Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au suivi du dispositif "Pass Jeunes".

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons passer, maintenant, à l'examen du v?u n° 22, relatif au suivi du dispositif "Pass Jeunes". La parole est à M. GABORIAU, pour deux minutes.

M. Pierre GABORIAU. - Oui, Monsieur le Maire.

L'opération "Pass Jeunes" a été lancée depuis 2012. Différentes innovations ont été apportées au "Pass Jeunes" au fil de sa reconduction, notamment son extension à des collectivités voisines.

Aucune étude n'a encore été réalisée depuis la création du "Pass" concernant le profil sociologique des porteurs de celui-ci. Aucune étude non plus n'a encore été réalisée sur les attentes des jeunes vis-à-vis des offres contenues dans le "Pass". Aussi, nous émettons le v?u qu'une étude approfondie sur l?utilisation du "Pass Jeunes" soit réalisée afin d?avoir un suivi détaillé permettant un ajustement de la communication, qui pourra toucher davantage les populations peu utilisatrices du "pass", et qu?une enquête soit réalisée auprès des anciens détenteurs du "Pass Jeunes", afin d?avoir leur retour et ainsi cibler au mieux les activités proposées. Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie. Mme VÉRON.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, cher Monsieur GABORIAU, 13 % des jeunes Parisiens ne partent jamais en vacances et 30 % ne partent pas tous les ans.

C?est pourquoi, depuis 2012, la Ville de Paris propose chaque été le "Pass Jeunes" aux 15-25 ans, une offre de loisirs culturels et sportifs gratuit ou à tarif réduit. Plusieurs évolutions ont été apportées au dispositif. Contrairement à ce que vous indiquez dans votre v?u, ces évolutions résultent toutes d?une évaluation du dispositif, effectuée chaque année auprès de nos partenaires et d?un panel d?utilisateurs afin de répondre de mieux en mieux aux objectifs que nous nous sommes fixés avec ce "Pass Jeunes".

Ainsi, depuis la deuxième édition, une partie des "pass" est distribuée directement par les associations dans les quartiers parisiens, afin que les jeunes les plus éloignés de l?information sur ce "Pass Jeunes" aient aussi accès au dispositif.

Le nombre de "Pass Jeunes" disponibles a augmenté progressivement, depuis 2014, de 20.000 à 30.000 exemplaires aujourd?hui. La période de validité du "pass" a augmenté, puisque nous avons d?abord augmenté en passant du 1er juillet au 15 juin, puis du 31 août au 15 septembre. Toutes ces évolutions ont été permises grâce aux études que nous effectuons chaque année auprès des utilisateurs, comme les porteurs de la carte de citoyenne-citoyen de Paris, qui sont les jeunes qui, pour avoir un "Pass Jeunes", doivent aujourd?hui avoir leur carte de citoyen de Paris. Nous avons eu 400 réponses de la part de jeunes qui utilisent ce "Pass Jeunes". Nous avons également interrogé des jeunes qui sont dans des foyers de jeunes travailleurs. Nous avons également interrogé les membres du Conseil parisien de la Jeunesse et nous avons également commandé une étude à l?I.F.O.P. sur les pratiques de loisirs des jeunes Parisiens. Toutes ces enquêtes, toutes ces études, nous permettent de faire évoluer chaque année le "Pass Jeunes" pour tenir compte des retours des utilisateurs de ce "Pass Jeunes", et donc faire évoluer, sur un certain nombre de points que je viens de rappeler, ce dispositif.

Nous allons encore améliorer cette évaluation en 2018 grâce à un nouveau système informatique, adossé au compte parisien général, que nous venons de mettre en place, qui va permettre de recevoir des statistiques sur l?âge, le sexe et le domicile des bénéficiaires du "Pass Jeunes". Cette enquête approfondie auprès des bénéficiaires du "Pass Jeunes" sera plus simple grâce à cette base de données.

Voilà tous ces éléments. C?est pourquoi, compte tenu du fait que, dans votre v?u, vous indiquez qu?aucune étude n?a jamais été faite sur ce "Pass Jeunes" et qu?il faudrait le faire, je vous demande de bien vouloir retirer votre v?u puisque je suis en mesure de vous dire que chaque année - et j?ai détaillé les différentes études qui ont été faites - nous faisons ce qu?il faut pour adapter le "Pass Jeunes" aux jeunes.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

Mme Pauline VÉRON, adjointe. - Et je suis tout à fait ouverte au fait de pouvoir partager avec vous un certain nombre des choses dont nous pouvons avoir connaissance à travers ces études.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Merci.

Le v?u est-il retiré ?

M. Pierre GABORIAU. - Monsieur le Maire, merci chère collègue de ces précisions. Si vous nous transmettez les études dont vous venez de parler et qu?il nous intéresse de connaître plus avant, nous retirons le v?u que nous avons émis.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Très bien, je vous remercie. Le v?u n° 22 est donc retiré.

Nous en avons fini avec la 7e Commission.