Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au surcoût postal pour les libraires et éditeurs indépendants.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u n° 45 est relatif au surcoût postal pour les libraires et éditeurs indépendants.

Madame Dominique STOPPA-LYONNET, vous avez la parole.

Mme Dominique STOPPA-LYONNET. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, il s'agit d'un v?u déposé par Florence BERTHOUT, François-David CRAVENNE, Catherine DUMAS, Nathalie FANFANT, Brigitte KUSTER et les élus du groupe LRI qui porte sur le surcoût postal pour les librairies et éditeurs indépendants.

Depuis 2015, l?envoi des livres de plus de trois centimètres d?épaisseur par la Poste se voit appliquer le tarif "Colissimo". Ce surcoût postal met en danger les libraires et éditeurs indépendants car ils sont mis à une rude concurrence avec les grandes librairies, les grands éditeurs et les géants d?Internet qui ont, eux, la capacité de négocier les tarifs avec la Poste ou ont un circuit indépendant de distribution. Ainsi, avec ce surcoût postal, c?est le principe du prix unique du livre qui est remis en question. On ne dira pas assez combien la loi du 10 août 1988, porté par Jack LANG, a eu un rôle majeur dans le maintien dans notre pays d?une offre originale du livre sur l?ensemble du territoire et a aussi contribué au développement d?éditeurs indépendants.

Le livre est un marqueur de la vie intellectuelle française et de développement culturel. Il est donc essentiel de le préserver. La Poste a proposé un tarif réduit d?envoi à l?étranger pour les livres et brochures afin précisément de favoriser la diffusion de la culture française. Il serait intéressant de transposer cette disposition aux envois sur le territoire. Cette proposition est portée par Florence BERTHOUT et les élus du groupe LRI et par l?association "Comité Quartier Latin" dont la pétition a déjà recueilli 3.200 signatures.

Ainsi, les élus du groupe LRI émettent le v?u que la Maire de Paris saisisse la Ministre de la Culture et le Ministre de l?Economie et des Finances pour mettre en place avec la Poste un forfait spécifique pour l?envoi des livres. Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. Frédéric HOCQUARD.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

J?émettrai un avis favorable sur ce v?u, puisque vous avez suivi le débat ce matin : vous savez le prix que nous attachons à la question de la diversité et de l?indépendance dans le domaine du livre, que ce soit dans le domaine de l?édition ou des libraires. Effectivement, cette histoire de tarif "Colissimo" remet en cause le prix unique du livre et il serait souhaitable que l?on puisse négocier un tarif qui soit un tarif unique de ce point de vue pour tout le monde. Je crois peut-être que ce serait surtout le Ministre de l?Economie et des Finances. On peut aussi écrire à la Ministre de la Culture mais c?est surtout lui qui chapeaute la Poste. C?est peut-être à cet endroit qu?il faut que la Maire de Paris écrive.

Pour cette raison et aussi - je vous le dirais - pour voir les Républicains et Indépendants soutenir une mesure de la gauche de 1981, j?appellerai évidemment à un avis tout à fait favorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Excusez-moi ! Vous ne pouvez pas monter dans l?hémicycle.

Je vous remercie.

C?est fini ?

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint. - Favorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je mets donc aux voix, à main levée, le v?u n° 45 du groupe les Républicains et Indépendants avec un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2018, V. 197).