Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2018 DGRI 12 - DPE - 3e avenant à la convention avec la Municipalité de Jéricho pour le projet "Appui au renforcement de l’alimentation en eau des quartiers Sud et assistance technique".

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons maintenant examiner le projet de délibération DGRI 12 : 3e avenant à la convention avec la Municipalité de Jéricho.

Je donne la parole pour 5 minutes à Raphaëlle PRIMET.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, 2,3 millions de Palestiniens n'ont droit qu'à 70 millions de mètres cubes d'eau par an contre 222 millions de mètres cubes pour les colons israéliens qui sont moins d'un demi-million en Cisjordanie.

Ces chiffres datent de 2015 et sont issus d'un rapport écrit par Jean GLAVANY, parlementaire français. Malheureusement, la situation s'est bien peu améliorée en trois ans. Heureusement que la coopération décentralisée avec Paris, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le syndicat SEDIF aide les villes palestiniennes dans ce domaine. C'est aussi le cas de nombreux autres pays européens. Ils pallient cette injustice dans l'accès aux ressources naturelles et singulièrement de l'eau pour la Palestine.

Notre coopération est saluée et appréciée par les élus et les habitants des communes de Cisjordanie dans lesquelles nous intervenons. L'expertise d'"Eau de Paris" est indispensable pour que ces villes aient un système correct de distribution d'eau.

Je tenais donc ici à souligner l'importance de cette coopération dans un domaine où la France et notre Ville ont des compétences reconnues. A titre d'anecdote, lors de mon dernier séjour en Palestine en tant qu?administratrice du S.I.A.A.P., j'ai été retenue une nuit à l'aéroport de Tel-Aviv alors que je venais de rencontrer les élus qui coopèrent avec notre syndicat du traitement de l'eau.

L'eau est un bien commun, un bien rare qu'il faut protéger, voilà le message que je venais délivrer il y a quelques semaines. Comme quoi la guerre de l'eau n'est qu'une des faces du conflit qui perdure dans cette région depuis 70 ans.

Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie.

Pour vous répondre, Patrick KLUGMAN.

M. Patrick KLUGMAN, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

Effectivement, nous avons une coopération extrêmement ambitieuse et ancienne, importante avec la Municipalité de Jéricho, qui date de 2009 et dont nous allons maintenant signer le 3e avenant, ce qui porte notre contribution totale à près de 400.000 euros, et ce nouvel avenant qui porte sur la période 2011-2019 à près de 105.000 euros supplémentaires. C'est une coopération exemplaire qui mobilise la Ville de Paris, la DGRI, les services d'"Eau de Paris" et qui a consisté essentiellement dans la mise en place du schéma directeur de la distribution de l'eau à Jéricho et à l'amélioration de son système de distribution depuis lors.

Je pense, pour répondre complètement à Raphaëlle PRIMET, que s'agissant de la situation en Palestine, il y a des mots que l'on ne peut prononcer, je pense vraiment comme adjoint à la Maire de Paris en charge des relations internationales que le plus important est ce que nous pouvons faire concrètement, et s'agissant de la vie de Jéricho, je crois que la coopération de la Ville en matière de distribution, d'amélioration du système d'eau est ce que nous pouvons faire de meilleur.

Je vous remercie donc de voter ce troisième avenant à la convention avec la Municipalité de Jéricho.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DGRI 12 - DPE.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le projet de délibération est adopté. (2018, DGRI 12 - DPE). Je vous en remercie.