Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif aux travaux de restructuration de la cité scolaire Gabriel Fauré.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Le v?u référencé n° 178 est relatif aux travaux de restructuration de la cité scolaire Gabriel Fauré.

La parole est à Mme Annick OLIVIER.

Mme Annick OLIVIER. - Cette cité scolaire est l?objet de travaux de restructuration très importants pour un montant de 43 millions dont la Ville assure 20 millions. Ces travaux se font en milieu occupé qui accueille plus de 1.200 élèves. A l'été 2018 commence la deuxième tranche qui va être très impactante pour la vie des deux établissements, collège et lycée, puisqu'entre autres la moitié de la cour sera prise par le chantier et que la restauration scolaire n'étant pas complètement livrée, il y aura un déficit de capacité d'accueil et il faudra mettre en place une liaison froide pas forcément de la meilleure qualité possible. Lors d'une réunion publique lorsque le chantier avait été présenté, la Région avait annoncé la constitution d'un comité de suivi qui, à notre connaissance, ne s?est pas réuni puisque nous n?avons jamais reçu d?invitation. Cette absence de communication envers les parents et la communauté éducative, bien sûr, suscite et accroît les inquiétudes légitimes. Nous demandons ainsi que la Ville, le Rectorat et la Région, qui sont concernés par cette grosse opération, puissent échanger et prendre ensemble et chacun dans leurs responsabilités les meilleures solutions possibles pour permettre à l'établissement de fonctionner au mieux pendant cette phase du chantier, et que le comité de suivi se réunisse pour informer la communauté éducative et la mairie d'arrondissement sur l'avancement du chantier et sur les problèmes inhérents à cette opération importante. Merci.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, adjoint. - Lors de la dernière séance du Conseil de Paris, Catherine BARATTI-ELBAZ portait une même préoccupation concernant le collège lycée Paul Valéry. Cette fois-ci, Annick OLIVIER avec Jérôme COUMET et les élus du 13e arrondissement portent leur préoccupation sur le collège lycée Gabriel Fauré.

Evidemment, comme lors de la dernière séance du Conseil de Paris, l'Exécutif donnera un avis très favorable, car il faut absolument savoir où en est la Région dans son engagement financier et, de ce fait, qu'il y ait des espaces nécessaires de dialogue et de partage d'informations avec les communautés éducatives, avec les riverains, avec la Ville de Paris et, bien sûr, les mairies d?arrondissement.

Je m?engage, à l?occasion de cet avis très favorable donné à ce v?u, à faire avec la DASCO - Mme la Directrice est présente à notre séance - un point d?étape sur les relations avec la Région Ile-de-France afin d?identifier, au-delà de ces deux opérations - Paul-Valéry et Gabriel-Fauré -, les points de blocage et les situations critiques, et construire les conditions de la nécessaire remobilisation de la Région. Car c?est bien le problème : nous avons une Région Ile-de-France démobilisée sur les enjeux scolaires qui sont, pourtant, légalement de sa compétence, lorsqu?il s?agit des lycées mais aussi des lycées-collèges.

Je le rappelle : dans ces cas, la Région Ile-de-France est maître d?ouvrage.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Socialiste et Apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 265).

V?u déposé par les groupes Socialiste et Apparentés, Ecologiste de Paris, Communiste - Front de Gauche et Démocrates et Progressistes