Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Vœu déposé par le groupe communiste relatif à la mise en place des dispositions nécessaires pendant les vacances scolaires pour apporter aide et soutien à tout moment aux familles d’enfants scolarisés.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 41 dans le fascicule, déposé par le groupe communiste, relatif à la mise en place des dispositions nécessaires pendant les vacances scolaires pour apporter aide et soutien à tous moments aux familles d?enfants scolarisés.

Monsieur DAGUENET, vous avez la parole.

M. Jacques DAGUENET. - Merci.

Pendant les grandes vacances, il n?y aura ?ni plus ni moins? d?expulsions de parents sans papiers et d?enfants scolarisés que durant l?été. ?Il n?est écrit nulle part que les expulsions doivent se tenir en dehors des périodes scolaires?, a déclaré dernièrement le ministre de l?Immigration, de l?Intégration et de l?Identité nationale.

Après ces déclarations, évidemment, l?inquiétude est grande parmi les familles.

Après la mise en fiche de familles à l?occasion de la circulaire du 13 juin 2006, beaucoup de parents d?enfants et de jeunes majeurs vivent sous la menace d?un contrôle d?identité, d?une rafle ou d?une expulsion.

C?est l?été, que se courent tous les dangers et, sans la vigilance de toutes et de tous, des chaises dans des écoles risquent d?être vides à la rentrée 2007.

Devant cette situation, durant les deux mois de vacances, des citoyens des associations, et notamment du réseau ?Education sans frontières?, ont décidé de mettre en place un réseau de vigilance contre ?les mauvais coups de l?été?. C?est d?autant plus nécessaire que des obligations de résultats sont annoncées par le ministre de l?Immigration et l?Identité nationale.

A Paris, comme chacun le sait, comme dans le reste de la France, on voit chaque jour des contrôles et des arrestations qui se sont multipliées ces derniers mois.

Heureusement, la mobilisation de parents d?élèves, d?enseignants, de nombreux citoyens, d?associations reste importante. La solidarité est présente et doit le rester durant l?été.

Il est essentiel que la Ville de Paris s?associe à ce mouvement à travers des actes forts. L?angoisse monte avec la période des vacances scolaires. La Ville de Paris se doit de renouveler son soutien, d?apporter tout son concours et son aide durant la période des vacances et d?être disponible à tout moment pour toute intervention.

C?est pourquoi, sur proposition de Catherine GÉGOUT, Nicole BORVO, de moi-même et de l?ensemble des élus communistes, le présent v?u tend à ce que le Maire de la Capitale prenne durant les vacances scolaires toutes les dispositions nécessaires pour apporter aide et soutien à tout moment aux familles d?enfants scolarisés pour ?qu?aucune chaise dans les écoles parisiennes ne soit vide à la rentrée 2007?. Merci.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Oui. Monsieur CARESCHE, vous avez la parole.

M. Christophe CARESCHE, adjoint. - C?est une situation dont on a eu l?occasion de discuter à plusieurs reprises ici.

Le Maire de Paris a eu l?occasion à plusieurs reprises d?apporter son soutien à de tels mouvements, notamment au réseau ?Education sans frontières?. Il continuera, bien évidemment, à le faire. Je donne donc un avis favorable au v?u.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe communiste, assorti d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est adopté. (2007, V. 196).