Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au contrat avec "Streeteo".

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 115 relatif au contrat avec "Streeteo".

La parole est à M. Jean-Baptiste de FROMENT.

M. Jean-Baptiste de FROMENT. - Merci, Monsieur le Maire.

Très rapidement, le point de non-retour a été atteint avec la société "Streeteo". Je ne reviens pas sur les nombreux dysfonctionnements, salariés arrêtés pour conduite sans permis ou sous l'emprise de stupéfiants, dizaines de milliers de contrôles frauduleusement réalisés pour tenir les objectifs fixés par la Ville de Paris, 5.000 forfaits pour stationnement dressés de manière illégale par des agents, le tout couronné par une information judiciaire ouverte à l'encontre de cette société pour faux et escroquerie.

Il nous semble que l'appât du gain immédiat ne peut pas tout justifier. C'est la raison pour laquelle ce v?u demande à nouveau la résiliation, aux frais exclusifs de la société "Streeteo", du contrat qui lie la Ville et cette société.

Je vous remercie.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

La parole est à M. NAJDOVSKI, dont je pressens la réponse.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint. - Oui, merci, Monsieur le Maire. Ecoutez, nous avons déjà donné une réponse tout à l'heure.

Nous avons effectivement déjà largement commenté et débattu cette question. Ces pratiques, qui appartiennent au passé, ont été condamnées. Vous signalez d'ailleurs qu'une plainte pour faux, usage de faux et escroquerie a été déposée par la Ville de Paris. Nous attendons désormais que la justice juge ces faits.

Pour autant, la société "Streeteo" a depuis remis de l'ordre dans son fonctionnement. Nous les avons d'ailleurs convoqués le 3 avril dernier en audition. Vous avez pu, comme moi, entendre leurs explications et être informé des actions correctives mises en place depuis. Donc l'Exécutif donnera un avis défavorable à ce v?u.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Proposez-vous de vous retirer, Monsieur de FROMENT ? Non. Parfois, c'est bon de se retirer.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

On va compter si vous ne levez pas la main. Le contre l'emporte.

La proposition de v?u est repoussée.

On a pris du retard. Ce qui est laborieux, c'est le retard.