Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

relatif à la péniche Demoiselle. Vœu déposé par Mme SIMONNET relatif à la péniche Demoiselle.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Les v?ux référencés nos 83 et 84 sont relatifs à la péniche Demoiselle.

La parole est à Mme Fanny GAILLANNE, puis à Mme Danielle SIMONNET.

Mme Fanny GAILLANNE. - Merci, Monsieur le Maire.

Chers collègues, les péniches culturelles sont un facteur essentiel de la culture à Paris et permettent une ouverture de celle-ci à un large public.

Le groupe Communiste présente un v?u relatif à la péniche Demoiselle, qui n'a toujours pas eu de proposition d'emplacement satisfaisant par la Ville de Paris. Cette péniche propose bon nombre d'activités culturelles variées, comme des soirées salsa, tango, des concerts, ou encore des bals. Elle fait partie intégrante du bassin de la Villette car elle existe depuis onze ans maintenant. Tous les riverains et participants s'accordent à dire que ce lieu est riche et nécessaire. La Ville de Paris nous a prouvés son attachement à toutes les formes de culture parisienne, grâce à sa politique culturelle, comme nous l'avons détaillée mercredi. Nous demandons donc à la Ville de Paris de respecter son engagement en proposant rapidement une alternative à la péniche Demoiselle dans Paris.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Je vous remercie.

La parole est à Mme Danielle SIMONNET.

Mme Danielle SIMONNET. - En d'autres termes, mon v?u défend exactement la même chose, parce que la péniche Demoiselle, nous y sommes attachés, parce que c'est une péniche culturelle qui, depuis onze ans, fait un travail remarquable. Elle ne fait pas simplement un travail culturel, elle fait aussi un travail d'implication sur le quartier qui permet une appropriation sociale de la culture. C'est vraiment une structure très fortement implantée et il n'y aurait pas de sens de l'envoyer ailleurs, de façon totalement déconnectée, avec justement tous les partenariats tissés depuis longue date.

Je pense que nous devons absolument tout faire pour permettre à la péniche Demoiselle de pouvoir rester. Il y a de l'espace pour pouvoir permettre un nouvel anneau afin que la péniche Demoiselle puisse continuer ses activités sur le bassin de la Villette, le bassin élargi ou le bassin de Pantin. Surtout, je voudrais vous dire une chose, dans l'appel à projets, parmi les onze projets qui ont été retenus dans le cadre du premier appel à candidatures, sachez que certains projets sont encore totalement fictifs, ils n'ont même pas encore acquis leur propre péniche pour pouvoir se réaliser. Ce serait quand même fort de café que cette péniche qui, depuis onze ans, fait un travail remarquable, qui n'a jamais essuyé la moindre critique négative, ne puisse être défendue. J'espère que ces deux v?ux seront votés l'unanimité de ce Conseil.

Je vous remercie.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Pour vous répondre, la parole est à Mme Célia BLAUEL.

Mme Célia BLAUEL, adjointe. - Vos deux v?ux me posent un vrai problème philosophique parce qu'on ne peut pas, d'une part, exiger un cadre plus fort, unique et clair sur la mise à disposition de l'espace public, et ce tout particulièrement dans le cadre d'activités commerciales qui génèrent un revenu économique, et, dans le même temps, demander via un v?u une solution d'exception à ce cadre global pour cette péniche.

Il y a un an maintenant, j'ai lancé une procédure extrêmement transparente et claire d'appel à candidatures pour le renouvellement des conventions d'occupation sur le bassin de la Villette et pour les péniches dites culturelles et d'animation avec, pour objectif, d'en finir avec des solutions de gré à gré qui n'étaient clairement plus satisfaisantes et puis pour renouveler l'offre culturelle pour les Parisiens sur les canaux.

La péniche Demoiselle, comme toutes les autres péniches, a été informée de cette procédure, elle a d'ailleurs déposé un dossier de candidature, mais elle fait aussi partie de ceux qui n'ont pas été retenus par le jury qui a considéré que son dossier n'était pas suffisamment solide.

Je ne suis d'ailleurs pas du tout d'accord avec ce qu'a dit Danielle SIMONNET sur la solidité des dossiers des différents postulants à cet appel à candidatures. Je ne rentrerai pas ici pour des raisons de confidentialité dans le détail du projet Demoiselle, mais j'assume totalement le choix qui a été fait en lien avec le jury.

Pour autant, nous travaillons, en ce moment, à chercher une solution de relogement provisoire pour la péniche Demoiselle qui devra, pour le coup, rentrer dans le cadre d'une convention validée par le Conseil de Paris, qui bordera totalement l'activité qui se fera sur l'anneau, si anneau est retenu, qui devra aussi revenir sur un certain nombre d'équipements et de scellage de cuve sur le bateau qui n'est pas équipé pour traiter des eaux usées, ce qui est un vrai sujet aujourd'hui sur la Villette.

Je dois vous dire que plusieurs alternatives ont été proposées aujourd'hui par les services de la Ville à la propriétaire de la péniche, que des discussions sont en cours, mais n'ont effectivement pas abouti. Mais, en tout cas, pour toutes ces considérations, je vous propose de retirer vos v?ux.

Dans le cas contraire, je donnerai un avis défavorable.

M. Mao PENINOU, adjoint, président. - Merci. J'imagine que les deux v?ux sont maintenus.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe Communiste - Front de Gauche, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme SIMONNET, assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.