Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif à la fermeture de la bibliothèque Vaugirard. Vœu déposé par le groupe communiste relatif au devenir de la bibliothèque Vaugirard. Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif au devenir de la bibliothèque Vaugirard.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2007


 

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Je vous propose que l?on examine conjointement trois v?ux référencés n os 86, 87 et 88 dans le fascicule, déposés respectivement par les groupes ?Les Verts?, communiste et U.M.P. qui ont trait au devenir de la bibliothèque Vaugirard.

Mme MARTINET s?est déjà exprimée tout à l?heure et j?avais inscrit Mme BORVO.

Madame GÉGOUT ? Ce sont les v?ux nos 86, 87 et 88.

Mme Catherine GÉGOUT. - J?en ai déjà parlé dans l?intervention.

Nous sommes totalement opposés à la fermeture de Vaugirard. De plus, comme je l?ai dit tout à l?heure, en ce moment, les personnels sont convoqués pour leur changement d?affectation. Donc récupérer le personnel de Vaugirard pour pouvoir alimenter d?autres bibliothèques, nous y sommes absolument hostiles, et nous demandons à la Ville solennellement de s?engager à ne pas fermer la bibliothèque vaugirard.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - D?accord. Merci.

Madame Hélène MACÉ de LÉPINAY, vous avez la parole.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Mes chers collègues, les choses sont bien claires dans le 15e arrondissement. Il n?est pas question de fermer la bibliothèque Vaugirard. Il n?est pas question de cautionner cette catastrophe en matière de lecture publique que représenterait la disparition de cette bibliothèque.

Quand la décision a été prise d?implanter la bibliothèque Marguerite Yourcenar dans le 15e arrondissement, c?était pour répondre à un véritable besoin dans cet arrondissement notoirement sous-équipé en ce domaine.

Une opportunité foncière s?est présentée et, après une longue réflexion, la décision s?et imposée. Il était possible de faire rue d?Alleray un établissement de bonne taille dont l?équipement serait dès l?origine adapté à l?évolution des technologies.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Ecoutez Mme MACÉ de LÉPINAY !

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Un concours d?architecture a choisi un projet résolument contemporain et depuis, d?aléa en aléa, le chantier, bien que très en retard, nous fait espérer une médiathèque digne de Paris.

Mais jamais, au moment où s?est décidé cet équipement, il n?a été question de fermer l?une des plus anciennes et des plus fréquentées des bibliothèques de la Ville.

Certes, celle-ci est installée en étage, dans un bâtiment municipal qui ne dispose pas pour l?instant d?un ascenseur, mais il faudra, de toute manière, rendre cet étage accessible.

Pourquoi donc vouloir faire disparaître cette bibliothèque située à 700 mètres de la médiathèque Marguerite Yourcenar ? Simplement, Monsieur le Maire, parce que, malgré ce que vous dites, la lecture publique n?est pas votre priorité et que vous voulez donc redéployer le personnel pour faire face à l?ouverture des nouveaux établissements.

La révolte gronde, Monsieur le Maire, dans le 15e arrondissement. Les conseils de quartier Saint-Lambert et Vaugirard-Parc des Expositions, le Conseil du 15e ont voté des v?ux pour que la bibliothèque Vaugirard ne ferme pas.

Notre voeu a le même but et je me réjouis que notre point de vue soit partagé sur ces bancs par d?autres groupes.

Je vous en adjure, Monsieur le Maire, ne continuez pas ce projet scélérat !

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Bien.

La parole est à M. GIRARD pour répondre aux intervenants sur les v?ux n os 86, 87 et 88.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je me permets de répondre avec une double casquette, si vous le permettez, puisque je suis membre actif et bienfaiteur de la bibliothèque humaniste de Sélestat dans le Bas-Rhin. J?ai donc un amour très prononcé pour les bibliothèques, et les plus fragiles et les plus rares.

La situation de Vaugirard est d?être aujourd?hui l?unique établissement de lecture publique à desservir les parties centre et sud-ouest du 15e arrondissement. Je regrette vraiment que Mme MACÉ de LÉPINAY, lorsqu?elle était adjointe à la culture, n?ait pas obtenu la construction de cette médiathèque que nous allons ouvrir à la fin de l?année.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Si, elle était décidée !

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Non, nous l?avons fait !

Non, non ! Vous en avez rêvé mais nous, nous l?avons fait.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Ce n?est pas vrai !

M. Christophe GIRARD, adjoint. - ? nous l?avons fait. Quand vous avez des désirs, je les assouvis !

(Rires dans l?hémicycle).

Quartier très densément peuplé?

Mais si, mais si ! Je vous donne du plaisir avec cette médiathèque !

Ses résultats d?activité reflètent en partie cette donnée : avec 244.516 prêts en 2006, elle se situe au seizième rang des bibliothèques de prêt. Ces données brutes doivent cependant être corrigées. Alors que la population même du 15e arrondissement augmente - c?est d?ailleurs la raison sans doute pour laquelle la révolte gronde, Madame MACÉ de LÉPINAY ! La gauche monte ! -, 6.000 habitants de plus entre 1999 et 2006, le nombre des inscrits et celui des prêts de la bibliothèque demeurent stables.

Rapportés à d?autres critères, les résultats de la bibliothèque Vaugirard ne font au mieux que s?inscrire dans la moyenne du réseau : la rotation des documents la classe au vingt-sixième rang, le nombre des prêts n?est que de 27 par lecteur inscrit contre 35 en moyenne, ce qui lui vaut la quarantième place. C?est honorable.

Il faut enfin ajouter que le bâtiment, avec ses différents niveaux et ses volées de marches, est difficilement praticable pour les personnes âgées - les plus de 60 ans ne représentent que 10,6 % des inscrits - et totalement inaccessible aux personnes handicapés et aux poussettes.

Enfin, l?absence de place pour le travail quand on y est ou pour l?accueil des groupes, la superficie utile n?étant que de 500 mètres carrés environ, s?oppose également au développement d?activités de partenariat. Par exemple, une vingtaine de classes seulement sont aujourd?hui accueillies à la bibliothèque Vaugirard. Si vous venez consulter un livre, impossible de faire une rencontre, impossible d?être deux face à face !

Toutes ces données font que les statistiques de fréquentation de la bibliothèque Vaugirard sont très inférieures à celles que l?on pourrait attendre d?un établissement implanté dans un quartier aussi peuplé.

Pour Marguerite Yourcenar, son ouverture à 600 mètres de l?actuelle bibliothèque Vaugirard va considérablement changer la donne. Le public y trouvera à sa disposition sur environ 3.000 mètres carrés utiles, soit une surface sept fois plus grande qu?à la bibliothèque Vaugirard, un ensemble de services totalement renouvelés, avec entre autres 200 places de consultation, une offre multimédia de 35 postes et de 1.000 CD-Rom et DVD-Rom (pour 1 poste Internet à Vaugirard et aucun CD-Rom ou DVD-Rom), un laboratoire de langues et 3 postes pour déficients visuels.

Ses collections en feront une véritable médiathèque 125.000 documents (Vaugirard en compte 47.000), avec une véritable offre audiovisuelle de 8.000 DVD et 15.000 CD (Vaugirard, comme je l?ai dit précédemment, aucun DVD et 3.500 CD néanmoins), correspondant ainsi à la culture des jeunes publics d?aujourd?hui.

Cette médiathèque ouvrira le dimanche avec une amplitude d?ouverture hebdomadaire de 42 heures pour toutes les sections, contre 36 heures pour la section adultes de la bibliothèque Vaugirard et 26 heures pour la section jeunesse actuelle et sera totalement accessible aux personnes handicapées. C?est un point de la politique du Maire très important.

En comparaison, la bibliothèque Vaugirard?

Oui, j?ai dit les personnes handicapées et non les personnes ?zhandicapées?.

Le professeur PANAFIEU me donne des leçons de prononciation !

Moi, je dis ?un toit-t-en pente?, contrairement à vous !

En comparaison?

Je dis ?abazourdi? et pas ?abassourdi?, comme j?ai entendu sur vos rangs !

En comparaison, la bibliothèque Vaugirard apparaîtra comme un établissement qui correspond à la représentation d?une bibliothèque des années 1950, avec un espace jeunesse réduit, aucune possibilité réelle d?un travail sur place ou d?ajouts de nouveaux services et une image décalée par rapport aux attentes des publics jeunes d?aujourd?hui et l?incapacité d?y faire des rencontres.

L?offre de service, d?espace et de collection de la future médiathèque Marguerite Yourcenar a pour but de corriger ce déficit. Implantée à proximité de plusieurs écoles et crèches, cette médiathèque développera par exemple une importante offre en direction du public jeune.

Un cadre bibliothécaire, chargé plus spécialement de concevoir et d?animer cette offre, est aujourd?hui en cours de recrutement. Je salue d?ailleurs, M. CUZIN, l?excellent directeur et toute équipe de la future bibliothèque Marguerite Yourcenar pour leur inventivité et leur modernité.

De même, les postes pour personnes handicapées sur le plan visuel, et la présence d?une importante collection de textes lus visent à répondre à la demande des personnes âgées.

Le transfert prévisible des usagers vers la nouvelle médiathèque se passera de la façon suivante : l?ouverture d?un équipement nouveau va attirer la majeure partie des usagers de la bibliothèque Vaugirard, de fait.

Enfin, et je vais conclure, cette médiathèque est desservie par plusieurs lignes d?autobus : la ligne 88 qui relie directement et en cinq minutes cet établissement à la mairie du 15e arrondissement, les lignes de bus 62, 89 et 95 ont toutes un arrêt à proximité immédiate et permettront d?y amener aisément les usagers des autres quartiers de l?arrondissement.

En tout état de cause, et au-delà des deux stations de Vélib? qui viennent d?être installées, qui connaissent un énorme succès, le maintien éventuel de la bibliothèque Vaugirard, même avec une offre redéfinie ne pourrait se faire sans une mise en conformité complète avec les normes d?accessibilité en vigueur actuellement.

Enfin, la fermeture de la bibliothèque Vaugirard se fera de manière à assurer une continuité des services des bibliothèques dans ce secteur du 15e arrondissement. Ainsi, cette fermeture n?interviendra qu?au moment de l?ouverture effective de la médiathèque Marguerite Yourcenar. Et pour toutes ces raisons, je vous propose ne pas adopter tous ces v?ux.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Donc trois v?ux avec un avis défavorable de l?Exécutif et une demande d?explication de vote de M. PAGÈS.

M. Olivier PAGÈS. - Simplement pour...

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Trente secondes.

M. Olivier PAGÈS. - Simplement pour vous dire que je n?ai pas été convaincu par l?exposé de Christophe GIRARD. Il manquait juste dans son intervention l?accessibilité par les airs ! Peut-être par ballon, je ne sais pas !

Je crois que les bibliothèques sont complémentaires. Ce n?est pas parce que cette bibliothèque va être performante, extraordinaire, accessible, merveilleuse, haute technologie, qu?une autre bibliothèque, peut-être plus petite, peut-être plus de quartier ne doit pas exister et qu?on doit la fermer d?une façon irrémédiable.

C?est pour cela que pour le MoDem, nous sommes aussi contre la fermeture de cette bibliothèque.

M. Eric FERRAND, adjoint, président. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe ?Les Verts?, assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est repoussé.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe communiste, assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est repoussé.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposé par le groupe U.M.P., assorti d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est repoussé.