Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DDCT 21 - DAC - Subvention (60.000 euros) à l’association "C.I.M.A.D.E." sur le thème de l’accès aux droits, de la citoyenneté et de la culture, convention triennale d’objectifs.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Nous examinons le projet de délibération DDCT 21 - DAC, avec une subvention à l'association "C.I.M.A.D.E." sur le thème de l'accès aux droits, de la citoyenneté et de la culture. C'est une convention triennale d'objectifs.

Je donne la parole à M. Hervé BÉGUÉ ? Non ? Il n'est pas inscrit ?

Madame Marie ATALLAH ?

Mme Marie ATALLAH. - Merci, Madame la Maire.

Mes chers collègues, je souhaiterais saisir l'opportunité de ce projet de délibération pour mettre en lumière l'exemple que constitue le festival Migrant?scène en matière de politique interculturelle favorable à l'intégration des populations immigrées et au vivre-ensemble à Paris.

Dans un contexte de débat sur la loi "asile et immigration", stigmatisant toujours plus les migrants sous prétexte d'efficacité administrative et amplifiant le risque de leur précarisation dans nos villes, le projet festival Scène que propose l'association la "C.I.M.A.D.E." est pour nous, écologistes, le bienvenu.

En effet, cet événement festival Scène permet de rendre plus visible la culture des migrants dans toutes ses facettes, poésie, danse, théâtre, musique, littérature, et favorise à la fois la création artistique des migrants et la compréhension des thèmes de l'exil, de l'accueil et de la solidarité. Il alterne des formats différents allant de l'atelier avec des lycéens à la projection de débats en passant par la création de danses contemporaines dans différents lieux, favorisant ainsi la rencontre des publics variés et le dialogue interculturel.

Le projet de la Maison des réfugiés et de l?intégration, suite aux conclusions de la M.I.E. sur la Ville interculturelle, s'inscrit bien dans cette logique de la rencontre interculturelle, où professionnels, citoyens et publics migrants dialogueraient et agiraient ensemble pour favoriser une intégration positive des populations les plus éloignées de l'accès à la Ville. La "C.I.M.A.D.E." l?a bien compris : son action ?uvre à la fois en faveur de l'accès aux droits et à la citoyenneté et de l'expression artistique et culturelle des migrants, porteuse de représentations positives au regard de leur rapport à notre Ville et à notre pays. Pour terminer, voter en faveur de projets culturels de ce type est une avancée en attendant de créer la Maison des réfugiés et de l?intégration que nous avons proposée en décembre. La mobilisation citoyenne que nous avons observée lors de la Nuit de la solidarité est bien une nouvelle preuve d'une demande citoyenne qui appelle une réponse structurée permettant l'émergence d'un projet parisien d'intégration, où la place de la culture et de l'interculturel serait centrale pour contribuer à chacun, migrant et non migrant, d'être acteur de notre Ville inclusive et durable. Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci, Madame ATALLAH. Je vais donner la parole à Colombe BROSSEL pour vous répondre.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci beaucoup, chère Marie ATALLAH, d'avoir mis en lumière ce projet de délibération que nous co-rapportons avec ma collègue Hélène BIDARD. Ce soutien que nous apportons à la "C.I.M.A.D.E.", d'une hauteur de 60.000 euros, se répartit sur quatre domaines.

Vous avez beaucoup parlé du festival Migrant?scène, vous en avez très bien parlé et je ne reviendrai pas sur ce sujet. Nous accompagnons également la "C.I.M.A.D.E." sur la défense des droits humains, qui est un travail d'éducation, de vulgarisation, de médiatisation sur la situation des migrants, sur les questions d'égalité femme/homme. Il s'agit de soutenir grâce à une permanence téléphonique et un accompagnement socio-juridique les femmes migrantes victimes de violences. Un travail est également mené autour de la santé des femmes, et il y a aussi l'intégration par l'accès aux droits, sujet qui nous est cher, je le sais, et notamment l'organisation de permanences juridiques, afin que les étrangers, qu'ils soient ou non demandeurs d'asile à la recherche d'une solution, puissent obtenir un titre de séjour, ou d'ailleurs en accompagnement de personnes en centre de rétention.

Ces actions sont mises en lumière par des actions de plaidoyer pour sensibiliser le grand public à cette question. Le soutien à la "C.I.M.A.D.E." s'inscrit pleinement dans la position de la Ville de Paris sur l'accueil de toutes et tous, indépendamment de leur statut administratif rappelé dans un v?u lors de notre dernier Conseil de Paris. Vous avez parlé de la Maison des réfugiés. Permettez-moi à ce titre, mais également pour tout le reste, de remercier et de saluer Dominique VERSINI, ma collègue derrière moi, puisqu'elle travaille avec chacun et chacune d'entre nous au sein de l'Exécutif pour formaliser le tome 2 du plan de mobilisation de la communauté de Paris pour l?accueil et l'intégration, qui en effet débouchera sur la Maison des réfugiés, mais pas uniquement. Nous continuerons donc à travailler ensemble comme nous l'avons fait lors du tome 1. Elle souhaite et nous souhaitons que ce tome 2 s?axe plus sur l'intégration réelle et s'appuie fortement sur les associations. Nous sommes donc très heureux de pouvoir accompagner la "C.I.M.A.D.E." sur les projets dont je vous ai parlé mais également sur l'ensemble de son action. Merci à vous.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci beaucoup, Madame Colombe BROSSEL.

Je mets donc aux voix, à main levée, le projet de délibération DDCT 21 - DAC.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ? Vous faites quoi, les Républicains ? Vous êtes pour, vous êtes contre, vous vous abstenez ? Vous ne prenez pas part au vote. Je vous rappelle que c'est la subvention à la "C.I.M.A.D.E.". Vous êtes pour, très bien.

Ne prend pas part au vote ? Personne.

Le projet de délibération est adopté à l'unanimité. (2018, DDCT 21 - DAC).

Je vous remercie.