Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

roupe Ecologiste de Paris relatif à une campagne de prévention des allergies au pollen.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen des v?ux non rattachés. Le v?u référencé n° 137 est relatif à une campagne de prévention des allergies au pollen.

C'est Mme MOREL qui le présente.

Mme Joëlle MOREL. - Merci, Madame la Maire.

25 à 30 % des Français souffrent d'allergies, 10 % souffrent d'asthme, 25 % d'eczéma. Grâce à l'O.M.S., on estime aujourd?hui que, d'ici 2050, une personne sur deux sera allergique, que les raisons pour lesquelles les maladies augmentent sont dues à deux causes majeures : le réchauffement climatique et la pollution de l'air.

Aussi, le groupe Europe Ecologie demande à la Ville de Paris :

- de continuer à s'engager à poursuivre son combat, la lutte contre la pollution de l'air et contre le dérèglement climatique ;

- de mettre en place une meilleure information à destination de tous les Parisiens et les Parisiennes lors des pics d'allergènes ;

- d?afficher, le plus largement possible, un guide des gestes au quotidien à suivre en cas de pics d'allergènes. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Pour vous répondre, la parole est à Anne SOUYRIS.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Merci beaucoup, Joëlle MOREL, et merci de ce v?u.

A l'arrivée des beaux jours, effectivement, comme vous venez de le dire, vient, chaque année, la saison des pollens qui, pour beaucoup, s?avère un véritable calvaire entre les yeux qui piquent, la gorge qui gratte, les éternuements, mais aussi l'asthme ainsi qu?un certain nombre de problèmes graves qui amènent les gens carrément à l'hôpital.

On estime, en effet, que 10 à 15 % de la population mondiale est touchée depuis des années, depuis les années 2000, par ces questions. 20 % des Françaises et des Français sont ainsi allergiques au pollen. Toutes les tranches d'âge sont touchées avec, vous le savez, une prédominance chez les adolescents et le jeune adulte.

L'allergie au pollen est un problème majeur de santé publique. La Ville de Paris est très engagée à la fois pour réduire les sources de pollen allergisant à la source, mais aussi pour renforcer le dispositif de surveillance pollinique. Elle travaille en collaboration avec le Réseau national de surveillance aérobiologique depuis déjà plus de 30 ans.

Le S.P.S.E. a ainsi pris en charge le capteur de pollens installé à l'institut Pasteur. Ce partenariat permet d'établir, chaque semaine, des bulletins allergo-polliniques. Ces bulletins sont - comme votre v?u le rappelle - actuellement diffusés sur les panneaux lumineux de la Ville et sur le site d'Airparif.

Afin de renforcer l'information et la sensibilisation des Parisiens et des Parisiennes, nous sommes en train de préparer un plan de communication dans le cadre du Plan parisien de santé environnementale qui devrait voir le jour d'ici le second semestre 2018.

Il est proposé d'étudier tous les canaux de diffusion de l'information pour élargir la cible : mailing-list grand public, Paris.fr, Intra Paris.fr, bulletin spécial de professionnels de santé et/ou d'espaces verts, la presse et tous les médias possibles. Des affiches, des plaquettes et de courtes vidéos sur le pollen, les risques et les bons gestes à adopter au quotidien, comme se rincer les cheveux le soir ou encore aérer au moins 10 minutes par jour avant le lever et après le coucher du soleil, sont également proposées. Nous allons - comme vous le voyez - poursuivre la sensibilisation et l?éducation des enfants et du grand public. Le S.P.S.E. mène également de nombreuses actions pédagogiques auprès des enfants et du grand public depuis la fin 2016.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Je vais vous inviter à conclure, Madame SOUYRIS.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - Pas plus tard qu'il y a deux semaines, ils ont ainsi proposé une animation autour de l'allergie et des pollens dans le cadre de l'édition 2018 du Paris vert des enfants, "un rêve durable", au parc Floral.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Mme Anne SOUYRIS, adjointe. - J'ai presque terminé, j?ai une phrase. Une réflexion est également en cours sur un sentier de découverte et d'information du pollen, en lien avec la création d'un pollinarium sentinelle à Paris. Nous donnons donc un avis favorable. Excusez-moi, Madame la Maire. Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup. J'ai été saisie d'une demande d'explication de vote d'Alexandre VESPERINI.

M. Alexandre VESPERINI. - Je voudrais d'abord saluer le v?u déposé par le groupe GEP, le groupe Ecologiste de Paris, car le sujet des allergènes dans les grandes villes, en particulier dans une ville comme Paris qui est en train de monter en puissance? Je vais vous faire part, par exemple, d'un cas personnel. Il y a quelque temps, alors même que je n'ai absolument aucun cas de prédisposition dans ma famille, j'ai découvert que j'étais - ne pas rire - allergique au bouleau - l?arbre. Comme c'est vendredi après-midi, je me suis dit que l?on pouvait peut-être faire une petite plaisanterie. Derrière cette plaisanterie, il y a un aspect très sérieux. Il est assez pénible, pour le coup, d'être allergique au pollen de l'arbre du bouleau, quand vous êtes dans un jardin, un square où il y a du bouleau.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Monsieur VESPERINI, je vous invite à garder l'?il sur le chronomètre ; c?est une minute de temps d?explication.

M. Alexandre VESPERINI. - Oui, j?ai une minute, mais si vous me dites de regarder le chronomètre, je vais perdre ces secondes.

Je termine donc en disant que c'est un v?u très nécessaire, très important. 50 % de la population mondiale sera atteinte de ces allergènes, sera allergique au bouleau d?ici 2050. Il est très important que la Ville se mobilise - vous l?avez dit - au niveau des enfants.

C?est la raison pour laquelle nous voterons naturellement favorablement sur ce v?u et nous serons très attentifs sur son application concrète. Merci.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Ecologiste de Paris, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 247).

Merci beaucoup.