Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au quartier de l'Étoile.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Ian BROSSAT, adjoint, présent. - Nous passons au v?u référencé n° 90 relatif au quartier de l'Etoile.

La parole est en premier lieu à M. Geoffroy BOULARD, pour deux minutes de présentation, au nom du groupe les Républicains et Indépendants.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci Monsieur le Maire.

Depuis plusieurs mois, les riverains du quartier de l'Etoile subissent de nombreuses nuisances qui viennent troubler leur tranquillité, notamment dans plusieurs rues.

Je voudrais citer et synthétiser ces nuisances liées à une recrudescence des incivilités de type dépôts sauvages rue Brey, les nuisances engendrées par la présence de certains établissements de nuit rue Troyon et rue de Tilsitt. À tout cela s'ajoute la présence de salons de massage, qui appelle à une vigilance.

Il est donc nécessaire de réagir en mobilisant davantage sur ce secteur les agents de la DPSP et en déployant davantage de caméras de vidéo-protection. Il est également nécessaire de renforcer les contrôles des établissements de nuit, afin de s'assurer qu'ils respectent bien la législation en vigueur.

C'est l'objet du v?u que nous présentons au nom du groupe les Républicains et Indépendants, v?u qui a été adopté au Conseil du 17e arrondissement.

Je vous remercie.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci, Geoffroy BOULARD, et merci d'avoir tenu votre temps de parole.

La parole est à Colombe BROSSEL, pour vous répondre.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire, merci, Monsieur BOULARD. J'apporterai un avis favorable à ce v?u. Permettez-moi deux observations.

D'abord, oui, la réforme de la DPSP a également consisté à affecter des moyens humains supplémentaires les week-ends et en soirée, voire d'ailleurs sur la nuit, parce que c'étaient des créneaux sur lesquels nous n'étions pas assez présents et il y a des incivilités qui doivent être soit prévenues, soit verbalisées, y compris sur ces créneaux. Vous avez raison d'appeler notre attention collective sur ces moments qui sont des moments de vie à Paris dans lesquels nous ne devons rien laissé passer.

On commence, d'ailleurs, à en sentir les effets sur le quartier de l'Etoile. Juste un chiffre : la DPSP a dressé sur ce secteur 429 P.V. en 2017 et, au cours des trois premiers mois de l'année, ce sont déjà 155 P.V. qui ont à nouveau été dressés. Si l?on affine encore et que l'on arrive dans les rues Troyon, Brey et Tilsitt, ce sont déjà 25 P.V. sur les trois premiers mois. On voit que cette présence est réelle.

Vous le savez, parce que vous demandez à la Maire de Paris de renforcer la présence de la B.L.I. : je crois au dialogue direct entre le maire d'arrondissement, les élus d'arrondissement et le responsable de la circonscription. Vous avez une très bonne responsable de circonscription. C'est au plus près du terrain que les priorités doivent être déterminées.

En tout cas, soyez bien persuadés que notre engagement en la matière est résolu et que nous accompagnerons tous les mouvements autant que possible. Je laisserai M. le Représentant de la Préfecture de police vous répondre sur les autres points, mais j'apporterai un avis favorable à votre v?u.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Monsieur le Représentant du Préfet de police, vous avez la parole.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Monsieur le Maire, plusieurs signalements de riverains sont effectivement arrivés au commissariat du 17e.

Concernant les trois rues que vous avez évoquées, ce qui a conduit à la mise en place de différentes actions par la suite, d'abord, des actions de contrôle des établissements de nuit et des débits de boissons. Un établissement situé rue de Troyon, "Le Ghost", a fait l'objet d'une fermeture administrative l'année dernière. Rue Brey, un établissement a été verbalisé, notamment pour des faits de tapage nocturne. Il fait, d'ailleurs, l'objet actuellement d'une procédure de sanction administrative qui est toujours en instruction. Je tairai donc son nom. Et puis, rue de Tilsitt, un établissement fait l'objet d'une surveillance particulière. Vous savez que le Préfet de police est particulièrement déterminé à veiller au respect de la règlementation applicable à ces établissements, s'agissant notamment des risques de trouble à l'ordre public ou de tapage nocturne.

Deuxième chose, c?est une présence sur la voie publique. Rue Brey, par exemple, depuis le début de l'année 2018, 21 rondes et patrouilles ont été effectuées sans qu?elles mettent en avant de difficulté particulière, mais nous continuerons à les réaliser pour prévenir d?éventuels troubles.

Vous avez évoqué la question des salons de massage. C'est un sujet qui se trouve à l'articulation entre les problématiques de proxénétisme, de travail dissimulé, très souvent également. Plusieurs arrondissements de Paris sont concernés par le phénomène qui nécessite la mise en place d'actions de la part des services, notamment des services de la Direction régionale de la police judiciaire, assez complexes et assez sophistiquées, qui nécessite des investigations de longue durée, mais nous les menons et nous continuerons de le faire. Nous avons aujourd'hui de bons résultats, notamment parce que l'action des services de la police judiciaire est réalisée et conduite en lien avec les services fiscaux. C'est souvent par l'adjonction des compétences respectives de ces différents services que nous obtenons les meilleurs résultats et les suites judiciaires les plus solides.

Enfin, dernière chose concernant la couverture en caméras de vidéo-protection de ce secteur. Il existe déjà deux caméras situées à proximité immédiate : l'une est située à l'angle de la rue de Tilsitt et de l?avenue de Wagram, et une autre sur l?avenue de Wagram, donc dans le périmètre du secteur que vous avez évoqué.

M. Ian BROSSAT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 222).