer, par exemple, la pollution de l'air intérieur ou extérieur. Quel coût du transfert du service ? Pour quelles surfaces ? Là encore, aucune réponse à ces questions. C'est le sens de ce v?u, soutenu à l'unanimité du Conseil du 13e arrondissement, qui demande que le processus Eastman soit gelé tant que les éléments de relocalisation dentaire et santé environnementale ne sont pas communiqués et adoptés par le Conseil de Paris.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Yves CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vais être très bref parce qu'effectivement Nicolas a présenté ce v?u que nous avons déposé en commun déjà dans l'arrondissement et qui a été voté, je le rappelle, à l'unanimité dans le Conseil d'arrondissement. Cela montre bien à quel point c'est un sujet extrêmement fort dans cet arrondissement, où il y a une volonté vraiment très manifeste de la part de l'ensemble des associations, des riverains, etc., de faire en sorte que d?une part, il n'y ait pas de dénaturation du bâtiment et que d'autre part, s'il y a des projets, ils soient tout à fait conformes à ce qui a été demandé, à savoir une réelle ouverture aux riverains et pas simplement des activités, et que par ailleurs il n'y ait pas de démantèlement des activités exercées dans le centre sans garanties sérieuses de relocalisation, de capacité de financement dans le cadre du pôle santé environnementale auquel nous tenons particulièrement, je le rappelle, et sur lequel il y a déjà eu des engagements. Nous voulons que tout cela soit clairement dit et que le Conseil de Paris puisse avoir toutes les informations avant d'autres décisions.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Jean-Louis MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Je vous remercie pour cette intervention. Concernant le site Eastman, il est évident qu'il doit pouvoir être visité par les porteurs de projets membres du jury et élus, de sorte qu'ils puissent se rendre compte de ce fantastique patrimoine des années 1930, patrimoine qui recèle beaucoup de qualité architecturale, notamment à l'intérieur du bâtiment avec son mobilier, les décorations incrustées. Des visites ont d?ailleurs déjà été organisées pour les membres de la Commission du Vieux Paris et les candidats avant le premier jury. En ce qui concerne la relocalisation des activités du centre Eastman, nous continuons les démarches pour permettre leur emménagement dans les futurs locaux que vous avez cités. La communication continuera d'être faite sur nos démarches comme vous le demandez. Il faut savoir que la localisation pour le centre dentaire est déjà faite, a déjà été identifiée. Il s'agit d'un déplacement de quelques dizaines de mètres du centre dentaire. En ce qui concerne le centre de santé environnementale, nous avons identifié un site mais nous sommes encore en train d'étudier la faisabilité de ce transfert. Le v?u ne me pose pas de problème particulier dans la mesure où le travail que nous menons est un travail de longue haleine, où les modifications du centre Eastman n'auront pas lieu avant plusieurs années. Nous avons donc tout à fait le temps de répondre aux questions posées dans ce v?u. J'émets donc un avis favorable à ce v?u.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 227 avec un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 165).

V?u déposé par le groupe LRI