Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

II - Question d'actualité posée par le groupe les Républicains et Indépendants à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police relative à la manifestation du 1er mai 2018. III - Question d'actualité posée par le groupe Démocrates et Progressistes à Mme la Maire de Paris et à M. le Préfet de police relative aux violences en marge de la manifestation du 1er mai. VI - Question d'actualité posée par le groupe Ecologiste de Paris à M. le Préfet de police relative aux manifestations parisiennes du 1er mai (suite).

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Je donne la parole à M. LAURET.

M. Thomas LAURET. - Monsieur le Préfet, je veux vous remercier ainsi que, encore une fois, l'ensemble de vos équipes pour la précision des informations que vous nous avez données et le professionnalisme dont l'ensemble des forces de l'ordre ont fait preuve. Vous avez décrit avec précision le déroulé des événements. Encore une fois, je veux saluer l'absence de victimes graves dans cette opération qui est, je crois, le signe de ce professionnalisme.

Je suis un tout petit peu consterné par la défiance qu?il peut y avoir sur certains de ces bancs à ce sujet et je veux vous réinterroger sur les mesures préventives qu?il convient de prendre pour les prochaines manifestations. Je crois qu'il y en a une ce week-end à l'appel d'un parti politique d'extrême-gauche. Je voudrais que l'on puisse éviter que se renouvellent de tels agissements.

Je sais que nous, élus, qui participons parfois ou appelons à manifester souvent sommes tous responsables et que nous organisons ou participons à l'organisation des manifestations avec des services d'ordre particulièrement entraînés et qui permettent de collaborer avec les forces de l'ordre pour éviter les dérapages.

Je souhaite que nous ne puissions pas assister, dans les jours qui viennent, à de nouveaux dérapages de la sorte.

Je vous remercie.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci.

Monsieur BELLIARD, vous avez la parole.

M. David BELLIARD. - Comme mes collègues, je vous remercie, Monsieur le Préfet, des informations que vous nous avez communiquées, qui étaient précises.

Néanmoins, vous n'avez pas dissipé toutes nos interrogations ni toutes nos inquiétudes que je ne qualifierais pas de défiance, mais d'exigence en termes d'information, surtout lorsque l'on est élu : d'abord, sur la question du dimensionnement du dispositif qui paraît assez faible pour protéger à la fois les riverains, les manifestants qui - vous l'avez rappelé à plusieurs reprises - étaient dans un esprit pacifique et démocratique.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Chers collègues, je vous demande de laisser parler l?orateur.

M. David BELLIARD. - Merci, Madame la Maire.

Et les forces de l'ordre elles-mêmes, surtout quand nous pouvons constater l'ampleur des mobilisations policières sur d'autres opérations.

Deuxième point, je n'ai pas, en tout cas, nous n'avons pas constaté, comme vous, l'existence d'un pré-cortège séparé. Par contre, une chose est certaine, c'est que les "black blocs" étaient présents, eux, dès le début de l'après-midi, au moins dès 14 heures 30, et que, vous l'avez confirmé, votre ordre n'est venu qu'à 16 heures. Ensuite, je le regrette : rien dans votre intervention sur les témoignages filmés d'interventions disproportionnées de la violence par quelques agents pendant les interventions.

Plus globalement, je regrette qu'aucune critique n'ait été formulée sur la stratégie qui, manifestement, est marquée par des manques et cela ne peut qu'entretenir nos inquiétudes sur les prochaines manifs? qui vont s'organiser ces prochaines semaines. Je remercie Madame la Maire d'avoir repris notre proposition. Je crois que le débat et la discussion ne sont pas épuisés et je serai ravi de participer avec les élus de mon groupe à une discussion dans un cadre moins public, celui de la commission. Merci.

Mme LA MAIRE DE PARIS. - Merci beaucoup à vous.