Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif au déroulement de carrière des agents de la DPE.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Le v?u référencé n° 132 est relatif au déroulement de carrière des agents de la DPE.

La parole est à Mme PRIMET, pour présenter ce v?u, pour deux minutes maximum.

Mme Raphaëlle PRIMET. - Madame la Maire, mes chers collègues, la M.I.E. Propreté et nos débats en Conseil de Paris nous ont montré que le travail des agents de la DPE était plus difficile qu'il y a quelques années, notamment à cause d?une augmentation des volumes traités et des effectifs insuffisants. Cela génère absentéisme et souffrance au travail. Pour répondre à ces enjeux, nous vous faisons trois propositions.

La première, qu'un travail soit effectué sur la revalorisation des rémunérations et sur le déroulement des carrières des agents pour favoriser la polyvalence.

La deuxième, qu?une augmentation des effectifs soit programmée d'ici la fin du mandat.

La troisième, qu'un travail soit engagé pour que les arrondissements couverts par des prestataires privés soient repris en régie.

Je vous remercie.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, la parole est à M. PENINOU.

M. Mao PENINOU, adjoint. - Merci, Raphaëlle PRIMET.

Je vais essayer de vous répondre aussi rapidement que vous m?avez interpellé. C'est un débat qui n'est pas tout à fait nouveau entre nous. On l'a eu à plusieurs reprises.

Simplement vous confirmer que, sur les déroulements de carrière, le dialogue est continu à la DPE et qu'il y a actuellement, depuis le mois de décembre notamment, des réunions multilatérales et bilatérales qui se tiennent avec les organisations syndicales sur ce sujet, qui est un sujet de dialogue permanent.

L'amélioration des conditions de travail est une priorité et l?une de mes priorités. Ce sont des travaux difficiles qui nécessitent régulièrement d'essayer d'améliorer les conditions. Investir dans le renouvellement des engins en fait d'ailleurs partie. Vous savez que nous avons investi 50 millions là-dessus cette année. Je vous signale que c'étaient des sujets très importants lors du dernier C.H.S.C.T. le 24 avril dernier, où l'ensemble des points a été adopté à l'unanimité par les organisations syndicales, ce qui montre bien que nous sommes en dialogue sur cette question.

Sur l'augmentation des effectifs, vous savez que nous avons fait un effort important depuis le début de la mandature, avec 260 postes supplémentaires qui ont été créés. Je voudrais saluer le travail de la DRH et le travail de mon collègue, Christophe GIRARD, qui permet que tous les postes soient pourvus, ce qui n'a pas toujours été le cas à la Ville, notamment à la DPE, ce qui nous permet d'avoir les effectifs sur le terrain aujourd'hui. Nous n'allons pas relancer une série d'embauches aujourd'hui. Il faut déjà mettre en place l'ensemble des réformes que nous avons programmé depuis le début de la mandature.

Enfin, vous savez que nous avons une divergence sur la question de la remunicipalisation de la collecte. On en a discuté déjà à plusieurs reprises. Je l'ai indiqué aux organisations syndicales qui, pour certaines d'entre elles, le regrettent - je le comprends, comme vous -, mais nous maintiendrons l'équilibre actuel dans les nouveaux marchés de collecte : soit 50 % des arrondissements en régie et 50 % des arrondissements en marchés.

C?est pourquoi j'émettrai un avis défavorable à votre v?u. Merci.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, présidente. - Merci beaucoup.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

V?u déposé par les groupes Socialiste et Apparentés, Communiste - Front de Gauche et