Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif à une dénomination en hommage à Sœur Emmanuelle.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2018


 

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au v?u référencé n° 55 relatif à une dénomination en hommage à S?ur Emmanuelle.

La parole est à M. Jean-Pierre LECOQ.

M. Jean-Pierre LECOQ, maire du 6e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Je ne fais, dans cette affaire, que relayer la demande formulée par l'association "S?ur Emmanuelle" qui regroupe tous ceux et celles qui souhaitent rendre hommage à une personnalité hors pair, celle qui, pendant des années, oubliant tout ce qu'elle aurait pu faire en tant que membre de la congrégation des S?urs de Notre-Dame de Sion, a dévoué sa vie aux plus pauvres, à ceux qui dans les bidonvilles du Caire ne vivent qu'en retriant, en essayant de revendre les ordures, les déchets ménagers ou même d'autres natures qui encombrent une des plus grandes métropoles du monde.

Au regard de ce parcours tout à fait exceptionnel, je propose à notre Assemblée de dédier la nouvelle allée aménagée de façon d'ailleurs remarquable par la Direction des Espaces verts sur le terre-plein central du boulevard Raspail, entre la rue Notre-Dame-des-Champs et le boulevard Montparnasse à cette personnalité exceptionnelle.

Pourquoi ? Parce que S?ur Emmanuelle, peu de gens le savent, a été membre de la congrégation des S?urs de Notre-Dame de Sion, une congrégation tout à fait exceptionnelle, puisqu'elle a toujours voulu rapprocher les juifs et les chrétiens.

Tout en appartenant à cette congrégation, elle a passé toute sa vie en Egypte ou dans ses environs. Elle est revenue, comme vous le savez, mourir en France. Notre Assemblée s'honorerait à donner le nom de cette nouvelle allée à S?ur Emmanuelle. Je vous remercie et je crois être en communion profonde avec ce qu'a dit notre collègue Catherine VIEU-CHARIER.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci. La parole est à Catherine VIEU-CHARIER, en parfaite communion avec Jean-Pierre LECOQ, j'imagine.

Mme Catherine VIEU-CHARIER, adjointe. - Absolument ! Je rappelle que Madeleine Cinquin, devenue S?ur Emmanuelle, outre tout le bien qu?elle a pu faire, comme vous l'avez expliqué, à Calcutta, bien évidemment étant une personnalité religieuse, était une femme férue de philosophie. Elle avait une très grande connaissance, elle a écrit elle-même de belles pages. Son maître à penser était Blaise Pascal, notamment dans son cheminement dans l'intuition des deux infinis. Il y a des pages magnifiques sur cette pensée de Madeleine Cinquin, S?ur Emmanuelle. C'est aussi pour cela que nous rendons hommage à cette grande dame.

M. Patrick BLOCHE, adjoint, président. - Merci, Madame la Maire.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 295).