Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2018
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe les Républicains et Indépendants relatif au dispositif "Opération tranquillité vacances".

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2018


 

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Nous allons maintenant regarder le v?u référencé n° 67 relatif au dispositif "Opération tranquillité vacances".

La parole est à Geoffroy BOULARD, pour 2 minutes.

M. Geoffroy BOULARD, maire du 17e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Monsieur le Représentant du Préfet de police, le 17e arrondissement fait l?objet d?une inquiétante recrudescence du nombre de cambriolages depuis l?année 2018. Pour la simple période allant de janvier à avril, le nombre de cambriolages de résidences principales a augmenté de 55 % entre 2017 et 2018. Il apparaît donc nécessaire que les habitants du 17e arrondissement puissent être largement informés sur le dispositif "Opération tranquillité vacances" qui permet, comme vous le savez, un passage, de nuit comme de jour, des fonctionnaires de police dans les parties communes de leurs habitations. Un tel dispositif ne permettra évidemment pas de mettre fin aux cambriolages, mais c?est un outil de prévention utile qui mérite d?être communiqué. Je note par ailleurs, en tant que maire, que je ne bénéficie que de statistiques imprécises sur les cambriolages. La cartographie des cambriolages serait utile, notamment pour mener ces actions de communication en soutien et en partenariat avec la Préfecture de police. Il serait donc très utile, vous l?avez compris, de renforcer cette opération, cette communication avant les départs en vacances. Les cambriolages, vous le savez, peuvent être vraiment vécus comme des traumatismes par les habitants. Nous devons réagir de manière urgente. Il en va de la sécurité et du cadre de vie du 17e arrondissement. Je vous remercie.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie. La parole est à Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire. Merci, Monsieur BOULARD.

Je donnerai évidemment un avis favorable à ce v?u parce que ce n?est pas la première année qu?il est proposé au vote par les élus de votre groupe, mais aussi parce qu?il est tout à fait pertinent que le dispositif soit mis en ?uvre, que nous puissions en effet, Monsieur le Représentant du Préfet de police, en avoir un retour. Je pense que cela n?est pas inutile, y compris d?ailleurs pour que les mairies d?arrondissement - la proposition vient d?en être faite par le maire du 17e arrondissement mais je sais que l?ensemble des maires d?arrondissement seraient volontaires - puissent être le relais de cette "Opération tranquillité vacances", afin que les habitants de leurs arrondissements puissent se tourner vers les commissariats pour accroître encore, autant que possible?

Non, c?est l?inverse : que les commissariats se tournent vers les habitants pour que publicité puisse en être faite.

Un avis favorable, aussi, parce que notre préoccupation est forte en matière de cambriolages. Nous avons eu l?occasion d?y revenir dans cet hémicycle, mais pas seulement. Le nombre de cambriolages a augmenté de manière sensible sur plusieurs arrondissements de Paris. Nous avons évoqué ce sujet depuis quelques mois. Toutes les opérations qui pourront être mises en ?uvre - qui ne seront évidemment pas, là aussi, magiques en termes de prévention - seront les bienvenues. Un avis favorable, donc.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Monsieur le Représentant du Préfet de police.

M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE. - Merci, Monsieur le Maire.

Premier élément que tout le monde ne connaît pas : l?"Opération tranquillité vacances" ne se limite pas qu?aux vacances. Depuis avril 2016, elle porte sur toutes les périodes d?absence prolongée des personnes qui souhaitent s?y inscrire, des particuliers notamment, dès lors qu?ils sont absents plus de 3 jours afin de rendre l?inscription au dispositif suffisamment intéressante. L?inscription doit avoir lieu 5 jours avant pour permettre aux services de police de prendre en compte cette inscription dans leurs rondes opérationnelles.

Le dispositif rencontre un succès que l?on peut qualifier de mitigé puisqu?en 2017, 2.036 Parisiens ont signalé leur absence aux services de police, dont d?ailleurs 263 résidents du 17e arrondissement, ainsi que 14 commerçants de ce même arrondissement. Depuis le 1er janvier, nous n?avons été saisis qu?à un faible nombre de reprises.

Nous partageons avec vous la nécessité de relancer une campagne de communication autour de cette opération qui a démontré son efficacité pour prévenir les phénomènes de cambriolages, lesquels connaissent effectivement une recrudescence à l?échelle de Paris, notamment dans le 17e arrondissement, ce qui a supposé et suscité non seulement la mobilisation de l?"Opération tranquillité vacances" mais aussi une activité opérationnelle et des dispositifs opérationnels spécifiques de la part des services de police. Nous avons des patrouilles pédestres sectorisées dans les secteurs les plus touchés, qui permettent également d?entrer dans les parties communes des immeubles afin de vérifier d?éventuelles traces d?infraction. Les investigations de la police technique et scientifique sont réalisées de manière plus systématique afin de faire progresser le taux d?élucidation qui est d?ailleurs en hausse de 3 % depuis le début de l?année.

Pour vous donner une idée des résultats que cette adaptation du dispositif opérationnel permet, depuis le début de l?année, 57 interpellations de voleurs par effraction en flagrant délit ont été réalisées par la Brigade anti-criminalité du 17e arrondissement. Voilà pour quelques éléments.

S?agissant de la campagne de communication sur laquelle nous travaillerons, nous pourrons mobiliser différents canaux : les supports de communication réalisés par les mairies d?arrondissement, les actions des missions de prévention et de communication des commissariats et, bien évidemment, les supports numériques, réseaux sociaux et sites Internet.

M. Frédéric HOCQUARD, adjoint, président. - Je vous remercie.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe les Républicains et Indépendants, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ? Contre ? Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2018, V. 305).

Je voulais vous signaler que nous avons demandé à ce que l?on coupe la climatisation afin que nous évitions d?avoir une angine au mois de juin. Il devrait faire moins froid dans les minutes qui viennent, je l?espère.